Mot-clé - Europa League

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 15 avril 2016

Andfied et frissons.

En réalité, l’Europa League est devenue la vraie coupe d’Europe. Celle du football qu’on aime. Est-ce parce que l’enjeu est moindre ? Est-ce parce que les équipes qui y participent ont très faim ? Est-ce structurel (plus de matchs aller-retour) ? Je ne saurais le dire. Une chose est sûre : le plaisir est au rendez-vous.

A vrai dire, j’ai une théorie. Les équipes qui la disputent ne disposent pas des grandes stars du Real, du Barça et du Bayern, elles sont obligées de jouer sur d’autres qualités, de s’appuyer sur d’autres valeurs : le collectif, l’envie…

Lire la suite...

lundi 7 avril 2014

Plus d’euros, plus d’Euro.

UEFA, tout pour le fric. C’est officiel, l’UEFA a décidé de créer la Ligue des Nations. De quoi s’agit-il ? D’une nouvelle compétition conçue officiellement pour remplacer les matchs amicaux internationaux présentés comme sans intérêt. En réalité, il s’agit à terme de remplacer l’Euro.

Bien sûr, on ne vous le présente pas ainsi, pourtant tout porte à le croire, ce sera bien le cas à moyen terme. Les indices concordent. L’opération se fait en 4 étapes.

1. Dévaloriser l’Euro en le faisant passer à 24 participants au lieu de 16, ce qui va tuer l’intérêt des qualifications (qualifier près de la moitié des équipes va générer mécaniquement une multiplication des matchs en bois), et donner lieu à une affligeante modification du format (on aura donc des poules de 4 avec qualification des meilleurs troisièmes – un b*rdel pas possible, une équipe peut remporter la compétition avec 2 nuls et une défaite en poule – et plus de matchs à la c*n).
2. Créer la Ligue des Nations à partir de 2018 en s’inspirant de la Ligue des Champions, comme son nom l’indique.
3. Organiser l’Euro 2020 dans un tas de pays différents au lieu d’avoir une réelle phase finale, une manœuvre ayant pour but de nous habituer à la disparition de l’Euro comme on le connaît depuis déjà pas mal d’années (une grande fête populaire dans 1 voire 2 pays). En somme, le mode d’organisation sera assez proche de celui de la Ligue des Nations.
4. Remplacer l’Euro qui n’aura plus grand intérêt par la Ligue des Nations où le système de divisions séparera les gros des petits et garantira d’avoir presque uniquement des matchs à enjeu (la qualification pour la phase finale ou éviter la relégation).

La motivation profonde des dirigeants de l’UEFA ne fait aucun doute : générer toujours plus d’argent. Ils nient fermement, on ne peut pas les croire. Cette motivation est permanente dans absolument toutes les décisions de cette fédération internationale. En l’occurrence, en remplaçant les rencontres amicales par des compétitions officielles et en multipliant les grosses affiches (en première division devrait y avoir un maximum de grosses affiches), elle crée un produit supplémentaire à vendre aux chaînes de télé.

Lire la suite...

jeudi 20 décembre 2012

Tirage (presque) au sort. (LdC et EL)

Ligue des Champions Le mardi 12 février à l’extérieur, le mercredi 6 mars au Parc. 3 semaines entre l’aller et le retour. Une raison de plus de détester la réforme Platini. La Ligue des Champions n’est plus une compétition sportive, c’est une machine à fric.

Les tirages au sort ont été effectués tant pour déterminer les affiches des huitièmes de finale de la LdC que celles des seizièmes et huitièmes de finale de l’Europa League. Désormais, on sait ce qui attend les 3 seuls rescapés français suite aux éliminations sèches et presque pitoyables de Lille et Montpellier en C1 ainsi que de l’OM en C3. Le PSG, l’OL et les Girondins ont tous terminé à la première place de leur poule et joueront le retour à domicile, les 2 premiers – qui sont aussi les 2 premiers en L1 – ont même engrangé le plus de points toutes poules confondues.

Si Paris s’en sort a priori assez bien, justifiant l’intérêt de batailler pour terminer en tête de son groupe lors de la première phase, Lyon et Bordeaux sont nettement moins gâtés.

Lire la suite...

vendredi 31 août 2012

Fortunes diverses.

Le verdict du tirage au sort est tombé, on connaît les adversaires des clubs français en Ligue des Champions mais aussi en Europa League. Le PSG et le LOSC figuraient dans le 3e chapeau, Montpellier dans le 4e, alors qu’en EL les 3 représentants de la L1 figuraient parmi les têtes de série. En cette saison extrêmement importante pour notre football, quelques faveurs du hasard étaient espérées.

Le sort a réservé des fortunes diverses aux clubs français (et aux clubs étrangers). Le PSG a été bien servi, Montpellier aurait pu tomber sur pire, Lille pouvait espérer mieux. En EL, il faudra se méfier.

Lire la suite...

mardi 15 mai 2012

La semaine dernière EN FOOTBALL… (7 au 14 mai 2012)

L’actualité footballistique était si riche cette semaine que j’ai décidé de faire un spécial foot. J’ai même ajouté lundi pour pouvoir y inclure 2 ou 3 sujets supplémentaires. Ne manquez surtout pas la vidéo à la fin !

Entre autres sujets, il va être question de l’équipe de France.

Lire la suite...

lundi 23 avril 2012

La semaine dernière… (16 au 22 avril 2012)

La semaine dernière
On est à moins de 100 jours des JO, les Rosbifs ont fêté ça cette semaine, et quelques jours plus tard, ce sont des Français qui ont été à la fête. Certaines têtes d’affiche de l’équipe de France olympique ont décroché leur ticket cette semaine.


Au programme, un florilège monumental de sports : ski alpin, escrime, football, équitation, rugby, patinage artistique, athlétisme, squash, pentathlon moderne, boxe amateur, badminton, natation synchronisée, plongeon, lutte, tir, cyclisme, volley, voile, tennis, et même… Formule 1 !

Lire la suite...

mardi 10 avril 2012

La semaine dernière… (2 au 8 avril 2012)

La semaine dernière
Du cyclisme sur piste, du cyclisme sur pavés, du canoë-kayak, du tennis, de la boxe, du rugby et beaucoup d’autres sports sont au programme de ce retour sur la semaine dernière.



Lire la suite...

vendredi 16 décembre 2011

Pas de miracle.

Europa League Ce qui était attendu est arrivé, le Red Bull Salzburg a fini par l’emporter chez les Bratisla Boys, le PSG pouvait écraser l’Athletic Bilbao 118-0, ça n’aurait rien changé, il n’était plus maître de son destin.

J’y ai cru pendant une semaine et 20 minutes. Quand les Autrichiens, mené 2-0 sur le terrain du Slovan Bratislava dès la 6e minute, ont réduit l’écart sur penalty, je n’avais plus grand espoir. Ça sentait le retournement de situation, l’équipe n’ayant plus que son honneur à défendre risquait de lâcher pris contre celle venue chercher sa qualification en 16e de finale de l’Europa League. De son côté, le PSG a fait sa part de travail contre des Basques venus avec une équipe fortement remaniée sans être une équipe bidon. Marcelo Bielsa a aligné 3 titulaires habituels, 6 remplaçants dont certains sont régulièrement titulaires (4 ont beaucoup joué ces dernières saisons), il n’y avait que 2 véritables novices. Il a ensuite fait entrer 2 éléments indiscutables de son groupe pendant 30 et 20 minutes (dont Iker Muniain).

Lire la suite...

jeudi 8 décembre 2011

La Ligue des quoi ?

Ligue des Champions Quel est le point commun entre la France, l’Angleterre, l’Allemagne, le Portugal, les Pays-Bas, la Roumanie, la Belgique, la Grèce, l’Ukraine, la Biélorussie et la République Tchèque ? Leur champion a été éliminé en phase de poule de la Ligue des Champions. Le Barça, le Milan AC, l’APOEL Nicosie, le FC Bâle et le Zénith Saint-Pétersbourg sont les seuls champions nationaux rescapés.

Et on appelle ça la Ligue des Champions ? Compte tenu des derniers rebondissements de la semaine, il s’agit de la Ligue des Regrets pour certains (dont le LOSC), de la Ligue des Gros Miracles pour d’autres (en particulier pour l’OL et l’OM).

Lire la suite...

samedi 3 décembre 2011

Le virus.

Ligue 1 saison 2011-2012 Europa League Ce que vous allez lire, j’aurais voulu ne jamais avoir à l’écrire. Je comptais sur l’Europa League pour relancer la machine après un passage à vide en Ligue 1, c’est loupé. Le PSG est en train de partir en dérapage incontrôlé car les médias passent leur temps à lui savonner la route. Il lui faut très vite se reprendre (dimanche contre Auxerre), sinon la saison pourrait être gâchée bêtement. Analysons la situation.

  • La crise, arme anti-crise.

Un cercle vicieux terrible s’est créé, les médias sont contents, ils ont travaillé dur pour inoculer au PSG le terrible virus de la crise. Au bout de 5 mois ils tiennent enfin leur crise ! La presse écrite est en crise, elle a besoin d’une crise au PSG pour se refaire une santé. Bon, la définition d’une crise est différente selon le club, 2 défaites en championnat (une imméritée à domicile, une logique à l’extérieur en passant complètement à côté), une très mauvaise performance à l’extérieur en coupe d’Europe, et hop, c’est la crise du siècle, malgré les 30 points au classement en 15 journées.

Lire la suite...

jeudi 24 novembre 2011

Triple A.

Ligue des Champions Les agences de notation viennent de le confirmer, la France garde son triple A… Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. Voici pourquoi.

Lire la suite...

vendredi 4 novembre 2011

Douchés mais pas coulés…

Europa League … et même renfloués. Les joueurs du PSG ont fait le travail. Certes, battre le Slovan Bratislava 1-0 à domicile n’est pas grandiose, la manière a pu laisser à désirer, mais le fait est que Paris a su se mettre en position idéale pour assurer sa qualification en 16e de finale de l’Europa League, il lui suffira d’aller prendre un point à Salzburg pour s’aménager un avenir sur la scène continentale début 2012.

Un horaire en bois (19h) un jeudi soir de novembre, une pluie battante, une rencontre de phase de poule d’EL contre des clampins venus au Parc des Princes défendre à 10… Tout était réuni pour ne pas se régaler. Si certains s’attendaient à une rencontre inoubliable, ils ont dû être déçus. L’aller n’avait déjà pas soulevé l’enthousiasme des foules, le PSG avait largement dominé mais fini à 9 et sauvegardé le 0-0, les Bratisla Boys n’avaient pratiquement fait que mettre des coups et bétonner, j’avais parlé de séjour au purgatoire. Cette fois ça s’est mieux passé, déjà parce que le PSG a terminé à 11, mais aussi et surtout parce qu’il a obtenu ce dont il avait besoin, une victoire.

Lire la suite...

vendredi 21 octobre 2011

Courroux, coups, coups , tache tache. (Voyage au purgatoire.)

Europa League

Sur le coup, difficile de ne pas être en courroux en voyant ces cartons, un paquet de mauvais choix, tout ce gâchis…
Les Slovaques ont mis beaucoup de coups.
A force, chauffés par les décisions et non-décisions de l’arbitre, les Parisiens ont répondu en mettant aussi des coups.
Finir à 9, ça fait un peu tache.
Le résultat aussi fait tache.

Conclusion, à Bratislava, c’était courroux coups coups tache tache ! Les Bratisla Boys !




Cette intro étant lamentable, j’en ai une meilleure en magasin. Je change d’angle.



En admettant que gagner l’Europa League soit le paradis, le voyage du PSG en Slovaquie pour affronter le Slovan Bratislava devait être une sorte de séjour au purgatoire.

Lire la suite...

jeudi 20 octobre 2011

Sale semaine (ou "le rendez-vous des boulets").

Ligue des Champions Des défaites 0-1 à domicile du LOSC et de l’OM contre de grands malades, le 17e de Serie A et le 10e de Premier League, l’OL découpé en rondelles par le Real Madrid (4-0)… En Julio César, le football français a été ridicule. Europa League Deux nuls 1-1 et 0-0 de Rennes et du PSG respectivement contre le Celtic Glasgow et à Bratislava (en finissant à 9 contre 11)… En Europa League, le football français n’a pas été brillant…

Sale semaine pour nos clubs européens… Aucune victoire, 1 but marqué, 7 encaissés. Dans 2 semaines il faudra faire beaucoup mieux. Attention, les boulets étaient de sortie...

Lire la suite...

vendredi 30 septembre 2011

Fin de série à 10.

Europa League Athletic Bilbao-PSG, 2e journée de la phase de poule de l’Europa League, une rencontre abordable pour le leader de Ligue 1, il n’était pas nécessaire de gagner, un match nul aurait satisfait tout le monde car l’objectif était de aussi de préserver quelques forces en vue de la réception de l’OL dimanche. Les Parisiens ont tout fait à l’envers, en particulier leur entraîneur. Je n’ai compris presque aucun choix de Kombouaré. Allez, je vous l’accorde, dans la compo de départ, j’étais d’accord sur quelques joueurs, mais certains n’auraient selon moi jamais dû fouler la pelouse de San Mamés jeudi soir, c’est le cas de Pastore (titulaire), Matuidi et Cearà (entrés en jeu en cours de seconde période). Avoir les moyens de pratiquer un réel turnover et ne pas les utiliser réellement risque d’avoir de lourdes conséquences dans quelques semaines ou quelques mois, ça pourrait même en avoir dimanche contre le co-leader ayant eu la chance de jouer en LdC mardi à domicile.

Lire la suite...

jeudi 15 septembre 2011

Red Bull donne des ailes !

Europa League J’ai un gros problème avec le nouveau PSG, ou plutôt avec les joueurs qui le compose : vous allez finir par avoir l’impression que je me répète.

Ménez, le joueur horripilant au possible… qui trouve toujours le moyen d’être décisive.
Pastore, véritable génie dont la grâce, la classe et la vista n’ont pas d’égal en France.
Matuidi, un engagement, un acharnement et une activité qui forcent le respect.
Erding, toujours aussi volontaire mais croqueur.
Jallet, bien meilleur offensivement que défensivement.
Camara, capable du pire comme du meilleur.
Bodmer, génial techniquement malgré quelques défauts.
Je ne vous les fais pas tous, mais vous avez compris l’idée, avec ces joueurs c’est presque toujours pareil, quand on analyse leurs performances, on fait les mêmes constats, on leur trouve les mêmes défauts et qualités. Le positif dans tout ça est qu’au bout du compte, le résultat aussi est le même, une victoire de plus. 6 succès consécutifs (OK, les adversaires ne cassaient pas 3 pattes à un canard), ne comptez pas sur moi pour m’en plaindre. Gagner ne peut pas faire de mal, surtout si on se régale comme jeudi en début de soirée face au Red Bull Salzburg !

Lire la suite...

lundi 22 août 2011

En route vers sommets !

Ligue 1 saison 2011-2012

J’ai bien réfléchi avant de pondre cette analyse de PSG-Valenciennes, un des 3 matchs du dimanche après-midi de la 3e journée de Ligue 1. Il y a plusieurs façon de voir les choses, j’espère que la mienne est la meilleure, faites-vous votre opinion, je vais présenter la mienne.

Mon premier sentiment à la fin de cette rencontre était assez basic : «Pas le meilleur match de l'histoire du PSG, mais on prend !» Après mure réflexion j’irai plus loin. Le PSG a gagné, la manière importe peu (prestation d’ensemble assez médiocre, limite mauvaise) car on a assisté à une véritable révolution, un signe très important montrant que Paris jouera réellement le titre cette saison. Pourquoi accorder une valeur si grande à une victoire 2-1 au Parc des Princes contre Valenciennes, qui plus est obtenue dans la douleur ? Je compte vous l’expliquer…

Lire la suite...

Ligue 1, le grand chaud.

Ligue 1 saison 2011-2012 En général, les équipes ayant dépensé pas mal d’énergie en semaine en jouant une rencontre européenne sont fatiguées le week-end. En conséquence elles ont énormément de mal à gagner leur match de Ligue 1. L’OM n’a pas cette excuse pour expliquer ses difficultés face à l’ASSE.

  • Les résultats de dimanche (3e journée de L1).

Montpellier-Rennes, 4-0,
Nancy-Sochaux, 1-2,
PSG-Valenciennes, 2-1,
OM-ASSE, 0-0.

(Rappel des résultats et matchs de samedi.)

Lire la suite...

vendredi 19 août 2011

Pas de doute, il joue bien ! (Tous ravis de Javi.)

Europa League Après le pilote en 2 parties, une première tournée dans les décors habituels, là où environ un épisode sur 2 se déroulera, le Parc des Princes, et une seconde filmé en extérieur, la série qui nous tiendra en haleine jusqu’au mois de mai est officiellement lancée. La star a campé son rôle pour la première fois… avec brio !

Présentons rapidement la série…

Le nom de la série est PSG : rêvons plus grand.
Producteurs : QSI.
Producteur exécutif : Leonardo.
Réalisateur : Antoine Kombouaré.
Budget : euh… gros… même si on pourrait encore augmenter le budget en cas de besoin pour en faire un blockbuster.
Durée : des épisodes de 2 fois 45 minutes (environ), certains épisodes spéciaux peuvent être allongés et atteindre 120 minutes plus bonus.
La star : Javier Pastore.

Lire la suite...

jeudi 18 août 2011

Refaites-nous ça !

Ligue des Champions Europa League

Si seulement le bilan des clubs français pouvait être aussi positif à la fin de chaque semaine européenne…

En obtenant 3 victoires et 1 nul, l’OL, le PSG, Rennes et Sochaux ont rempli leur mission. La France a besoin d’avoir un maximum de clubs engagés dans les compétitions UEFA, elle est bien partie pour en avoir 5 ou 6.

Lyon jouait le dernier tour préliminaire de la Ligue des Champions, les 3 autres disputaient les barrages de l’Europa League. Il s’agissait bien sûr de l’aller. Le but est de se qualifier pour la phase de poule de la compétition en question.

Lire la suite...

- page 1 de 3