Mot-clé - Floyd Mayweather

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 10 mai 2015

Aïe ! Pepito !

Un délice. Une preuve que la boxe anglaise peut encore être ce qu’on en attend : un sport de combat se terminant par un énorme KO bien VIOLENT avant la fin de 3 reprises particulièrement sauvages.

Eloignez les enfants et régalez-vous devant ce combat entre la nouvelle star mexicaine, Saul Alvarez – surnommé "Canelo" car il est roux – et un Texan, James Kirkland.

Lire la suite...

lundi 7 mai 2012

La semaine dernière… (30 avril au 6 mai 2012)

Quelques événements dramatiques et/ou terrifiants ont marqué la semaine, notamment en natation et en basket. Certaines nouvelles ont provoqué chez moi du dégoût ou de l’agacement. Heureusement, le sport nous offre aussi des émotions beaucoup plus positives.

Il sera à plusieurs reprises question de dopage, on va parler de Londres 2012, c’est évident, mais il sera aussi question d’énormément d’autres sujets. On a, dans le désordre, du basket, de la boxe, du football, du rugby, du taekwondo, du badminton, du handball, du tennis, du squash, du hockey sur glace, de l’athlétisme, du tir, de la voile olympique, de la lutte, du tir à l’arc, de l’escrime, de l’aviron, et même du short-track.

Lire la suite...

dimanche 13 novembre 2011

Manny marqué, Marquez manny-festement volé.

Boxe Je suis fan de Manny Pacquiao, assez pour rester debout jusqu’à 7h du matin pour ne pas manquer un de ses combat… Si je vous dis que Juan Manuel Marquez s’est fait voler la victoire lors du 3e affrontement entre les 2 boxeurs, vous pouvez me croire.

Pendant tout le combat j’étais à l’affut de toutes les raisons de penser que le Philippin allait enfin prendre le dessus sur ce Mexicain très expérimenté (38 ans, 59 combats, 53 victoires, 5 défaites, 1 nul). J’y ai cru plusieurs fois, mais ça ne s’est jamais révélé exact bien longtemps, ce bougre de Marquez a été remarquable tactiquement du début à la fin, courageux comme pas deux, il a su rester lucide et précis. Ces derniers temps, les adversaires du meilleur boxeur actuel, premier homme à avoir été sacré champion du monde professionnel dans 8 catégories différentes, montaient sur le ring dans le seul espoir de finir les 12 rounds. Revanchard, le Mexicain avait pour but de l’emporter, il a construit sa préparation physique, technique et tactique dans cette optique. Ça change tout.

Lire la suite...