Mot-clé - Fernando Verdasco

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 14 mai 2012

La semaine dernière… (7 au 13 mai 2012)

Londres 2012 approche. Jeudi, on a eu droit au traditionnel allumage de la flamme à Olympie, elle va débuter un tour d’une semaine en Grèce puis un périple au Royaume Uni. A vrai dire, pour une fois il ne sera pas beaucoup question des JO, du moins peu de façon directe.

L’actu foot étant très dense cette semaine, elle méritait un retour sur la semaine spécial, ce qui nous laisse un paquet de sports : canoë-kayak, boxe, tennis, handball féminin, rugby, judo, basket, hockey sur glace, cyclisme sur route, VTT, BMX, tennis de table, équitation, triathlon, karaté, gymnastique artistique, athlétisme, voile olympique, et encore d’autres.

Lire la suite...

dimanche 29 mai 2011

Sans douleur, ou presque.

6 des 9 vainqueurs du jour dans le tableau masculin n’ont concédé aucun set, les 3 autres en ont lâché un. Chez les femmes 7 matchs sur 8 ont été pliés en 2 manches. Pas très excitant ce samedi à Roland-Garros.

Au niveau de la météo, rien à signaler, il ne faisait pas très chaud, le vent était un peu moins fort que les jours précédents, toujours pas de pluie…

Nadal (tds 1) a pulvérisé Antonio Veic, un pauvre qualifié Croate (227e à l’ATP, qui ne s’est jamais baladé en qualif comme dans le grand tableau mais restait sur un exploit face à Davydenko), 6-1, 6-3, 6-0, ça a duré 25 et 26 minutes pour le premier et le dernier set, 50’ pour le 2e car à 4-2 l’Espagnol a perdu son break d’avance. Ça ne vaut même pas le coup d’en dire plus.

Lire la suite...

vendredi 27 mai 2011

L’ouragan n’a pas tout emporté.

Une fois n’est pas coutume, jeudi à Roland-Garros, le tournoi féminin a fait les gros titres. On a l’impression qu’un ouragan d’air frais est passé Porte d’Auteuil… mais n’a pas tout emporté.

Un jour si venteux et si intéressant – j’y vais peut-être un peu fort en utilisant ce mot – malgré l’élimination d’Alizé Cornet la veille, c’est un peu dommage, mais bon… Il faut faire avec. Lors de cette 5e journée des Internationaux de France de tennis le ciel parisien n’était pas bleu, mais gris, il faisait frais, presque froid. C’est donc ça un nuage ? Depuis le temps que je n’en avais pas vu, j’avais oublié à quoi ça ressemble.

Deux rencontres du tournoi féminin entre une des rares stars du circuit et une jeune inconnue ont fait sensation : Kim Clijsters (tds 2) contre Arantxa Rus (Pays-Bas, 114e), et Maria Sharapova (tds 7) contre Caroline Garcia (188e).

Lire la suite...