Mot-clé - Flèche Wallonne

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 6 juillet 2015

L’hécatombe wallonne. (TdF 2015, E3)

Tour_de_France_2015.jpg Un véritable carnage. Une étape qui restera dans les mémoires, dont les effets mettront beaucoup de temps à se résorber, et qui pourrait avoir des répercussions majeures sur la suite de l’épreuve. Voici ce à quoi nous avons assisté lors de la 3e étape du Tour de France 2015.

Les accidents survenus sur les routes belges ont provoqué une neutralisation de la course. Tout le peloton a dû mettre pied à terre et attendre un bon quart d’heure pour repartir. La direction de course n’a pas eu le choix, il y avait trop de victimes, on se serait presque cru sur un champ de bataille. C’était une boucherie. La violence du carambolage géant dont les images ont été diffusées – un autre juste après n’a pas été filmé car les caméras se concentraient sur le premier – est effroyable.

Néanmoins, la course a repris ses droits. Le cyclisme est un sport dangereux.

Lire la suite...

dimanche 26 avril 2015

Un long dimanche d’défis en salle.

Je me suis fait un de ces dimanches ! Mémorable.

Il n’y a pas eu que du bon, le match des Portland TailBlazers en playoffs NBA s’est très mal terminé. Il a eu lieu à peu près en même temps que le combat de Wladimir Klitschko contre un Américain peu connu – mais vaillant – dénommé Bryant Jennings. Un combat très décevant. Comme souvent avec les Klitschko.

A 15h30, c’était handball avec la finale de la Coupe de France à 15h30. Le PSG Handball affrontait le HBC Nantes, surnommé "le H", qui a remporté il y a quelques semaines le premier trophée de son histoire, la Coupe de la Ligue. Entre ces 2 clubs, c’est toujours très chaud, une véritable rivalité est née depuis que le Paris Handball a réintégré le PSG, soit seulement 3 ans. Thierry Anti, l’entraîneur nantais, n’est pas innocent. Il a fait monter la sauce avec ses comportement scandaleux (cette saison il baisser son pantalon et montrer son c*l à la table de marque) et ses théories complotistes (en gros, si j’ai bien compris son délire, il accuse beIN de filmer les temps morts de son équipe pour permettre aux Parisiens de savoir en direct ce qu’il dit à ses joueurs, ceci en utilisant des tablettes ou je ne sais quel système sophistiqué). Les victoires nantaises contre les Parisiens lors de plusieurs rencontres à élimination directe ont aussi joué un rôle dans l’histoire.

Lire la suite...