Mot-clé - François Trinh-Duc

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 23 octobre 2011

Le vice et la vertu.

Mon titre était tout trouvé depuis le milieu de la semaine : Claque de fin. Si j’espérais voir le XV de France réaliser l’exploit improbable de remporter la finale de la Coupe du monde de rugby contre les All Blacks chez eux, j’avais du mal à y croire. Comme la plupart des gens, j’envisageais plutôt une grosse claque, une de plus. Pour gagner, avoir de la chance n’allait pas suffire, même au "Pays du long miracle bleu".
La qualification pour les quarts de finale était hyper chanceuse.
La victoire contre l’Angleterre n'était pas un exploit car les Rosbifs étaient mauvais, les Bleus ont gagné ce match grâce à un cocktail de couill*s et de réussite.
En demi-finale les Gallois ont vécu toute les galères possibles, ils méritaient 1000 fois plus de passer que les Français mais leurs ont fait des tas de cadeaux en ratant leurs tentatives au pied. En supériorité numérique pendant plus des ¾ du match, les hommes de Thierry Dusautoir avaient joué à l’envers, avaient rendu une copie affligeante malgré une conquête bien supérieure, dominés techniquement, tactiquement et plus grave, l’envie était rouge.

Lire la suite...

dimanche 9 octobre 2011

En attendant l'exploit...

Le XV de France a bouté l’Angleterre hors de la Coupe du monde de rugby, s’est qualifié pour le dernier carré, il a enfin montré une bonne image de lui-même. Youpi.

Il me semble nécessaire de remettre l’église au milieu du village : battre moins fort que soi n’est pas un exploit. Aplatir des sujets de la Reine Elisabeth II fait super plaisir, c’est sûr. On ne les aime pas, ils ne nous aiment pas, on les a eu, ils ont pris la marée, leurs efforts pour sortir la tête de l’eau ont été vains, pas ceux des Bleus, c’est très bien, seulement la France n’est qu’en demi-finale.

Je vous renvoie à la première partie avant de débuter mon développement.

Lire la suite...

En attendant la chute du sketch...

Il y a un peu moins d’un an, au moment de la création de ce nouveau blog, un de mes premiers articles s’intitulait Je n’aime plus le rugby. Depuis, je n’ai écrit que 4 autres articles à propos du rugby (plus quelques paragraphes dans la catégorie "La semaine dernière…" qui devrait faire son retour sous une autre forme plus simple/courte), dont un seul concernant le XV de France, intitulé Arrêt buffet. Le premier faisait suite au 16-59 encaissé contre les Wallabies, le second à la défaite honteuse en Italie.

Samedi, la France s’est qualifiée pour le dernier carré de la Coupe du monde 2011. Tout de suite, on en en voit sortir du bois en affirmant n’avoir jamais critiqué les Bleus et leur sélectionneur, ils se permettent de montrer du doigt ceux qui n’ont osé constater la réalité des faits et annoncé que le XV du coq allait droit à l’abattoir.

Lire la suite...

dimanche 5 juin 2011

Rugby à l'ancienne (ou quand l'ogre finit par manger le petit Poucet).

J’ai bien aimé cette petite finale du Top 14 entre le Stade Toulousain et Montpellier, pas vous ? Ce n’était pas un grand match, pas la plus grande finale de tous les temps, il n’y a eu qu’un seul essai, et pourtant elle était bien sympathique.

Un bon scénario avec des personnages attachants, du suspense, du drame, un running gag, des surprises, de la tension, une star improbable, du doute, de la joie et des larmes…

Lire la suite...

mardi 22 mars 2011

La semaine dernière… (14 au 20 mars 2011)

La semaine dernière... Avec l’arrivée du printemps la saison de la plupart des sports d’hiver s’est terminée cette semaine. Il sera donc question de ski entre autres sujets, mais aussi de quiches, de Rosbifs, de foie et de foi, de spatules, cuisinez le tout avec quelques femmes… 3 minutes, un peu de baston, du duel à l’arme blanche ou avec de vraies balles… Un peu de X, et bien sûr du pied, autrement dit, du foot.

  • Quiches au poireau.

Qu’essaient-ils de nous faire avaler ? Certes, le XV de France a tenté de sauver les apparences lors de la réception du XV du Poireau, mais la victoire 28-9 sur le Pays de Galles ne peut en aucun cas faire oublier la seconde période en Angleterre et l’humiliation en Italie. Ce Tournoi des VI Nations est raté, à l’image de la plupart des tournois et tournées depuis que Marc Lièvremont est en poste.

Lire la suite...