Mot-clé - Ivet Lalova

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 6 juillet 2016

Navrant. (ChE athlé J1 S2)

Amsterdam_2016.jpg Les Championnats d’Europe d’athlétisme, c’est bien. Organisés à ce moment de la saison avec ce programme, c’est moins bien. Condensés sur 5 jours, qui plus est à des horaires fluctuants, c’est encore moins bien tant la première journée manque d’intérêt. Une seule finale, celle de la course la moins palpitante de l’athlétisme sur piste, des tas de séries soit sans les meilleurs, soit avec les meilleurs dilués au milieu des très moyens, bonjour l’angoisse !

Lors de la première session, j’ai eu l’impression de vivre un faux-départ qui n’en finissait pas. Cet après-midi, même chose, peut-être même en pire par moments, en particulier au saut à la perche, où on a commencé par flirter avec le ridicule avant de coucher avec sur le tapis de réception et de lui faire des gamins. Le concours de qualification a fait honte à la discipline.

Lire la suite...

mercredi 13 août 2014

Heureusement qu’il y a Lesueur ! (Zürich 2014, J2, S2)

Zurich_2014_-.jpg Heureusement qu’il y a Lesueur ! Leeeeeee-sueur !

Alors oui, je sais ce que vous vous dites, je confonds avec Findus, et en normalement, pas d’erreur, c’est Lesueur. En réalité pas du tout. Vraiment, heureusement qu’il y a Lesueur parce que sans Eloyse Lesueur, j’aurais fini au fond du trou à l’issue de la 2e journée des Championnats d’Europe d’athlétisme. Hier, l’équipe de France a semé. Aujourd’hui, elle a commencé à récolter. Seulement la récolte n’était pas dorée comme les blés. Que de médailles d’argent ! Que de frustrations ! Selon les cas, l’argent peut être le résultat de circonstances défavorables, d’une performance fantastique – la vôtre ou celle du vainqueur – ou au contraire d’un échec.

Lire la suite...

mardi 12 août 2014

Top départ, départ top. (Zürich 2014, J1, S1)

Zurich_2014_-.jpg Le stade du Letzigrund est un des lieux les plus mythiques de l’athlétisme mondial. La fédération européenne a eu la bonne idée d’y organiser les 22e Championnats d’Europe. Les organisateurs ont eu la mauvaise idée de vendre les places à des prix dissuasifs.

Par exemple tout en haut des virages, au cours actuel du franc suisse, c’est 20 euros pour la session du matin, 70 pour la seconde session, 78 pour la journée. Dans la ligne droite opposée, c’est 41, 123 et 148… De grands malades ! Pour squatter de 10h du matin à 10h du soir devant la ligne d’arrivée, c’est quasiment 200 euros. Je sais bien que Zürich est connu pour ses banques, mais s’il faut s’endetter sur 25 ans pour aller voir de simples championnats continentaux…

Lire la suite...

jeudi 15 août 2013

Complètement fou(s). (ChM athlé 2013, J6, S2)

ChM athlétisme Moscou 2013 Je dois bien l’avouer, aujourd’hui j’ai aimé. A coup sûr, les XIVe Championnats du monde d’athlétisme ne resteront pas un grand cru tant au niveau de l’engouement populaire que des performances et de l’organisation, mais on aura tout de même eu droit à quelques grands moments de sport – on en espère d’autres – avec en particulier la victoire de Yelena Isinbayeva au saut à la perche.

Le concours le plus attendu a eu lieu lors de cette 6e journée, il s’agissait de la finale du saut en hauteur masculin. On n’a pas été déçu, tant s’en faut ! Moscou 2013 a pris des allures de Berlin 2009 (qui étaient des ChM totalement réussis). Lors de cette journée presque tous – voire tous – les favoris ont gagné, pourtant on a vu tout ce qui nous fait aimer l’athlétisme. De la technique, de la performance de très haut niveau, du suspense, de la de l’émotion, de la combativité, de la rivalité, de la fraternité… et de la folie. Ezekiel Kemboi et Bohdan Bondarenko n’en manquent pas. Le Kenyan et l’Ukrainien n’en manquent pas, ce sont de grands malades !

Lire la suite...

200… 3. (ChM athlé 2013, J6, S1)

ChM athlétisme Moscou 2013

200… 3.
2 cents… 3.
2 sans 3.
J’en suis réduit à sortir des jeux de mots moisis. Ce n’est pas de ma faute, j’ai une excuse valable : ce matin, hormis les séries du 200m féminin avec 3 Françaises, il ne s’est rien passé de passionnant. La 6e matinée des Championnats du monde d’athlétisme était bidon !

Qualifications du lancer du javelot masculin… Qualification du lancer du poids masculin. Séries du 800m féminin… Qualifications du saut en hauteur féminin (je l’avoue, ce n’est pas désagréable à regarder)… Autant d’épreuves dans lesquelles l’équipe de France n’a engagé personne.

On va pouvoir se faire une rapide revue des épreuves de la matinée.

Lire la suite...

lundi 12 août 2013

Sorry Bro… (ChM athlé 2013, J3, S2)

ChM athlétisme Moscou 2013 Quand un sportif provoque de la déception le jour où il décroche une médaille d’argent aux Championnats du monde d’athlétisme, on mesure mieux sa valeur. Renaud Lavillenie est un immense champion.

Berlin 2009… loupé. Daegu 2011… loupé. 2 médailles de bronze très frustrantes… Moscou 2013, loupé aussi. Cette fois le scénario a été bien différent, au lieu de perdre un titre qui lui semblait promis depuis le début du concours, il a dû batailler pour monter sur le podium. On va bien évidemment revenir sur cette finale comme sur toutes les autres compétitions au programme de cette 6e session des championnats.

Cette journée a aussi été marquée par le manque de réussite de plusieurs fratries de l’athlétisme francophone contemporain (d’où le titre… en anglais^^).

Lire la suite...

dimanche 11 août 2013

Mitigé. (ChM athlé 2013, J2, S1)

ChM athlétisme Moscou 2013 Moscou 2013, 2e journée. Les Championnats du monde d’athlétisme continuent, ou plutôt débutent car l’ouverture a été un ratage, la matinée a été mitigée pour l’équipe de France.

Tout a débuté avec le 110m haies du décathlon. Je n’ai pu voir les courses, je ne dispose que des résultats. Kevin Mayer a bien débuté sa seconde moitié de déca, il a réalisé son record personnel 14"21 (-0.2m/s), ce qui lui a rapporté 948pts et lui a permis de gagner une place au classement général (14e, 5093 points), très loin du podium et à une année lumière d’Ashton Eaton (13"72, meilleur temps, soit 1011pts pour cette épreuve et un total de 5513). Après sa contreperformance au lancer du poids le jeune Français ne peut plus raisonnablement viser qu’une place de finaliste. Gunnar Nixon (2e, 5395) et Michael Schrader (3e, 5364) avaient trop d’avance. Les écarts ont ensuite évolué lors des 2 autres épreuves de la session, néanmoins l’objectif n’a pas changé.
L’autre Français, Gaël Quérin, est passé en 21e position après son 15"19 (4882pts).

Lire la suite...

jeudi 28 juin 2012

ChE athlé, J2 : pépites d’or bleu.

Les météorologues finlandais sont souvent en arrêt-maladie pendant plusieurs mois à partir de juin. Pourquoi ? Parce que le temps dans ce pays est une catastrophe, on a droit à tout au cours de la même journée. Helsinki jeudi, ça a été du soleil et de la pluie, du ciel bleu et du ciel noir, des températures très basses pour la saison, du vent dans un sens, du vent dans l’autre sens… Un grand n’importe quoi.

Qui dit soleil et pluie en même temps dit arc en ciel. Selon certaines légendes on trouverait de l’or au pied des arcs en ciel. Eloyse Lesueur l’a prouvé, ce n’est pas une légende, il y en avait un beau quand elle a décroché sa – première ? – médaille d’or aux Championnats d’Europe d’athlétisme. Les sprinteurs ont suivi pour ramasser à leur tour leurs récompenses. La relève de l'athlétisme français se porte bien.

Lire la suite...

dimanche 28 août 2011

Daegu 2011, J2 : un wagon de retours.

Yelena Isinbayeva, Liu Xiang, LaShawn "tite bite" Merritt, 3 stars de retour ce matin aux Championnats du monde. 3 stars qui ont connu une longue absence, pas tous pour la même raison. Break pour la Russe, série de blessure pour le Chinois, suspension pour Merritt, on ne les avait pas vus depuis un bon moment. Ils sont à nouveau sur le circuit et ne font pas dans la demi-mesure.

Sur I-Télé ils ont rameuté Michel Chevalet pour parler de l’ouragan géant qui frappait la côte est des Etats-Unis cette nuit… Il n’a pas répondu à la question «comment ça marche ?» mais en regardant France 3 on pouvait le savoir car la première épreuve du jour était le 20km marche (H) disputé dans des conditions très difficiles chaudes et humides. L’or pour le favori, un Russe champion en titre et ancien dopé, Valeriy Borchin, l’argent pour un autre Russe, Vladimir Kanaykin, et le bronze pour le Colombien Luis Fernando Lopez. On n’était pas loin du triplé comme les Nigérianes sur marathon et 10000m car le 3e Russe a fini 5e juste devant un Sud-Coréen.
L'épreuve de marche athlétique la plus intéressante sera bien entendu le 50km.

Lire la suite...