Mot-clé - Florian Carvalho

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 15 juillet 2016

Malheureux. (DL Monaco)

Si les conditions météorologiques étaient assez bonnes pour la pratique de l’athlétisme (tout de même un peu de vent), le climat dans lequel s’est déroulé le Meeting Herculis de Monaco était forcément très difficile. Compliqué d’avoir la tête au sport moins de 24h après un attentat particulièrement atroce dont a été victime Nice, la grande ville voisine de la Principauté…

Le meeting s’est néanmoins déroulé normalement. Pour être raccord avec la tristesse de rigueur, Canal+ a envoyé Stéphane Guy commenter ces courses et concours. Rappelons que la période pour réaliser les minima olympiques est terminée, on est désormais totalement dans la phase de préparation pour Rio. D’où la présence de certains athlètes français et l’absence de certains autres, notamment des têtes d’affiche.

Lire la suite...

jeudi 2 juin 2016

Minima di Roma. (DL Rome)

Tous les chemins ne mènent pas à Rio, mais pour se rendre chez les Cariocas, Rome s’est avéré être une escale bien choisie.

Le meeting Diamond League de Rome s’appelle le Golden Gala. Il porte plutôt bien son nom. Les athlètes qui y ont participé ont en effet trouvé une opportunité en or d’y réalisé de très belles performances. Plusieurs Français de premier plan en ont même profité pour atteindre le niveau de performance exigé afin de se qualifier aux Jeux Olympiques. Dans le langage courant, on appelle ça les «minima».

Lire la suite...

dimanche 22 mai 2016

Running blague. (DL Rabat)

Le 800m est une des épreuves les plus violentes de l’athlétisme. Il s’agit de plus en plus d’un très long sprint. L’exercice demande des qualités de vitesse et de résistance, mais aussi de savoir se placer, encaisser des coups, parfois en mettre. Pour faire partie des meilleurs, il faut un sacré mental en plus des qualités physiques.

S’arracher jusqu’à la ligne d’arrivée sans jamais rien lâcher est la marque de fabrique de Rénelle Lamote. Pierre-Ambroise Bosse a un style différent, il est plutôt du genre à tout tenter. Sans doute que dans son esprit mieux vaut perdre en ayant pris des risques que… perdre en ayant été attentiste. Il a bien raison, car en passant à l’attaque au lieu de se planquer, on a une chance de gagner. Dimanche, chacun a mis en œuvre ses propres principes. Avec un succès aussi éclatant que réjouissant.

Lire la suite...

vendredi 15 août 2014

De la capacité à se remettre en ordre de marche. (Zürich 2014, J4, S1)

Zurich_2014_-.jpg Les jours se suivent et se ressemblent. Un Rémois dominateur, qui réussit l’exploit de conserver pour la 2e fois de suite son titre européen et réagit de façon très inattendue à 100m de l’arrivée, c’était du déjà-vu. Heureusement, cette fois, la fin est heureuse.

Suite au scandale de jeudi soir, je n’avais vraiment pas le cœur à regarder la suite des Championnats d’Europe d’athlétisme. Je m’attendais gros comme une maison à voir Yohann Diniz se faire bais*r par les juges dans sa quête de triplé européen sur 50km marche. Une quête non avouée afin de s’épargner la surdose de pression à laquelle il a souvent eu du mal à résister par le passé.

Lire la suite...

dimanche 18 août 2013

Or et horreur. (ChM athlé 2013, J9)

ChM athlétisme Moscou 2013 Ces dernières années, on a constaté une émulation entre les nageurs et les athlètes dont les championnats se suivent. La natation a fait très fort, l’athlétisme ne pouvait espérer réussir un bilan aussi clinquant, toutefois l’équipe de France nourrissait des ambitions assez élevées dans pas mal de disciplines.

Tout ne s’est pas bien passé, la poisse a par moments semblé s’accrocher aux Bleus qui, jusqu’ici, avaient décroché 3 médailles mais aucun titre (2 d’argent, 1 de bronze), étaient restés 2 fois au pied du podium, et comptait 6 places de 7 ou 8e (donc finalistes). La dernière journée pouvait faire basculer le bilan du bon côté ou le faire stagner à peu près au niveau des 2 précédentes éditons (1 d’argent et 3 en bronze à Daegu, 1A et 2B à Berlin, 2A à Osaka).

Le 4 août dernier, les Championnats du monde de natation ont pris fin de façon exceptionnelle avec un doublé (attendu) sur 50m dos et un titre totalement imprévu aux 4x100m 4 nages. On pouvait espérer conclure les Championnats du monde d’athlétisme de manière aussi jouissive.

Lire la suite...

vendredi 16 août 2013

Le mauvais œil de Moscou (ChM athlé 2013, J7, S2)

ChM athlétisme Moscou 2013 La mauvais œil, c’est la malchance. Le mauvais œil, c’est aussi le mauvais œil, celui qui voit mal.

J’ai envie de mettre en avant 2 événements ayant eu lieu lors de l’antépénultième session des Championnats du monde d’athlétisme : une blessure ayant privé une légende d’être encore plus légendaire et le recours à l’arbitrage photo – oui, photo – grâce auquel on a évité un véritable scandale.

Qui dit mauvais œil dit bon œil. Qui dit bon œil dit bon pied, bon œil… pour être un grand athlète, mieux vaut avoir un bon pied, surtout quand on pratique le saut en longueur, une des 2 disciplines dans lesquelles la Russie a décroché un titre aujourd’hui.

Lire la suite...

mercredi 14 août 2013

Marche ou crève. (ChM athlé 2013, J5)

ChM athlétisme Moscou 2013 Une seule session le mercredi… J’éprouve vraiment des difficultés à comprendre la programmation de ces Championnats du monde d’athlétisme. Ceci dit, on a vu presque autant d’athlétisme que lors d’une journée normale car le 50km marche a eu lieu ce matin. Le départ a été donné à 8h30 dans un stade vide. Normal.

Il a plu avant la course, c’est pourquoi la route était mouillée quand les marcheurs ont abordé la boucle, elle a séché par la suite à mesure que la chaleur revenait. Au moins les concurrents ont pu éviter de subir le pire pendant les 3h30 à 4 heures de leur épreuve, depuis le début de Moscou 2013 ceux qui ont dû s’aventurer sur les routes moscovites n’ont pas été servi en ce qui concerne le climat.

Yohann Diniz, réelle chance de médaille, comme souvent depuis 2006, est arrivé sans se mettre la pression du résultat. Rappelons-le, il est double champion d’Europe et vice-champion du monde en 2007, mais depuis son éclosion, il a multiplié les désillusions hormis à Barcelone en 2010. A Daegu les arbitres ont craqué, on se serait cru en L1, c’était la grande distribution des avertissements injustes, puis ses JO ont été un cauchemar (après une performance finalement assez honorable malgré une chute on l’a disqualifié pour ravitaillement non autorisé). Pendant longtemps, on l’a cru dans un grand jour. Et puis… nouveau cauchemar.

Lire la suite...

dimanche 1 juillet 2012

ChE athlé, J5 : Lavillenie a des L.

Des Français de partout ! Dans presque toutes les finales ! Et un temps enfin digne de la saison. La dernière journée des Championnats d’Europe d’athlétisme promettait d’être belle, elle a été magnifique, notamment grâce à un homme capable d’aller toucher le ciel pour décrocher les étoiles. Cet homme a des L (ailes).

Rendez-vous compte de ce que Renaud Lavillenie tente en 2012 : être champion du monde (en salle), champion d’Europe (en plein air) et champion olympique, le tout en moins de 6 mois. Il a atteint le premier objectif il y a quelques semaines à Istanbul, le 3e est pour début août. Il était à Helsinki pour conserver son titre continental obtenu il y a 2 ans, encore un objectif atteint. Qui plus est, il le fait à chaque fois avec la manière dans une discipline particulièrement soumise à certains aléas, en particulier celui des conditions météorologiques (sauf en salle bien sûr^^). Le concours du saut à la perche a atteint un niveau fabuleux.

Lire la suite...

samedi 30 juin 2012

ChE athlé, J4 : largement ou "cric crac".

Après toute une série de cérémonies protocolaires, les épreuves ont pu débuter. Plus tard que les journées précédentes, sous un ciel capricieux, tantôt très sombre, tantôt dégagé. Le chaud soleil finlandais a très rarement percé les nuages pour réchauffer les corps frigorifiés par le vent alors que le fond de l’air était déjà frais. Des conditions difficiles pour de l'athlétisme.

Pour les prochaines éditions des Championnats d’Europe d’athlétisme organisés en année olympique, choisir un lieu où la météo est plus favorable à la performance serait bienvenu.

Là, je sais ce que vous vous dites, vous vous étonnez du titre… Mais j’ai fini d’écrire après avoir appris que Laurent Blanc n’est officiellement plus sélectionneur de l’EdF de foot, alors j’ai décidé de lui rendre "hommage" en utilisant une de ses expressions mythiques.

Lire la suite...

mardi 30 août 2011

Daegu 2011, J4 : une chute et un rebond.

A Daegu, en août, il fait déjà très chaud le matin… Ajoutez-y humidité dans les 90%, vous comprendrez que les concurrents ne bénéficient pas d’excellentes conditions pendant ces Championnats du monde d’athlétisme.

Pendant cette matinée, beaucoup de concours de qualification et de séries avaient lieu, notamment la hauteur (H) avec une barre de qualif à 2m31 (10 qualifiés direct, 2 repêchés à 2m28 dont un Russe qui va peut-être nous faire le coup du Polonais à la perche), le triple saut (F) avec 3 Q et 9 q (la taille du Q étant fonction de la qualification directe ou non), dont 2 ressortissantes de Cuba dans les Q, pour les courses on avait le 5000m F et le 1500m H, seule épreuve du jour dans laquelle on trouvait des Français, 4, dont un représentant d’une certaine façon la France, mais… pas vraiment. L’heptathlon complétait le programme de la matinée.

L’EdF s’est plutôt bien tirée de ces épreuves malgré une très grosse frayeur, la chute de Mehdi Baala.

Lire la suite...

samedi 9 juillet 2011

L’éclair, l’étincelle et le coup de feu.

Entre 40916 et 51022 spectateurs au Stade de France à vue de nez (je vois mal avec le nez^^), des conditions météorologiques tout à faire correctes (hormis un vent tournant et irrégulier gênant surtout pour le saut à la perche), une piste toute neuve, la même qu’à Pékin, un beau plateau… Tout était réuni pour que l’édition 2011 du Meeting de Paris Saint-Denis (Meeting Areva) soit une réussite.

Mis à part un gros couac à la fin, on a effectivement vu une belle soirée d’athlétisme. Deux Français ont gagné leur épreuve lors de cette 8e des 14 étapes de la Diamond League, un était attendu, l’autre pas du tout. Il y a aussi eu quelques déceptions mais aussi de bonnes nouvelles.

16 épreuves étaient au programme, 7 concours et 9 courses, mais la discipline reine était absente du menu, pas de 100m masculin vendredi soir, les organisateurs avaient préféré un 200m avec Usain Bolt, Christophe Lemaitre, et une flopée de concurrents de taille ayant déjà couru le 200m en moins de 20 secondes comme le Panaméen Alonso Edward (19’’81), ou encore l’Américain Shawn Crawford (19’’79… bon, ça remonte à 2004 mais il était médaillé mondial en 2009), ainsi que des gars qualifiés pour Daegu (notamment Darvis Patton, USA, et Mario Forsythe, JAM).

Racontons les événements dans l’ordre.

Lire la suite...