Mot-clé - Jérémie Janot

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 15 mai 2012

Et Nicollin banda…

Ligue 1 saison 2011-2012 Si à la lecture du titre vous avez eu une vision d’horreur, j’en suis désolé. Il s’agit pourtant du fait marquant de la 37e journée de Ligue 1. Nous sommes à la 94e minute de Montpellier-LOSC, soit 7 ou 8 minutes après la fin du match au Parc des Princes (bonjour l’équité…), Olivier Giroud par un centre grâce à une longue ouverture, un Lillois se laisse manger, l’autre ne regarde pas ce qui se passe autour de lui, Karim Aït-Fana a suivi, il profite du centre en retrait pour marquer dans le but vide, le MHSC est quasiment champion – seulement quasiment, du coup Thiriez, qui attendait avec le trophée sur le parking du stade de la Mosson, a dû plier bagages – grâce à ses 3 points d’avance sur le PSG avant la dernière journée et un déplacement chez les papys gâteux… D’où la réaction dans le pantalon de papy graveleux.

Lire la suite...

mardi 8 mai 2012

Faites vos jeux !

Ligue 1 saison 2011-2012 Début de journée le dimanche, fin le lundi. On n’a pas l’habitude. Pourrait-on éviter de reproduire ça ? Je me demande en effet si ça n’aurait pas perturbé les joueurs car 3 matchs sans but, on n’avait encore jamais vu ça en Ligue 1 cette saison avant la 36e journée.

Heureusement, pour contrebalancer, on a aussi eu 2 rencontres folles par leur scénario et très prolifiques en buts. Les résultats ont renforcé le suspense pour la 5e place, idem en ce qui concerne la lutte pour le maintien, et en haut rien n’a bougé. Conclusion, on va avoir une 37e journée de folie, les 10 matchs auront tous un enjeu réel. Qui tirera le gros lot ? Qui sera ruiné ? Faites vos jeux !

Cet enthousiasme doit toutefois être modéré : on a l’impression que 3 ou 4 équipes ne jouent plus vraiment le jeu.

Lire la suite...

36e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012c Quel contraste ! Lors de la 36e journée de Ligue 1, on a eu à la fois 2 matchs très riches en buts avec le bonus scénario improbable… et 3 nuls 0-0, une première cette saison (le record était de 2 lors de la 5e journée, idem lors de la 19e journée avec une particularité, on avait vu un 4-4 et un 2-4, cette fois on a vu un 3-4 et un 2-4… étonnant, non ?).

Pour l’analyse de la 36e journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

mardi 17 mai 2011

Les luttes finales.

bandeau L1 2010-2011 La porte est ouverte. Le LOSC et le PSG pourraient être les grands bénéficiaires de la 36e journée de Ligue 1. Pourraient, car en raison de la finale de la Coupe de France, ils joueront seulement mercredi.

Les 8 rencontres disputées dimanche et lundi ont tué une grande partie du suspense avant les 2 dernières journées.

En pratique on connaît les 6 européens – l’ordre peut encore changer pour les places 3-4 et 5-6, il ne devrait pas évoluer plus que ça – et 2 des 3 relégués, en revanche la lutte pour le maintien, ou lutte pour éviter la 18e place, est totalement relancée. Ils sont quelques-uns à s’être tiré une balle dans le pied.

Commençons par les résultats.

Lire la suite...

lundi 2 mai 2011

La Ligue 1 version courte.

bandeau L1 2010-2011 Alors comme ça je ne sais pas faire court ? C’est faux ! La preuve ! Je vais tâcher d’être complet et de faire court (un paragraphe de taille normale par match).

33e journée de Ligue 1, 10 matchs, c’était du 4-1-4-1 (4 matchs samedi à 19h, un à 21h, 4 le dimanche à 17h, un à 21h). Bon, PSG-Valenciennes, c’est fait. Le reste.

Sans surprise le LOSC a mis 5-0 à Arles-Avignon, pathétique à l’extérieur. But rapide de Gervinho (6e), affaire entendue juste avant la mi-temps (encore Gervinho, petite feinte pour mettre le gardien sur les fesses), et balade en seconde période. Tout de suite un péno pour une main (volontaire ? pas sûr), Debuchy l’a transformé car après 3 échecs consécutifs Yohan Cabaye ne les tire plus, contrairement aux CF. Un CF, il en a mis un joli pour le 4-0 puis David Rozehnal a fini le travail avec un joli petit lob, il avait remplacé Chedjou, blessé en première période. Notons qu’un certain Corrèze a pris un rouge. Non seulement les Lillois ont repris la tête du championnat, mais surtout ils ont soigné la différence de but, c’est presque une victoire à 3,5 points.

Lire la suite...

mardi 26 avril 2011

Mélomanes et footballeurs...

Ça fait un moment que j’avais quelques chansons de côté depuis un moment, il est temps de les publier… Avec le tag "chants de supporters" vous en trouverez beaucoup d’autres.

On en a pour Mamadou Samassa, Paul Alo’o Efoulou, Franck Tabanou, Garry Bocaly, Yohan Cabaye et Moustapha Bayal Sall.

Mais avant tout, quelques mots sur les vrais chants entendus ce week-end dans les stades en France !

Lire la suite...

mardi 15 février 2011

Aulas l’a bien mise aux Verts…

bandeau L1 2010-2011
On peut dire ce qu’on veut, que ses réactions et déclarations ne sont pas classes, pas dignes d’un président de club, surtout du président d’un gros club au côté donneur de leçon prononcé. On peut imaginer que le Conseil national d’éthique va le convoquer. Moi, j’ai juste envie de dire MERCI AULAS ET VIVE LE FOLKLORE !

Les affiches historiques, les derbies, les chocs, il faut que ça vive ! Le "derby du Nord" entre Lens et Lille passe comme une lettre à la poste, il faut un arbitrage "chapronien" pour réveiller l’atmosphère, les pouvoirs publics et Robin Leproux tentent de faire de la Grande Sardinade une affiche aseptisée, plus d’odeur, plus de goût, tenue correcte exigée, interdit de manger avec les doigts… C’est horrible ! Un peu de passion bordel ! Respectons les traditions, le folklore ! Le football est plus qu’un jeu, plus qu’un spectacle, plus qu’un business, c’est de la passion, des sentiments ! Veut-on tomber dans les mêmes travers que la NBA avec son programme "Respect for the game" ridicule qui sanctionne lourdement la moindre réaction humaine et veut faire des joueurs/entraîneurs/dirigeants une bande de robots ?

Heureusement qu’Aulas est là pour se faire détester, que les parents de José Anigo ont fait mettre son cerveau au coffre le jour de sa naissance et ont jeté la clé à l’intérieur… Bon, Anigo, on s’en passerait plus facilement que JMA… Lui, s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer.

Lire la suite...

lundi 13 décembre 2010

K1, L1, M1.

bandeau L1 2010-2011 Excellents ces 3 matchs de dimanche, grâce à eux je vais pouvoir faire court concernant la Ligue 1 (j’ai déjà pas mal parlé des autres rencontres, VA-PSG c'est pour bientôt).

Sans intérêt. Ces 3 rencontres ont été sans intérêt. Pourquoi ce titre ? Parce qu’on a vu un match normal de Ligue 1 (OL-Toulouse), rencontre sans histoires (éventuellement avec anecdotes), un match marqué notamment par une main (d’où M1…), et K1, parce qu’à 21h on a enfin compris que cette journée n’était pas une journée de L1 mais un tournoi de K1, cet forme de baston japonaise bien violente. (Ne manque que N1, mais Valbuena a joué hier… C’était juste pour la vanne.)

On va d’ailleurs commencer dans l’ordre alphabétique par le K1.

Tongo Doumbia. L’homme du match. Ce mec aurait dû prendre un carton rouge pour un geste à vous glacer le sang effectué à la 23e… seconde. Oui, vous avez bien lui, il lui a fallu 1 tiers de minute pour démonter Plasil d’une semelle sur le mollet et le genou qui a tordu le Tchèque… Effroyable. Je n’avais pas vu un geste d’une telle violence depuis… pfiou… hier. Oui, le geste de Spahic à Brest, était encore moins en rapport avec le jeu, extrêmement violent, méchant, vicieux, bête. Doumbia ne m’a pas semblé y aller avec l’intention de faire un mort, il n’empêche qu’il a failli estropier le milieu girondin. M. Kalt n’a pas eu les couill*s de sortir le rouge dès la première minute, pourtant il s’imposait.

Lire la suite...

jeudi 2 décembre 2010

Mises à jour.

bandeau L1 2010-2011 Alléluia ! Tous les clubs ont joué le même nombre de matchs, le classement est devenu lisible, ce n’est pas plus mal.

On avait un match en retard de la 11e journée, OM-Rennes, un de la 13e journée, Valenciennes-ASSE, et un de la 15e, celle du week-end dernier, Brest-Lens.

Lire la suite...

dimanche 26 septembre 2010

Violation de domicile (ou L’attaque du Vert solitaire).

bandeau L1 2010-2011OL-ASSE, 100ème édition du derby, un choc… Pas un choc dans le sens cador contre cador, mais un choc pour de multiples raisons. Au coup d’envoi (en prenant en compte les résultats des matchs de 19h) le 18e rencontrait le 2e.

D’habitude c’est l’inverse, l’ASSE joue le maintien et l’OL est sur le podium, d’où l’excellente banderole sortie dans l’espace ou s’entassaient environ 2000 supporters visiteurs : «RENDEZ NOUS LA 17EME PLACE !» Mouaaaah ! Excellent ! Un derby et autres classiques entre meilleurs ennemis, c’est bien de le gagner, ça permet de l’ouvrir après, mais comme depuis 1994 les Stéphanois n’avaient jamais réussi mieux qu’un nul ils ont compris que pour eux mieux valait chambrer avant. Ce n’est pas tous les jours que l’ASSE va à Lyon en pleine confiance avec la victoire comme objectif, que les Stéphanois peuvent se moquer de leurs voisins, il fallait en profiter.

On attendait énormément de ce derby, l’OL ne pouvait pas perdre, c’était hors de question, Aulas ne l’envisageait même pas, pourtant nombre de supporters Lyonnais souhaitaient ardemment prendre une branlée pour obliger Aulas à virer Claude Puel aussi vite que possible.

Lire la suite...