Mot-clé - Hamilton Sabot

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 29 juillet 2012

Le jour où les stars sont tombées. (JO 2012, J1)

JO 2012 Première journée des JO de Londres 2012, beaucoup de favoris battus, quelques déceptions du côté de l’équipe de France olympique, des satisfactions aussi, heureusement d’ailleurs, notamment les 3 sports collectifs féminins. J’ai été choqué par quelques résultats… Je vous raconte la journée.

J’ai autre chose à faire pendant ces JO que de critiquer en permanence France Télévisions, ses choix discutables d’épreuves, ses coupures en plein milieu des matchs, ses plateaux trop longs (notamment ceux de Gérard Holtz qui ne semble être là que pour montrer sa gueule), ses jingles interminables…

Lire la suite...

vendredi 27 juillet 2012

La pelleté de Londres, partie 2/2. (JO 2012, J-0,5)

JO 2012 Je suis très optimiste concernant les chances de médailles de l’équipe de France olympique lors des JO de la XXXe olympiade. Londres 2012 a été élu par un paquet de mecs corrompus, Paris 2012 était la seule candidature valable. C’est du passé, ça fait toujours mal, alors pensons au présent. Il est temps d’aller faire la récolte !

Après une première partie très riche dans laquelle il a notamment été question d’athlé, de sports collectifs, de sports de rames ou encore de cyclisme, je continue mon analyse des espoirs de la sélection olympique.

Lire la suite...

dimanche 27 mai 2012

Pas de doute, c’est un mâle !

Normalement, quand on voit les c*uilles, on sait que c’est un mâle… En l’occurrence, c’est en voyant l’hécatombe qu’on l’a su, c’est bien un mâle. La mascotte de l’équipe de France de gymnastique artistique est un chat, un gros chat noir. Ah ça, personne ne peut le nier, nos gymnastes n’ont pas de chatte !

Depuis des mois, les équipes de France masculine et féminine de gym accumulent pépins et tuiles. Après la perte de Benoît Caranobe, jamais revenu à son niveau depuis sa rupture du tendon d’Achille en 2010, elle a souffert de la grave blessure de son autre médaillé olympique de Pékin le 24 décembre 2011. Très mal pris en charge par le service hospitalier où il a été emmené suite à son horrible accident à l’entraînement, Thomas Bouhail aura du mal à remarcher normalement, alors refaire de la gym… au plus haut niveau de surcroît… Déjà, là, perdre notre premier médaillé olympique au concours général depuis les années 1920 et notre premier champion du monde (plus vice-champion olympique avec la même note que le premier, double champion d’Europe), ça faisait beaucoup. Mais ce n’est pas tout.

Lire la suite...