jeudi 9 avril 2015

Du Prozac pour Ruffier. (CdF ½)

banderole Coupe de France

J’adore quand un plan se déroule avec accroc. Et même, disons-le, quand il foire totalement. La FFF et l’ASSE n’ont pas accepté de reporter la demi-finale de Coupe de France opposant Saint-Etienne au PSG ? Tant pis, les Verts ont pris une bran-bran. Le PSG s’est qualifié et affrontera Auxerre en finale. L’AJA (Ligue 2) a vaincu Guingamp, tenant du titre et club de… Noël Le Graët, président de la FFF.

Devenu leader du championnat à l’entrée de la dernière ligne droite, finaliste de la Coupe de France contre une L2, en finale samedi de la Coupe de la Ligue face à Bastia, le PSG est en train de réussir une saison historique. Aucun club n’a jamais réussi le triplé national depuis la création de la Coupe de la Ligue. C’est pour cette année !

Lire la suite...

mercredi 1 avril 2015

Sinistre au Parc : report en vue !

Les demandes du PSG auront été vaines. Face aux refus intéressés de la FFF, de la LFP et de l’ASSE, le PSG a été condamné – car il s’agit bien d’une condamnation – à jouer sa demi-finale de Coupe de France à la date et l’horaire prévus, soit un calendrier surchargé par 8 rencontres entre le 5 et le 28 avril. En cas de qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions, la série de semaines à 2 matchs risque de se prolonger jusqu’à la fin de la saison.

Un événement imprévu va pourtant tout remettre en cause. Le report du match contre l’Association Sportive de Saint-Etienne va s’imposer par la force des choses. Qui aurait pu imaginer qu’une rencontre de Ligue des Champions féminine allait bouleverser la donne ? Longtemps, les dirigeants et le jardinier du Parc des Princes ont refusé l’organisation d’une rencontre féminine dans l’écrin situé entre la Porte de Saint-Cloud et la Porte d’Auteuil. Officiellement, il s’agissait de ne pas abîmer la pelouse, réservée à l’équipe première masculine. Officieusement, leur volonté était d’empêcher le retour au Parc des ultras devenus indésirables. La raison pour laquelle ils auraient mieux fait de s’abstenir est toute autre. Personne ne pouvait prévoir l’incident découvert lundi.

Lire la suite...

jeudi 16 mai 2013

Ma lettre à Carlo Ancelotti.

M. Ancelotti,

Je vous écris cette lettre pour une raison simple, je soouhaite vous exprimer mon souhait le plus cher, vous voir rejoindre le Real Madrid au plus vite. Ou un autre club d’ailleurs, peu importe. Autrement dit, je vous demande de suivre vos aspirations profondes et de quitter votre poste rapidement afin de permettre aux dirigeants de préparer votre succession sans attendre.

Il est actuellement de bon ton de vous encenser car vous avez mené le PSG au titre de champion de France, le premier depuis 1994. Vous encenser, j’en suis incapable. Il m’est impossible de partager l’admiration que de nombreux supporters et journalistes vous témoignent car vous de la méritez pas. Cet enthousiasme béat me laisse songeur. N’ont-ils aucune mémoire, sont-ils aveugles ou ont-ils juste mis des œillères ? Ont-ils peur du lendemain ? Parfois mieux vaut divorcer avant qu’un mauvais mariage ne dégénère au lieu de se forcer à vivre avec quelqu’un qui n’est pas fait pour soi. Peu importent leurs raisons, les faits sont là, ils ont perdu tout sens critique à votre endroit, vous pourriez titulariser Sirigu en meneur de jeu, ils applaudiraient votre audace comme ils l’ont souvent fait, par exemple en vous voyant préférer Bisevac à Jallet et Cearà au poste de latéral droit ou encore décaler Matuidi au poste de milieu offensif gauche.

En une saison ½ depuis votre arrivée, le PSG aura décroché un seul titre national sur 5 possibles malgré une puissance surnaturelle pour un club de Ligue 1. On n’avait pas vu une armada comparable en France depuis l’arrêt Bosman. Ces résultats relativement décevants ne sont presque secondaires à côté du problème de fond. Celui-ci est double : les progrès de l’équipe sont presque uniquement dus au recrutement et vous n’avez presque rien fait pour vous inscrire dans la durée, pour préparer l’avenir. A vrai dire, mes griefs à votre encontre sont nombreux.

Tout d’abord, il est important d’expliquer le pourquoi de cette lettre.

Lire la suite...

dimanche 6 janvier 2013

La "Vieille Dame" a mal vieilli. (CdF)

banderole Coupe de France De plus en plus, la Coupe de France me barbe en raison de la façon dont elle est organisée, arbitrée, mise en scène et "promue". Elle est devenue un prétexte supplémentaire pour cracher sur le football professionnel. Il lui faut un lifting.

Plus le temps passe, plus mon enthousiasme la concernant recule. Il y a quelques années, elle m’intéressait à partir des 32e de finale. Plus les saisons passent, moins elle m’emballe. Désormais j’attends les affiches intéressantes pour commencer à la suivre au même titre que les autres compétitions.

Lire la suite...

mercredi 17 octobre 2012

Un nouvel espoir (la Guerre des Etoiles).

équipe de France de football Il y a bien longtemps, dans une époque lointaine, très lointaine, l’équipe de France de football régnait sur la galaxie…

C'est une campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2014. Menés par le Général Didier Deschamps suite à la chute de la République du Président Laurent Blanc, les soldats de la FFF ont remporté leurs premières victoires sur la terrible Finlande et la maléfique équipe biélorusse.

Prêts pour la bataille, ses soldats comptent en secret exploiter la faille de l’Empire hispanique : le Boulard de la mort, un énorme melon intergalactique les ayant déjà plusieurs fois conduits à des déroutes quand ils se croyaient assez puissants pour annihiler une nation toute entière sans s’employer.

Attaqué par les sbires sinistres de l'Empire hispanique, le capitaine Lloris dirige les lignes défensives grâce à ses pouvoirs cosmiques pendant que Matuidi, guerrier infatigable, mène la charge pour rendre sa fierté au peuple et restaurer l’image des siens dans la galaxie…

Cet Espagne-France restera dans les mémoires, on a vu Star Wars épisode VII au stade Vicente Calderon. Certes, nos stars sont moins brillantes que les leurs, elles ont souvent tendance à s’éclipser ou à se cacher derrière les nuages, mais à la guerre, un bon soldat efficace, discipliné et motivé sera toujours plus utile qu’une danseuse étoile.

Lire la suite...

mercredi 6 juin 2012

Ben THE Man.

équipe de France de football En principe après un match amical contre l'Estonie à la MMArena, l'analyse devrait être facile : zéro tracas, zéro blabla. Le score, 4-0, est en partie trompeur. Si offensivement l’équipe de France de football semble au point, l’animation défensive est toujours aussi mauvaise.

L’Estonie a fini devant la Serbie et la Slovénie lors des éliminatoires de l’Euro 2012, a été seulement éliminée en barrage par l’Irlande. Dans l’absolu l’adversité aurait dû être d’un niveau suffisant pour considérer cette rencontre comme un test. Le test, on ne l’a pas vu. Il faut savoir raison garder, ce France-Estonie était un match d’entraîne-Mans, il était placé à seulement 6 jours de l’entrée en lice des Bleus à l’Euro, l’objectif était faire le plein de confiance en prenant surtout soin d’éviter de se blesser. En face, il n’y avait rien, si ce n’est une équipe très moyenne avec tout au plus 2 ou 3 éléments intéressants (le très fort taux d’expatriés ne suffit pas à faire une bonne équipe, surtout si les joueurs évoluent dans des championnats de seconde zone), l’engagement physique est resté très limité.

Lire la suite...

dimanche 22 janvier 2012

Duga, le Grinch.

équipe de France de football Christophe Dugarry au Canal Football ClubNoël Le not-Graët invité… Il était question notamment de Laurent Blanc, Du pur bonheur. Duga en mode Grinch, il a assassiné Noël ! Quel pied ! J’ai jubilé. Impossible de ne pas vous en faire profiter. Le président de la FFF a pris très cher. Pour ceux qui comme moi ne le portent pas dans leur coeur (rappel ici), ça restera un très grand moment !

vendredi 7 octobre 2011

L’After de l’intérieur.

Il y a quelques jours, un de mes contacts Facebook qui travaille à RMC Sport m’a envoyé un message pour m’inviter à l’After Foot de jeudi (donc hier). J’ai bien sûr dit oui en ayant pris soin de vérifier comment rentrer chez moi après minuit. La RATP, à eux de vous faire préférer l’aller au retour. Heureusement, j’avais sur moi de quoi écrire, j’ai eu largement le temps d’écrire ce que vous allez lire…

On m’avait dit d’arriver vers 21h30, j’étais en avance, à l’accueil j’explique que je viens pour l’After sur RMC, le gars à l’accueil – au demeurant fort sympathique – essaie de m’orienter, finalement je suis orienté vers le 6e étage où se trouvent les locaux d’RMC Sport. Au bout d’un couloir il y a à droite un open space où travaillent quelques personnes dont Daniel Riolo, à droite il y a un petit salon avec une télé – il y a des télés partout – avec une vitre qui donne sur le studio où Gilbert Brisbois est en train d’animer Coach Courbis avec Rolland Courbis et Jean-Michel Larqué depuis chez eux, respectivement à Monaco et au Pays basque. Je me suis dit que le moment était idéal pour enregistrer quelques vidéos afin de vous montrer ce que ça donne en vrai. Je sais que pas mal d’entre vous rêvent d’être invités en studio, je vous fais en quelques sorte vivre votre rêve par procuration, autant faire ça bien.

Lire la suite...

mercredi 7 septembre 2011

La théorie du canular.

équipe de France de football Et si, en réalité, il s’agissait d’un canular…
Et si, en réalité, l’équipe de France de Laurent Blanc avait fait exprès de montrer une image pitoyable d’elle-même en Roumanie lors de son 8e match de qualification pour l’Euro 2012
Et si, en réalité, Blanc – ou un dirigeant de la FFF – avait graissé la patte du jardinier du nouveau Stadionul National de Bucarest inauguré mardi soir en présence de Sepp Blatter (le PSG y jouera la finale de l’Europa League en fin de saison :sifflotte: ), ceci afin de s’assurer d’avoir un match en bois tout en s’aménageant une excuse aux Bleus ? Dans quel but ce canular aurait-il été organisé ? Pour faire chi*r M6, diffuseur de ce match contre la volonté de la FFF, celle-ci s’étant montrée incapable de racheter les droits à son homologue pour les céder à TF1 avec qui Noël Le (not) Graët a signé un contrat particulièrement bancal (une de ses spécialités, avec lui les pénalités contractuelles, ça tombe de partout !). Piéger ces filous d’M6 en transformant en grosse purge repoussante le programme acquis a pris d’or par cette chaîne qui de surcroît avait eu l’outrecuidance de reformer à cette occasion le mythique duo de TF1 formé par Thierry Roland et Jean-Michel Larqué, quoi de mieux pour faire plaisir aux dirigeants de la une tout en se payant soi-même des gens qui vous mènent la vie dure. Si M6 a encore envie de diffuser des matchs des Bleus après des horreurs comme cette de mardi soir, c’est du masochisme !

Théorie trop "capillotractée" ? Pas convaincante ? Avez-vous une autre explication à la composition d’équipe, aux choix tactiques à se gratter la tête jusqu’au sang ? Perso, je n’ai RIEN compris. Je suis incapable de me faire une opinion, savoir si Blanc se fout de notre gueule ou navigue à vue.

Lire la suite...

dimanche 31 juillet 2011

Le gros lot.

équipe de France de football

Le groupe de 5 sans équipe paillasson mais avec les champions du monde en titre, voilà ce dont a hérité l’équipe de France de football pour les qualifications à la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Ronaldo qui a eu la main lourde samedi lors du tirage au sort, on ne peut pas lui en vouloir, il n’y est pour rien.

Espagne, France, Biélorussie, Géorgie, Finlande. Aucun droit à l’erreur contre l’une des 3 nations dites mineures mais pas facile à jouer, on le sait, les Bleus ont perdu au SdF contre la Biélorussie puis ont fait match nul à Minsk (leurs Espoirs ont été performants à l’Euro). La Géorgie n’est pas très forte mais le voyage est toujours compliqué. La Finlande est physique (je me suis renseigné sur les dernières sorties de la Finlande, l’ensemble reste bidon avec de temps en temps un bon résultat contre une équipe moyenne mais aussi des défaites honteuses).

Lire la suite...

samedi 18 juin 2011

J'ai besoin d'un steak haché...

Sepp Blatter à la FIFA, Michel Platini à l'UEFA, Noël Le Graët à la FFF, Maître Moustache (Thiriez) à la LFP, Jöel Muller à la DTN (a priori c’est ce qui est prévu)...
Quelqu'un aurait un steak haché surgelé acheté Lidl ? A défaut je veux bien des graines germées allemandes… Un poison plus "traditionnel" m’irait aussi.

L’incompétence est-elle si généralisée dans le foot français que d’aucun veulent le faire entendre ? Comment les représentants des districts, des ligues et du monde professionnel ont-ils pu massivement voter pour le fossoyeur de l’image des Bleus, de la Fédération et plus globalement de l’image du foot ?

Lire la suite...

lundi 23 mai 2011

Le foot en ébullition (2/2) : état des lieux.

bandeau L1 2010-2011 Le résumé de la 37e journée de Ligue 1, le suspense avant la 38e étaient les sujets de la partie précédente, je continue avec le dernier match, quelques questions concernant le réel niveau de la L1 et les explications du suspense improbable pour le maintien. Il sera également question des Trophées UNFP, du putsch à Auxerre, des élections à la FFF, sans oublier l’extrême nervosité qui règne un peu partout, en particulier dans les tribunes. Pour finir, une petite histoire de stades…

6. Interrogation sur le niveau de la Ligue 1.

Il me restait un match à évoquer, Toulouse-Bordeaux. Comme on pouvait s’y attendre, 3 jours après avoir reçu et battu le PSG grâce à un très grand Carrasso, ce qui finalement aura assuré le maintien, les Girondins étaient nettement moins fringants et concernés – Carrasso compris – en se rendant chez leur seul concurrent régional. Toulouse a assuré son maintien en gagnant 2-0, 2 buts sur CPA, le premier de Mauro Cetto, qui a eu la classe de marquer le but du maintien pour son dernier match à domicile en tant que Toulousain avant d’aller jouer ailleurs (il a profité d’un CF détourné par Carrasso), le second par Capoue, très rarement buteur mais auteur d’une belle tête croisée sous la barre sur une très bonne combinaison sur CF. Un but en première, un but en seconde période, et en voiture Simone.

Lire la suite...

jeudi 5 mai 2011

Laurent Blanc est raciste.

C'est très long mais pour être complet et bien analyser une situation, parfois, il faut savoir faire long. Survoler ne suffit pas, ça conduit à faire des raccourcis dangereux. Une fois que vous aurez lu l’intégralité du propos, vous comprendrez sans doute que dans cette affaire, l’indignation n’est pas la réflexion à avoir.


C’est indéniable, Laurent Blanc est raciste. Regardez ses sélections depuis son entrée en fonction à la tête de l’équipe de France de football, vous le constaterez comme moi.

Laurent Blanc n’aime pas les roux ! Jérémy Mathieu doit vraiment se sentir victime de discrimination. Abidal, Clichy, Evra, Cissokho et Trémoulinas ont tous été appelés au moins une fois, l’ancien Sochalien jamais, pourtant en club il est excellent, et à part peut-être Abidal – dont le passage en EdF avec Blanc a été trop court pour réellement le juger – ceux qui ont joué ont tous déçu. Point commun des 5 derniers latéraux cités ? Aucun n’est roux, contrairement à Mathieu. C’est évident, il est victime d’un racisme anti-roux.

Bon, sérieusement, de qui se moque-t-on ?

Lire la suite...

mardi 29 mars 2011

La semaine dernière… (21 au 27 mars 2011, partie 1/2.)

La semaine dernière... Un petit tour en République Démocratique de Platini, des espoirs réunis en équipe, des individus désespérants réunis eux aussi en équipe, un plan à 8 à l’université, une atteinte à l’honneur du bœuf, un barbu qui se rebiffe, l’histoire du con samaritain… Quel programme ! Et ce n’est pas tout !

Une touche féminine pour voir la vie en rose… ou pas.

Tout ça, c’est la première partie. Ensuite on repartira de plus belle avec de la folie, beaucoup de folie (de la folie orange), avant d’aller patauger dans la piscine, de faire un long voyage, de se faire quelques tours de piste et un petit rallye pour finir avec un peu d’humour.

Foot, basket, cyclisme, rugby, aviron, boxe, tennis, natation, patinage artistique… il y en a pour tout le monde ! Il y en a tellement que je vais faire ça en 2 parties.

Lire la suite...

samedi 26 mars 2011

C’est pas du Lux !

équipe de France de footballBien sûr, la France compte aujourd’hui 3 points de plus et possède 4 points d’avance sur la Biélorussie avec un match joué de plus en qualification pour l'Euro 2012, mais à part du point de vue strictement comptable on ne peut tirer aucune satisfaction de cette victoire 2-0 au Luxembourg au terme d’un match des plus pourris.

Ce résultat attendu n’est pas anecdotique puisque la Biélorussie n’a pris qu’un point au Grand-Duché après son hold-up en France (victoire 1-0 au SdF). La manière interpelle. On ne s’attendait pas à du grand spectacle, surtout sur une pelouse en assez mauvais état, on n’espérait pas une bran-bran car on ne parle pas d’une équipe complètement nulle, le Luxembourg n’est pas un paillasson, c’est solide, bien organisé, en confiance après de bons résultats (0-0 contre la Biélorussie, victoire 2-1 contre la Slovaquie en amical), son effectif compte quelques professionnels (pas de titulaire dans un club de vraiment haut niveau). On demandait juste aux Bleus de gagner en montrant un état d’esprit positif, conquérant. Rien. Hormis un ou deux, les Bleus de Blanc ont encore une fois énormément déçu. On s’est une nouvelle fois ennuyé à mourir.

Lire la suite...

lundi 7 mars 2011

Le prix du meilleur scénario original.

bandeau L1 2010-2011 Ça commence à faire beaucoup. 4 points, 4 points, 5 points… C’est le retard de Lyon, Marseille et Paris sur Lille et Rennes, ex-aequo avec 49 unités en tête du classement de la Ligue 1 après 26 journées.

Tout le monde le disait, le premier qui allait craquer parmi les 5 clubs en lutte pour la Ligue des Champions et accessoirement le titre – car manifestement pour beaucoup le titre est l’accessoire, la LdC le principal – risquait de ne pas s’en remettre. Ce week-end, 3 ont réussi un bon match, 2 ont été nuls, pourtant Rennes, malgré une prestation bidon, a fait une très bonne affaire au même titre que le LOSC et l’OL, alors que Paris, plutôt méritant à Auxerre mais sans réussite, a fait une aussi mauvaise affaire que l’OM.

Lire la suite...

dimanche 9 janvier 2011

Alors, tirage facile ? Mouaaaaah !

banderole Coupe de France Par définition les 32e de finale de la Coupe de France sont au nombre de 32, ce qui signifie que 64 équipes étaient en lice, comme les 20 clubs de L1 entraient en compétition lors de ce tour, le calcul est simple, au tirage 44 boules sur 64 contenaient le nom d’une équipe n’appartenant pas à l’élite…

Quand le PSG tombe sur autre chose qu’une Ligue 1 vous entendez systématiquement des tas de réactions se résumant ainsi : la FFF (ou la LFP lorsqu’il s’agit de CdL) trafique les tirages pour favoriser le PSG, qui du coup a tout le temps des tirages faciles. Désopilant.

Cette fois il le tirage au sort s’est effectué en 4 blocs (je n’ai pas compris comment les 4 groupes de 16 boules ont été confectionnés), Paris aurait pu se régaler face à Issy-les-Moulineaux, il a pris une équipe de L1 (Lorient, Brest et Nice étaient les autres mauvais tirages possibles). Sur 32 affiches, seulement 2 opposaient des L1. Résultat, le PSG est de toutes les équipes déjà qualifiées celle qui s’en est sortie avec le plus gros score. Lens a pris cher, je ne pensais pas que ce serait aussi facile même si mes chansons spéciales pour cette rencontre prévoyaient ''la valise, lise lise lise''

Lire la suite...

samedi 4 septembre 2010

La punition. (2/2)

équipe de France de football Une (équipe) de perdue, une de retrouvée… bah non, même pas. Contre la Biélorussie la nouvelle équipe de France de Laurent Blanc a été nulle. Une véritable catastrophe, une de plus. Moi ça va, je suis blasé, ce genre de défaites, quand on est supporter du PSG et supporter français, on a l’habitude.

Il est temps de s’y coller pour analyser cette rencontre.

Première surprise, Yann M’Vila titulaire au milieu à la place d’Alou Diarra. Yann M’Vila et Abou Diaby ne sont pas des clones, néanmoins ils se ressemblent beaucoup, or dans un 4-4-2 classique avoir une paire de milieux centraux qui jouent dans le même registre ne me semble pas très indiqué. Surtout, lancer un joueur de 20 ans titulaire pour une rencontre à l’enjeu aussi important ne m’apparaissait pas du tout prudent pour l’équipe comme pour le joueur. Le Rennais a été plutôt bon – je dirais très bon s’il n’avait pas été fortement impliqué sur le but biélorusse – néanmoins je n’ai pas trouvé son association avec Diaby concluante, ils ont rarement réussi à pénétrer dans le cœur du jeu où les Biélorusses formaient un gros bloc bien compact. En fait les mecs qui devaient jouer le rôle d’ailiers sont les seuls à avoir attaqué dans l’axe, ce qui n’a aucun sens.

Lire la suite...

La punition. (1/2)

4e défaite de suite pour les Bleus…
4e JO de suite qu’on va manquer…
Il est temps de solder des années d’incompétence, la Direction Technique Nationale est punie, les dirigeants du football français sont punis, les dieux du football ne transigent pas, on récolte ce que l’on sème.

En préambule à France-Biélorussie a eu lieu un honteux Ukraine-France chez les Espoirs. Seule une victoire française pouvait sauver les Bleuets après leur série de cagades plus honteuses les unes que les autres. On a encore sacrifié une génération espoirs sur l’autel de l’incompétence de la DTN.

René Girard a été viré il y a déjà plus d’un an, il a été remplacé par Erick MombaertsYoupiii ! Résultat, avant même la fin des qualifications, la France est sûre de ne se qualifier ni pour l’Euro U21 (3e édition de suite qu’on va manquer, notre dernière participation date de 2006), ni pour les JO 2012 (dernière participation en 1996…). Merci qui ? Merci la DTN ! Quand on voit l’équipe alignée sur le champ de patates ukrainien (à croire que comme tondeuse ils ont des vaches, on aurait joué dans le bocage normand après 3 semaines de pluie), ça fait peur, on se demande comment on pouvait espérer gagner ce match avec cette équipe : J. Carrasso - Corchia, Yanga-Mbiwa, Mangala, Théophile-Catherine - E. Capoue, Gonalons - E. Rivière, Bakar, Tabanou - Modeste.

Lire la suite...