Mot-clé - Hugues Duboscq

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 9 août 2015

Or. Fin. (ChM natation, J8, S2)

Kazan_2015.jpg Les Championnats du monde de natation organisés à Kazan, en Russie, ont connu leur grand final. Une session composée uniquement de finales, c’est une session à médailles, fatalement. L’équipe de France pouvait légitimement ambitionner d’en obtenir 2 supplémentaires. Elle a répondu aux attentes.

Une_derniere_medaille_pour_la_France__le_relais_4_nages_confirme.jpg Bien sûr, il y a 2 ans, la dernière journée avait été surnaturelle, des journées comme celle-ci, on en vit une dans une vie quand on a de la chance. Cette fois, même en ayant 2 finalistes individuels et un relais en lice, il était impossible de faire aussi bien. En toute logique, la Marseillaise allait être jouée une dernière fois. Pour ce qui est de l’autre chance, une rude bataille attendait les relayeurs français.

Lire la suite...

dimanche 27 mai 2012

ChE natation J7 : Bou(s)quet final.

Fred Bousquet en finale pour le bouquet final ? Pas tout à fait. Après le "Bousquet final", on a eu un énorme rappel, un spectacle fabuleux, un dernier feu d’artifice de couleurs, du bleu, du blanc, du rouge.

Je me demande si mon moment préféré de ces Championnats d’Europe de natation ne serait pas le podium du 400m NL partagé par Coralie Balmy et Ophélie-Cyrielle Etienne. Elles nous ont offert une course magnifique pour ne pas dire jouissive, puis un beau moment de fraternité pendant la Marseillaise. On aurait aimé un dernier rappel avec le relais 4x100m 4 nages, il en a manqué un peu aux Français pour décrocher une 12e médaille.

Lire la suite...

mercredi 23 mai 2012

ChE natation J3 : Leveaux bouilli.

Amaury Leveaux est sorti cuit-bouilli de la finale du 200m NL des Championnats d’Europe de natation. Mais ça valait le coup de se dépouiller : 3e journée, 3e journée avec médaille pour l’équipe de France.

On ne peut pas résumer ce mercredi à cette médaille, ils s’est passé pas mal d’autres choses à Debrecen : 10 nageurs français ont plongé, obtenant 5 qualifications pour des finales et une médaille.

Lire la suite...

lundi 21 mai 2012

ChE natation J1 : Les absents ont toujours tort !

Quand vous êtes sportif de haut niveau, vous vous battez pour quoi ? En général, vous cherchez à gagner des titres et des médailles, non ? La récompense de vos efforts, vous la trouvez dans les compétitions internationales, d’autant qu’en général vous y obtenez la reconnaissance dont vont découler vos revenus.

On ne verra pas la plupart des meilleurs nageurs français aux Championnats d’Europe de natation qui ont débuté la semaine dernière, à Eindhoven (Pays-Bas, et non Hollande) pour les épreuves de plongeon et se poursuivent jusqu’à dimanche à Debrecen (Hongrie) avec la course. Je trouve ça dommage.

Lire la suite...

lundi 7 mai 2012

La semaine dernière… (30 avril au 6 mai 2012)

Quelques événements dramatiques et/ou terrifiants ont marqué la semaine, notamment en natation et en basket. Certaines nouvelles ont provoqué chez moi du dégoût ou de l’agacement. Heureusement, le sport nous offre aussi des émotions beaucoup plus positives.

Il sera à plusieurs reprises question de dopage, on va parler de Londres 2012, c’est évident, mais il sera aussi question d’énormément d’autres sujets. On a, dans le désordre, du basket, de la boxe, du football, du rugby, du taekwondo, du badminton, du handball, du tennis, du squash, du hockey sur glace, de l’athlétisme, du tir, de la voile olympique, de la lutte, du tir à l’arc, de l’escrime, de l’aviron, et même du short-track.

Lire la suite...

lundi 1 août 2011

Shanghai (FIN) : et maintenant ?

En 8 jours, l’équipe de France de natation a fait sauter la banque. En récoltant 10 médailles elle a plus que réussi ses Championnats du monde, Shanghai laissera un très bon souvenir à la plupart de ses membres.

La transition entre les Championnats d’Europe 2010 assez fabuleux et les Jeux Olympiques de Londres 2012 a été parfaitement négociée. Il était important d’entretenir l’intérêt des médias et du public pour ce sport, le travail a été fait, très bien fait. En réalité l’engouement semble s’être considérablement renforcé malgré les horaires pas forcément idéaux (séries la nuit, demi-finales et finales de midi à 14h). Les nageurs ont fait vibrer la France, y compris en relais.

Il est temps de de dresser le bilan de ces 8 jours de compétitions puis de regarder vers l’avenir.

Lire la suite...

dimanche 31 juillet 2011

Shanghai (J8) : le coup de massue.

Dernier jour des Championnats du monde de natation, donc dernière séries du matin. Un joli florilège de 4 nages : le 400m 4 nages hommes et femmes, puis le relais 4x100m 4 nages masculin.

Pour ces courses il n’y a pas de demi-finales, finale directe l’après-midi. Nelson Monfort, qui commente sur France Ô avec Michel Rousseau, a à peu près compris. On sent bien qu’il s’amuse en contant les événements avec un certain lyrisme (au moins dans le ton), en sortant ses vannes toujours aussi foireuses, petit cours d’anglais à un moment… A plus de 3h du matin (+6h à Shanghai) ce n’est pas désagréable, ça fait passer le temps. Cette grosse heure de natation était plutôt joyeuse jusqu’à une authentique catastrophe pour l'équipe de France. Une horreur absolue. Comment casser une dynamique hyper positive en 3 mètres… Même pas, en quelques centimètres, pour 2 centièmes de seconde.

Lire la suite...

jeudi 28 juillet 2011

Shanghai (J5) : fins de séries.

Lorsque j’ai vu la liste des épreuves dont les séries allaient être disputées cette nuit aux Championnats du monde de natation, je me suis dit que ça pouvait être du lourd… En réalité, c’était lourd, mais lourd ! S’enfiler notamment 13 fois de suite des 200m brasse, je vous jure que c’est dur ! Vous devriez m’admirer d’y parvenir et de vous résumer tout ça chaque jour…

On commence avec le 100m NL féminin.

Lire la suite...

dimanche 24 juillet 2011

Shanghai (J1) : décevant… ou pas.

Et de 2. De l’argent et du bronze pour commencer. Les Championnats du monde de natation ont débuté dimanche à Shanghai pour ce qui est de la course (en piscine). La France avait de gros espoirs de médailles dès la première journée, notamment en relais, très importante pour lancer la compétition. Le bilan est loin d’être négatif, il reste toutefois un peu… mitigé. A quelques centièmes près il pourrait être excellent.

Le résumé de la session du matin est ici.

En tout cas, les Chinois n’ont vraiment pas organisé des Mondiaux au rabais. On s’en rend compte notamment pendant la présentation des nageurs/euses. Elle est assez particulière, car individualisée – à partir des demi-finales – alors que d’habitude tout le monde sort en rang de la chambre d’appel. 5 mètres derrière les plots il y a 2 grandes portes coulissantes, ce sont en fait des écrans, on les écarte pour faire entrer un à un les concurrents, non pas dans l’ordre des lignes d’eau mais du moins bon temps de qualification au meilleur (on alterne donc gauche et droite du bassin jusqu’à arriver à ceux qui occuperont les lignes d’eau centrales). Sur les écrans/portes on voit d’un côté le nom et de l’autre le drapeau du nageur présenté qui salue – ou non – les 14000 spectateurs présents. Le sol aussi est un écran géant où s’affichent différentes images… Le tout agrémenté de jeux de lumières. Ça claque.

Lire la suite...

Shanghai (J1) : de bon matin.

Les Championnats du monde de natation ont débuté depuis un moment, cette année ils sont organisés à Shanghai. Il y a eu la natation synchronisée, le plongeon, le water-polo est en cours, l’eau libre a permis à l’équipe de France d’obtenir une première médaille (l’argent sur 5km – distance non-olympique – pour Aurélie Muller). La partie principale de ce grand rendez-vous sportif des années impaires a débuté dimanche matin : la natation course en bassin olympique.

Lors de la première matinée la France a qualifié chacun de ses engagés pour les finales ou demi-finales, il n’y a pas eu de déchet. Ceci dit, les modes de sélections sont si drastiques que seule une énorme contre-performance pourrait conduire à une élimination prématurée.

Lire la suite...

lundi 28 mars 2011

De la difficulté de rallier Shanghai à la nage.

Après le feu d’artifice des derniers championnats d’Europe, on a pu croire que la natation française était sur le toit du monde. Elle l’est… mais pas partout, seulement dans certaines spécialités. Les Championnats de France ont eu lieu à Schiltigheim (Alsace), ils ont révélé les forces et les faiblesses de l’EdF.

21 nageurs et nageuses iront à Shanghai défendre leurs chances en individuelle et lors des relais aux Championnats du monde. Cependant, les Bleus ne seront présents chez les hommes que sur 12 épreuves individuelles chez les hommes, 7 chez les femmes, soit 17/34. En brasse hormis l’immortel Hugues Duboscq sur 100 et 200m, c’est le néant. En 4 nages Lara Grangeon (400m) est seule, il est vrai que le choix – excellent choix ! – de Camille Muffat de passer au crawl a "dépeuplé" cette spécialité qui consiste à ne pas réellement en avoir. Quant au papillon, à part sur le 50m (qui n’est pas olympique), c’est le désert.

Lire la suite...