Mot-clé - Filippo Magnini

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 20 mai 2016

L’Italien dore, le Français bronze. (ChE natation J5 S2)

2 médailles de bronze. L’équipe de France pouvait espérer mieux au terme de la 5e journée des Championnats d’Europe de natation. On s’en contentera.

ChE_natation_2016.jpg Le programme s’annonçait alléchant (hormis quelques courses franchement inintéressantes), mais mal foutu. Manquant déjà de fraîcheur physique en raison de la période, les nageurs sont contraints soit d’enchaîner des courses à un rythme effréné sans temps de récupération, soit de faire l’impasse. Conséquence indirecte de tout ceci, les rares à être vraiment préparés pour ces Europ’ y brillent. C’est le cas des Italiens, dont les sélections nationales sont assez récentes. En forme en ce moment, le seront-ils autant ou plus à Rio ? On peut en douter.

Lire la suite...

lundi 16 mai 2016

La série continue ! (ChE natation J1 S2)

Le jour où le 4x100m NL masculin français se fera battre, ça va nous faire tout drôle ! En attendant, profitons, car peu importe la composition et l’adversité, l’équipe de France l’emporte à chaque fois !

La série a débuté aux Championnats d’Europe en 2012 par un succès libérateur, il a continué aux JO de Londres, aux Championnats du monde de Barcelone, aux Championnats d’Europe de Berlin, aux Championnats du monde de Kazan, et donc de nouveaux aux Championnats d’Europe organisé dans la piscine olympique de Londres. Pourvu que ça dure !

Ce relais concluait le programme, intéressons-nous d’abord aux – nombreuses – autres courses.

Lire la suite...

samedi 8 août 2015

L’aller sans retour. (ChM natation, J7, S1)

Kazan_2015.jpg Au matin de l’avant-dernier jour des Championnats du monde de natation, il est de coutume d’avoir énormément de 50m. On en a eu 27 séries !

L’aller sans retour est évidemment ce qu’il y a de plus ouvert aux nageurs des petits pays, il suffit de plonger (sauf en dos où le départ est différent), de nager – ou de barboter – jusqu’au bout à l’autre bout du bassin, il n’y a pas besoin de gérer son effort, pas de virage, les risques de noyade sont limités. Mais du coup, c’est sacrément long ! Moins toutefois que l’épreuve qui concluait la session, le 1500m NL.

Lire la suite...

dimanche 2 août 2015

Mission r(é)ussie ! (ChM natation, J1, S2)

Kazan_2015.jpg Votre mission, si vous l’acceptez, sera de battre l’équipe de Russie du 4x100m NL à Kazan, devant son public survolté, lors des Championnats du monde de natation pour glorifier la Fédération de Poutinie.

Nous appellerons cette mission, la Mission Russie. A vous d’en faire une mission r-é-ussie !

L’équipe de France n’a même pas eu besoin de Monsieur Phelps, elle a réussi à dominer le pays hôte, ceci quasiment sans trembler. Le quatuor a été bien formé, tout le monde a su prendre ses responsabilités et les risques nécessaires pour confirmer une chose : ce relais mérite d’être considéré au panthéon du sport français comme l’équivalent de l’équipe de France d’épée masculine qui a tout gagné pendant des années, ou encore comme l’équipe de France de handball masculin. Les hommes peuvent changer, l’or est toujours au bout. La déchirante défaite de Pékin 2008 est bien loin, depuis, 2012 les Bleus ont enchaîné titre européen (2012), titre olympique (2012), titre mondial (2013), titre européen (2014), titre mondial en petit bassin (2014) et un nouveau titre mondial à Kazan. Ils sont invaincus. Et invincibles ?

Lire la suite...

mercredi 31 juillet 2013

Réaction. (ChM 2013 natation, J4)

ChM natation Barcelone 2013 7e du 400m NL, médaillée de bronze du 200m NL… C’est vrai, le bilan de Camille Muffat lors de Championnats du monde de natation n’est pas celui escomptée, il lui reste le 4x200m – éventuellement le 100m NL mais elle ne semble pas réellement capable de monter sur le podium si elle devait y participer – pour obtenir une dernière médaille, et quand bien même l’obtiendrait-elle, cette compétition restera sans doute une déception.

Si les résultats ne répondent pas aux attentes, à commencer par les siennes, Barcelone 2013 pourrait bien être une étape très importante sur la route de Rio. A une époque, la Niçoise accumulait les échecs, puis elle s’est débloquée à Shanghai en décrochant une première médaille de bronze. L’année suivante elle est repartie de Londres avec une collection complète de médailles olympiques. Cette fois, le 400m lui a offert une nouvelle expérience, celle du retour sur terre. Depuis 2 ans Muffat régnait sur cette discipline en patronne indiscutée, soudain elle se retrouve larguée, broyéeée par une gamine qui débarque et écrase tout… Le coup, violent, est difficile à encaissée, elle n’y était pas du tout préparée. Le 200m n’était pas simplement une course mais surtout un révélateur, celui de sa capacité de réaction.

Lire la suite...

mercredi 1 août 2012

Le jour où Tony Estanguet a écrit sa légende. (JO 2012, J4)

JO 2012 Un membre de la famille royale médaillé, des records historiques à la piscine et à Wimbledon, un pilote de rallyes sur un podium olympique, une qualification au millimètre, une série complétée au dojo, la première breloque de l’histoire de l’escrime africaine… Aujourd’hui beaucoup d’événements sont entrés dans la légende des JO.

En parlant de légende, Tony Estanguet en est une vivante. Il a écrit une page d’histoire, une très belle, réussissant un exploit jamais réussi ni par un céiste, ni par un sportif français. Il lui a fallu franchir un parcours du combattant pour atteindre son rêve, celui de monter une 3e fois au sommet de l’olympe. Se relever de son échec à Pékin alors qu’il avait le statut de porte-drapeau de l’équipe de France olympique était difficile, se qualifier pour Londres 2012 était en un grand défi compte tenu de la concurrence nationale, avoir su dominer tous les étrangers est extraordinaire. En effet Tony Estanguet n’est pas ordinaire, cet homme est une légende.

Lire la suite...

vendredi 25 mai 2012

ChE natation J5 : Toujours présent.

Riche. Très riche en émotions ! La 5e journée des Championnats d’Europe de natation restera dans les mémoires.

J’ai eu du mal à choisir un titre, j’avais pensé à "in memoriam", mais c’est un peu morbide et ça n’englobe pas tout. J’avais aussi "les vivants et les morts", ça fait trop religion, "place des grands hommes", ça fait trop Patrick Bruel, ou encore "pour toujours dans nos cœurs", mais c’est un titre de fille… "Riche en émotions", je trouvais ça nul pour un titre. "Tout un symbole" a failli être retenu.

J’ai choisi "Toujours présent", vous allez comprendre pourquoi. Il s’agit d’une référence à Alain Bernard, une nouvelle fois médaillé sur 100m NL, mais aussi d’une référence à Filippo Magnini, que beaucoup pensaient déjà bon pour la casse. On a surtout vu qu’Alexander Dale Oen, l’indiscutable leader de la natation norvégienne décédé il y a quelques semaines à peine, reste présent dans l’esprit de tous dans le monde de la natation.

Lire la suite...

lundi 21 mai 2012

ChE natation J1 : Les absents ont toujours tort !

Quand vous êtes sportif de haut niveau, vous vous battez pour quoi ? En général, vous cherchez à gagner des titres et des médailles, non ? La récompense de vos efforts, vous la trouvez dans les compétitions internationales, d’autant qu’en général vous y obtenez la reconnaissance dont vont découler vos revenus.

On ne verra pas la plupart des meilleurs nageurs français aux Championnats d’Europe de natation qui ont débuté la semaine dernière, à Eindhoven (Pays-Bas, et non Hollande) pour les épreuves de plongeon et se poursuivent jusqu’à dimanche à Debrecen (Hongrie) avec la course. Je trouve ça dommage.

Lire la suite...

mercredi 27 juillet 2011

Shanghai (J4) : Niçoise bronzée, journée mitigée.

Difficile de faire aussi bien qu’hier… Mais les Championnats du monde de natation nous réservent bien des surprises. Compte programme du jour, l’équipe de France avait de quoi nous régaler.

Le bilan de la journée est mitigé. Si une nouvelle médaille de bronze est venue s’ajouter aux 2 en or, à celle en argent et à la première en bronze (5 en tout plus une en eau libre), cette breloque n’est pas satisfaisante aux yeux de la nageuse qui l’a faite sienne. L’autre finaliste français du jour s’est noyé (façon de parler), les sprinteurs sont en finale mais l’un a failli se faire piéger.

On retiendra aussi le succès historique de LA star de la natation mondiale, ainsi que les victoires de LA starlette – diva selon certains – de la natation européenne, et de LA star de la natation chinoise.

Lire la suite...

Shanghai (J4) : vite fait, bien fait.

8+14+5+6… 33 courses ce matin aux Championnats du monde de natation, une seule avec des Français, la 12e série du 100m NL masculin.

50 mètres dos féminin… Ouaiiis ! Youpiiii ! Bon, très franchement, OSEF. Vite ! Les séries du 100m !

Il y a 14 séries, c’est l’épreuve reine, donc celle où on voit le plus de participants avec le 50m (assez court pour éviter les noyades éventuelles^^). Les premiers nageurs ont un style très particulier, techniquement c’est très mauvais, faute d’entraînement dans des conditions normales.

William Meynard et Fabien Gilot entourent César Cielo. Meynard fait un énorme retour pour gagner la série, 48’’14 (son record sans combinaison), Fabien Gilot a fait 48’’48, Cielo est entre les 2.

Lire la suite...