Mot-clé - Gonalons

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 16 juillet 2013

Rêvons avec la Ligue 1.

Ligue 1, saison 2013-2014


Je vous propose de faire un petit tour rapide de l’état et des ambitions des clubs français.

On va prendre comme ordre le classement de la saison passée.


Cavani a signé au PSG… Normal ! C'est très cher, mais Monaco avait qu'à ne pas dépenser 60 millions pour Falcao, ils ont vexé les Qataris. Au jeu de qui a le plus gros carnet de chèques, j'ai une petite idée de qui va gagner.

  • PSG : rêvons plus grand.



José Anigo se fait des 5 contre 1 tous les jours en fantasmant sur les venues de Chantôme et Rabiot à l’OM. Il y a quelques années, les arrivées de Cana, Mbani, Dehu ou encore Fiorèse, c’était lui… Il a aussi voulu Sorin, Luyindula… il a fini par avoir Ketchupman mais bien après son passage à Paris. Le gars est obnubilé. Pas de chance pour lui, Rabiot n’est absolument pas à vendre et Chantôme, s’il devait partir, ne serait pas abordable pour les finances marseillaises. Et même s’il l’était, il irait très probablement ailleurs (pas mal de très bons clubs le veulent, notamment en Angleterre).
Euh… L’OM rêve aussi d’Alessandrini (de Rennes) et de Thauvin (du LOSC), la façon d'agir pour tenter de les attirer est très peu respectueuse des autres clubs. Attention au retour de bâton.

  • OM : rêvons des joueurs du PSG/rêvons des joueurs des autres.


Lire la suite...

lundi 17 décembre 2012

Matuidi mange du Lyon. (L1, J18)

Ligue 1 - 2012-2013 Blaise Matuidi est un joueur hors-normes, le PSG est de nouveau leader de la Ligue 1. Voilà comment résumer la situation de façon particulièrement concise. Paris a battu Lyon juste avant la fin de la phase aller, confirmant face à son adversaire principal pour le titre les progrès gigantesque de l’équipe depuis la révolution tactique ENFIN opérée face à Porto.


Les temps changent. Un des signes les plus évidents de cette affirmation est que le PSG ne compte plus aucun ancien Lyonnais excepté Bodmer, redevenu un blessé chronique depuis la transformation du staff technique en armée mexicaine composée d’au moins autant de préparateurs physiques que de joueurs. (Luyindula n’existe plus et va partir.) A l’inverse, l’OL s’appuie sur un titulaire recruté cet été en quémandant auprès du PSG dans l’espoir de récupérer un chauffeur de banc, Bisevac. J’ai toujours trouvé le Serbe surcoté, son départ était une bonne chose, il aura permis d’éviter à Ancelotti de déconner de nouveau en le faisant jouer latéral, mais aussi de libérer une place de joueur extérieur à l’espace économique européen (place destinée à Lucas Moura), et… aura aidé Ibrahimovic à trouver Matuidi pour inscrire le seul but du choc du championnat, le match opposant le premier et futur 2e au 2e et futur premier.

Lire la suite...

mercredi 17 octobre 2012

Un nouvel espoir (la Guerre des Etoiles).

équipe de France de football Il y a bien longtemps, dans une époque lointaine, très lointaine, l’équipe de France de football régnait sur la galaxie…

C'est une campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2014. Menés par le Général Didier Deschamps suite à la chute de la République du Président Laurent Blanc, les soldats de la FFF ont remporté leurs premières victoires sur la terrible Finlande et la maléfique équipe biélorusse.

Prêts pour la bataille, ses soldats comptent en secret exploiter la faille de l’Empire hispanique : le Boulard de la mort, un énorme melon intergalactique les ayant déjà plusieurs fois conduits à des déroutes quand ils se croyaient assez puissants pour annihiler une nation toute entière sans s’employer.

Attaqué par les sbires sinistres de l'Empire hispanique, le capitaine Lloris dirige les lignes défensives grâce à ses pouvoirs cosmiques pendant que Matuidi, guerrier infatigable, mène la charge pour rendre sa fierté au peuple et restaurer l’image des siens dans la galaxie…

Cet Espagne-France restera dans les mémoires, on a vu Star Wars épisode VII au stade Vicente Calderon. Certes, nos stars sont moins brillantes que les leurs, elles ont souvent tendance à s’éclipser ou à se cacher derrière les nuages, mais à la guerre, un bon soldat efficace, discipliné et motivé sera toujours plus utile qu’une danseuse étoile.

Lire la suite...

samedi 13 octobre 2012

Et alors ?

équipe de France de football Oui, les Bleus ont perdu. Et alors ? Très franchement, on s’en fout. Le résultat ne compte que pour le Japon et pour ceux qui ont envie de descendre l’équipe de France.

Le but évitable de Shinji Kagawa inscrit à 2 minutes de la fin va sans doute faire perdre 2 ou 3 points à la note de chaque joueur dans la presse de samedi, c’est débile, mais le catastrophisme va être à la mode. Ce but explicable et sans conséquence aura eu pour effet de faire oublier tout le bon – et le mauvais – vu pendant 1h28. Car oui, il y a eu du bon et du mauvais, plus de bon que de mauvais.

Lire la suite...

jeudi 16 août 2012

De l’art de racler les fonds de tiroirs.

équipe de France de football Un nouveau sélectionneur, quelques joueurs qu’on espérait voir ou revoir en Bleu, d’autre dont on rêvait de ne plus jamais voir la tête sortant du col du maillot de l’équipe de France de football, et une poignée dont on pouvait se demander ce qu’ils foutaient là. J’espérais pouvoir aborder l’ère Didier Deschamps sans apriori, mais en apprenant la compo, j’ai dû renoncer à mes plans.

Le mandat du Didier a débuté au Havre, il espérait avoir la paix, pas de bol, l’affaire Zahia a ressurgi, il avait déjà fallu gérer les restes de la période Laurent Blanc. Si on ajoute au lot les accusations de viol contre Bafé Gomis, ça nous promet des lendemains qui Deschamtent. L’image des Bleus est atteinte d’un cancer métastasé.

Lire la suite...

lundi 28 mai 2012

La semaine dernière… (21 au 27 mai 2012)

Personne n’en a parlé, mais cette semaine on a passé J-100 avant les Jeux Paralympiques de Londres 2012. Londres, on va surtout en parler sous l’angle des JO car l’actu de l’équipe de France olympique est dense. Bien sûr, au programme il n’y a pas que du sport et des sportifs français, on a aussi pas mal de disciplines et de sujets sans rapport avec les Jeux.

Au menu : du handball (surtout du handball féminin), de la boxe (surtout la boxe olympique, dont la boxe féminine), du BMX, de l’aviron, du football (dont une page de football féminin), de la gymnastique, de la natation (natation course, natation synchronisée), de l’athlétisme (vu sous plusieurs angles dont un très… particulier), du tennis, du squash, du rugby, du basket, de l’escrime, du cyclisme, du tir à l’arc, du triathlon, du saut d’obstacles, et pour finir une touche de judo. On glosera aussi à propos des dernières décisions du CIO.

Lire la suite...

lundi 27 février 2012

De l’art de gâcher la fête.

Ligue 1 saison 2011-2012 Dommage… De la 25e journée de Ligue 1, on devrait retenir principalement le match extraordinaire entre l’OL et le PSG ou encore du changement de leader, malheureusement les polémiques à propos de l’arbitrage ont été nombreuses, 3 rencontres ont été complètement faussées par de très mauvaises décisions. L'arbitrage, les polémiques et les égalisations de fin de match ont gâché la fête de certains.

Hormis le match fou de samedi soir vu par les rares abonnés d’Orange Sport, les supporters dans les bars, les spectateurs à Gerland et ceux qui savent comment se débrouiller autrement (…), on n’a pas eu une super journée, s’il y a eu 2 ou 3 autres matchs pas mal, il y a aussi eu de la purge de compétition.

Etrangement, lors de cette journée, les buts ont souvent été inscrits en séries.

Lire la suite...

jeudi 8 décembre 2011

La Ligue des quoi ?

Ligue des Champions Quel est le point commun entre la France, l’Angleterre, l’Allemagne, le Portugal, les Pays-Bas, la Roumanie, la Belgique, la Grèce, l’Ukraine, la Biélorussie et la République Tchèque ? Leur champion a été éliminé en phase de poule de la Ligue des Champions. Le Barça, le Milan AC, l’APOEL Nicosie, le FC Bâle et le Zénith Saint-Pétersbourg sont les seuls champions nationaux rescapés.

Et on appelle ça la Ligue des Champions ? Compte tenu des derniers rebondissements de la semaine, il s’agit de la Ligue des Regrets pour certains (dont le LOSC), de la Ligue des Gros Miracles pour d’autres (en particulier pour l’OL et l’OM).

Lire la suite...

samedi 12 novembre 2011

Le mariage de la carpe et du lapin.

équipe de France de football Le 11-11-11, un jour idéal pour un match de foot… a priori seulement. L'équipe de France recevait son homologue équipe des Etats-Unis d’Amérique, une première au Stade de France, les Ricains n’ayant pas joué contre les Bleus depuis des lustres (1976 me semble-t-il). Résultat, comme d’habitude, on s’est royalement ennuyé. Tout ou presque était réuni pour passer une soirée peu enthousiasmante : des équipes loin d’être au complet (pas de Landon Donovan par exemple), on pourrait presque parler de France A’ (l’organisation, du grand n’importe quoi, plein de joueurs inexpérimentés)...

Lire la suite...

mardi 4 octobre 2011

Inversion des rôles.

Ligue 1 saison 2011-2012

Le choc très attendu de la 9e journée de Ligue 1 l’a confirmé, la donne a changé, le rapport de force a basculé, entre le PSG et l’OL les rôles sont inversés.

A plusieurs reprises ces dernières années et il y a encore un an, le PSG a eu une très bonne équipe mais manquait d’argent, ne pouvait pas se payer le luxe d’avoir sur le banc des joueurs aussi forts que les titulaires. Chaque blessure ou suspension prenait des allures de catastrophe. A l’époque, l’OL pouvait encore se permettre de dépenser des sommes jugées farfelues pour recruter de très bons éléments et un banc qui rendait les absences moins dramatiques.

Aujourd’hui, l’OL ne peut plus prétendre dominer le football français que si le PSG se loupe. Aulas a commis certaines erreurs stratégiques (recruter Puel, surpayer certains joueurs), son club en subit les conséquences, il est obligé de revenir à une politique de formation ne lui permettant plus de rêver à court terme. Le début de saison des Lyonnais le montre : au complet, l’équipe de Rémi Garde est très forte, dès qu’il fait tourner, le saut de qualité est impressionnant, en témoignent les matchs à Brest (nul 1-1), à Caen (défaite 1-0) et dans une moindre mesure celui de dimanche au Parc des Princes.

Lire la suite...

lundi 18 avril 2011

Génuflexion, miracle et espoir.

bandeau L1 2010-2011

Journaliste pour ta première page
Tu peux écrire tout c’que tu voudras
Je t’offre un titre formidable
Le genou, de Camara
Je t’offre un titre formidable
Le genou… de Camara !

PSG-OL, un match d’anthologie. Incroyable. Le 3e et dernier rendez-vous de la saison entre les 2 clubs a encore donné lieu à un spectacle formidable. Le PSG est passé tout près de remporter les 3 confrontations de la saison après le succès à Lyon après prolongation en CdL et le nul malheureux encore à Gerland en Ligue 1. Dimanche soir après une première période de très grande qualité les Parisiens ont réussi à arracher la victoire à un quart d’heure de la fin un succès extrêmement important. Un nul n’aurait arrangé personne, il fallait absolument gagner.

Lire la suite...

samedi 4 septembre 2010

La punition. (1/2)

4e défaite de suite pour les Bleus…
4e JO de suite qu’on va manquer…
Il est temps de solder des années d’incompétence, la Direction Technique Nationale est punie, les dirigeants du football français sont punis, les dieux du football ne transigent pas, on récolte ce que l’on sème.

En préambule à France-Biélorussie a eu lieu un honteux Ukraine-France chez les Espoirs. Seule une victoire française pouvait sauver les Bleuets après leur série de cagades plus honteuses les unes que les autres. On a encore sacrifié une génération espoirs sur l’autel de l’incompétence de la DTN.

René Girard a été viré il y a déjà plus d’un an, il a été remplacé par Erick MombaertsYoupiii ! Résultat, avant même la fin des qualifications, la France est sûre de ne se qualifier ni pour l’Euro U21 (3e édition de suite qu’on va manquer, notre dernière participation date de 2006), ni pour les JO 2012 (dernière participation en 1996…). Merci qui ? Merci la DTN ! Quand on voit l’équipe alignée sur le champ de patates ukrainien (à croire que comme tondeuse ils ont des vaches, on aurait joué dans le bocage normand après 3 semaines de pluie), ça fait peur, on se demande comment on pouvait espérer gagner ce match avec cette équipe : J. Carrasso - Corchia, Yanga-Mbiwa, Mangala, Théophile-Catherine - E. Capoue, Gonalons - E. Rivière, Bakar, Tabanou - Modeste.

Lire la suite...