Euro 2012 On aurait pu assister à la guerre des voisins, on a eu droit à un super match. Hors du stade, ça a encore débordé de façon violente et donc forcément regrettable, c’est malheureusement habituel depuis le début de l’Euro 2012. On s’est bien régalé avec Pologne-Russie, j’ai envie de dire heureusement, car Grèce-République Tchèque était d’un ennui mortel. Depuis le début, cette compétition nous offre une savante alternance de rencontres dont la qualité varie grandement de la purge au niveau rediffusions sur ESPN classics. Comme pour la première journée du groupe D, on a eu une daube et un super dessert au menu de la 2e journée du groupe A. L’enthousiasme des équipes des pays organisateurs fait toute la différence.