ChM_2017_judo 4 catégories, 4 titres pour le Japon, 5 déceptions pour l’équipe de France de judo. Ça pique plus que de croquer dans une racine de wasabi, mais avec un peu d’eau, ça va passer…

Les Championnats du monde de judo organisés cette année à Budapest – qui avait vraiment bien prévu son coup pour faire forte impression juste avant l’attribution de l’organisation des JO de 2024… enfin… le truc pas prévu était de retirer sa candidature – débutent mal pour les Bleus, contrairement aux Championnats du monde de natation il y a un gros mois où l’eau libre a permis à la France de cartonner avant de connaître plus de difficultés en bassin, la discipline étant au creux de la vague en ce moment. En judo, avec une grosse génération et le maximum de représentants permis (un dans chaque catégorie et même 2 dans 2 catégories chez les hommes ainsi que chez les femmes), les risques de finir avec un bilan décevant sont réduits. A conditions bien sûr de ne pas reproduire les mêmes boulettes que dans les "petites" catégories.