Paris_passe__Lyon_trepasse__.jpg Il n’y a rien de plus savoureux et de plus jouissif que d’entendre Aulas réagir en mauvais perdant après une claque reçue par son équipe. Allez, je vous le concède, j’exagère un peu, en réalité c’est plus la cerise sur le gâteau. Mais la meilleure cerise du monde !

Et cette déclaration, on y a eu droit mercredi soir : «C'est l'équipe la plus défensive qui, sans prendre de risque, a réussi à se qualifier. Quand on est entraîneur et éducateur, cela ne fait pas plaisir car on essaie de faire la promotion du jeu offensif. Je crois que Paris n'a aucune occasion hormis sur le but alors qu'il y a une faute sur Amandine Henry sur l'action dans la surface de réparation. Je ne sais pas si c'est un hold-up ou si c'est la chance du côté des Parisiennes. C'est l'équipe la plus frileuse qui l'a emporté. C'est dommage car ce sont deux équipes françaises qui sont aussi parmi les meilleures en Europe et donc l'une des deux va se retrouver sur les tâches du championnat de France. Je ne pense pas que ce soit un passage de témoin. On a vu que l'OL avait une avance considérable sur la qualité du jeu et sur le collectif. Maintenant, quand vous accumulez un certain nombre de joueuses de grand talent vous pouvez espérer réussir des matches. Je n'ai pas l'impression d'avoir vu un passage de témoin mais plutôt une équipe très chanceuse qui a réussi à marquer un but sur son unique action. Le passage de témoin se fera si le PSG est champion de France en fin de saison