Mot-clé - Georgie Welcome

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 8 mai 2011

Le mur de la Méditerranée.

bandeau L1 2010-2011 Il y a quelques années, Monaco avait une équipe de football digne de son image de luxe, de bling-bling... Les gens allaient à Louis II pour voir des stars et du jeu.
Depuis quelques saisons, Monaco a une équipe d’anti-football digne de son territoire… Impossible de plus bétonner.

Samedi, à 19h, il faisait encore chaud en Principauté. Le PSG s’y présentait avec une équipe remaniée. Coupet était de retour – ce qui n’a eu aucune conséquence positive ou négative – derrière une charnière centrale au sein de laquelle Zoumana Camara remplaçait Mamadou Sakho, laissé au repos (sur le banc). Le côté droit était celui que je demande depuis plusieurs semaines, Cearà-Jallet, ça s’est très bien passé avec un excellent Cearà, Jallet a été un peu moins en vue. Dommage qu’Hoarau n’ait pas été là pour tenter de disputer le ballon à Petter Hansson et Puygrenier sur les nombreux centres aériens réalisés par les deux latéraux associés (le mec qui a fait les stats présentes sur le site de la LFP doit avoir un problème avec la définition du mot centre)… Erding en a pris quelques-uns, Bodmer aussi, mais tant qu’à faire, le jour où on aligne les meilleurs centreurs, autant mettre le meilleur joueur de tête, non ?

Lire la suite...

lundi 2 mai 2011

La Ligue 1 version courte.

bandeau L1 2010-2011 Alors comme ça je ne sais pas faire court ? C’est faux ! La preuve ! Je vais tâcher d’être complet et de faire court (un paragraphe de taille normale par match).

33e journée de Ligue 1, 10 matchs, c’était du 4-1-4-1 (4 matchs samedi à 19h, un à 21h, 4 le dimanche à 17h, un à 21h). Bon, PSG-Valenciennes, c’est fait. Le reste.

Sans surprise le LOSC a mis 5-0 à Arles-Avignon, pathétique à l’extérieur. But rapide de Gervinho (6e), affaire entendue juste avant la mi-temps (encore Gervinho, petite feinte pour mettre le gardien sur les fesses), et balade en seconde période. Tout de suite un péno pour une main (volontaire ? pas sûr), Debuchy l’a transformé car après 3 échecs consécutifs Yohan Cabaye ne les tire plus, contrairement aux CF. Un CF, il en a mis un joli pour le 4-0 puis David Rozehnal a fini le travail avec un joli petit lob, il avait remplacé Chedjou, blessé en première période. Notons qu’un certain Corrèze a pris un rouge. Non seulement les Lillois ont repris la tête du championnat, mais surtout ils ont soigné la différence de but, c’est presque une victoire à 3,5 points.

Lire la suite...