ChM athlétisme Moscou 2013 Une seule session le mercredi… J’éprouve vraiment des difficultés à comprendre la programmation de ces Championnats du monde d’athlétisme. Ceci dit, on a vu presque autant d’athlétisme que lors d’une journée normale car le 50km marche a eu lieu ce matin. Le départ a été donné à 8h30 dans un stade vide. Normal.

Il a plu avant la course, c’est pourquoi la route était mouillée quand les marcheurs ont abordé la boucle, elle a séché par la suite à mesure que la chaleur revenait. Au moins les concurrents ont pu éviter de subir le pire pendant les 3h30 à 4 heures de leur épreuve, depuis le début de Moscou 2013 ceux qui ont dû s’aventurer sur les routes moscovites n’ont pas été servi en ce qui concerne le climat.

Yohann Diniz, réelle chance de médaille, comme souvent depuis 2006, est arrivé sans se mettre la pression du résultat. Rappelons-le, il est double champion d’Europe et vice-champion du monde en 2007, mais depuis son éclosion, il a multiplié les désillusions hormis à Barcelone en 2010. A Daegu les arbitres ont craqué, on se serait cru en L1, c’était la grande distribution des avertissements injustes, puis ses JO ont été un cauchemar (après une performance finalement assez honorable malgré une chute on l’a disqualifié pour ravitaillement non autorisé). Pendant longtemps, on l’a cru dans un grand jour. Et puis… nouveau cauchemar.