Mot-clé - Federico Santander

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 28 février 2011

Armand dans tous les coups.

bandeau L1 2010-2011 On le savait, la 25e journée de Ligue 1 pouvait être un tournant important dans la course au podium – et donc au titre – en raison de Lille-Lyon de dimanche soir. Pour profiter de cette confrontation directe entre 2 concurrents le PSG devait s’imposer face à Toulouse 3 jours après une rencontre européenne tendue. To loose, t’es fessé… on ne sait jamais à quoi s’attendre contre ce club.

La semaine dernière la victoire 3-0 à Nice (qui aurait aussi bien pu être encore plus large) a été largement sous-estimée, comme le montre le succès des Aiglons à Saint-Etienne ce week-end. Toulouse n’est pas un adversaire en bois, cette équipe restait sur une défaite face à Rennes contre le cours du jeu, elle aurait dû l’emporter sans problème, son gros défaut est devant, il lui manque un attaquant de niveau au moins correct, Federico Santander et Yannis Tafer, c’est vraiment faible, ils ont de très gros progrès à faire pour avoir le niveau L1. Comme dimanche dernier j’ai trouvé que, dans le jeu, ça ressemblait à quelque chose, on est loin de l’époque assez récente où le TéFéCé se contentait de défendre en bloc et de balancer le ballon à Gignac attendant de voir ce dont il était capable (ça a fonctionné une saison). Franck Tabanou, Etienne Capoue, Moussa Sissoko, Etienne Didot et Paulo Machado sont vraiment de bons joueurs (même si le dernier a mangé la feuille), ne pas leur adjoindre un attaquant capable de convertir leur travail au milieu est un beau gâchis… dont je ne vais pas me plaindre.

Lire la suite...

lundi 31 janvier 2011

En vous r’merciant !

bandeau L1 2010-2011 J’ai comme l’impression que dans certains clubs l’ambiance est bien morose après ce week-end de championnat, dans d’autres elle est limite euphorique. On peut les classer en 2 catégories, les 9 qui ont réalisé une très bonne opération en l’emportant, les 10 qui en ont réalisé une très mauvaise en n’y parvenant pas (Arles-Avignon ne compte pas). Merci à ceux qui ont perdu, le PSG est dans l'autre catégorie, pour moi c'est une bonne journée ! :-)

La 21e journée de Ligue 1, c’est 25 buts, et pourtant quelques purges bien violentes. Effet laxatif+effet somnifère, la grande affiche de Canal+ serait un médicament naturel très efficace si elle n’avait aussi des effets indésirables du genre déprime, vomissements… Monaco-OM, c’était chiant, mais bien chiant, pas juste un peu – sur le banc les joueurs ont des sièges baquets façon Formule 1… A quand les sièges lunette des toilettes pour les spectateurs qui se font chier ? – vraiment hyper chiant, c’était soporifique, assez pour vous endormir un enfant hyperactif tombé la tête la première dans une piscine remplie de cocaïne, seulement pour les supporters des deux clubs et les gens qui tout simplement aiment le football, c’était surtout une épreuve très difficile, regarder ça vous plombe le moral, c’est à gerber de se dire que les mecs prennent autant d’argent pour se foutre de la gueule du monde en ne se bougeant absolument pas.

Tant qu’on y est, commençons par la fin, Monaco-OM.

Lire la suite...

mardi 21 décembre 2010

Globule donne le LA.

bandeau L1 2010-2011 On aurait aussi bien fait de passer directement de la 17e à la 19e journée de Ligue 1. La 18e a été d’une pauvreté confondante à quelques exceptions près.

Est-ce que vous vous rendez compte que l’événement le plus marquant de cette journée est qu’un mec a tiré un corner ?

J’abuse un peu, PSG-Monaco mérite qu’on en parle, mais le reste, quelle médiocrité ! Ce n’est heureusement pas tout le temps de ce niveau, sinon… sinon je ne sais pas, en fait je préfère ne pas imaginer ce qui se passerait si la L1 était tout le temps comme ça. C’était d’un glauque ce week-end ! Espérons que ce soit mieux aujourd’hui et surtout demain.

Je vous fais rapidement un récap match par match.

Lire la suite...

lundi 6 décembre 2010

Il faut de tout...

bandeau L1 2010-2011 Peut-on raconter une journée comme celle-ci ? La 16e levée de la saison de Ligue 1 a été très riche en retournements de situation, on a tout eu, de l’excellent au grotesque avec toute la palette de ce qui a sa place entre les deux, y compris de la controverse.

Comme le dit le générique français d'Arnold et Willy, faut de tout pour faire un monde. Et bien le football est le reflet du monde qui l'entoure, il faut de tout pour faire une journée de championnat !

Il ne manquait rien pour faire de cette journée de championnat une référence… jusqu’au classement, en adéquation avec mon souhait exprimé il y a quelques jours, avoir Paris et Lille en tête (je préfèrerais l’ordre inverse, ça viendra).

Certaines rencontres ne méritent pas plus de 3 lignes, d’autres mériteraient des pages de commentaires.

Lire la suite...