Mot-clé - Jérôme Leroy

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 1 février 2013

Pourquoi ? Pardon… Why ?

Dégager un quart de l’effectif professionnel dont des joueurs emblématiques du club et ne même pas trouver le moyen de refourguer Tiéné, j’appelle ça un mercato raté.

Le PSG a fait un marché de club ayant…
-soit 15 points d’avance sur son dauphin ;
-soit besoin de faire des économies ;
-soit trop peu de matchs à jouer lors de la phase retour pour conserver un effectif conséquent.

En pratique, les dirigeants ont surtout saccagé le banc et limité les possibilités offertes à l’entraîneur.

Lire la suite...

lundi 9 avril 2012

Du début à après la fin.

Ligue 1 saison 2011-2012 Ce week-end il ne fallait surtout pas arriver en retard, surtout pas partir avant la fin, mais pas non partir pisser à la mi-temps, ni même aller se coucher trop tôt, car on était à peu près sûr de manquer des trucs. La 31e journée de Ligue 1 a été riche en événements de différentes natures.

On aura tout vu lors de ce week-end pascal : des erreurs d’arbitrage, des buts de folie, des erreurs d’arbitrage, une première magique à 35 piges, des erreurs d’arbitrage, des gestes à faire frémir même un tortionnaire recherché pour crimes de guerre, des coups de chance, des erreurs d’arbitrage, des surprises, des confirmations, des erreurs d’arbitrage, un enterrement, voire 2, des parades fabuleuses et des erreurs défensives idiotes, des erreurs d’arbitrage, de terribles loupés, du chambrage bien méchant, des erreurs d’arbitrage, un bras d’honneur, une Grande Sardinade des erreurs d’arbitrage, de la comédie, de la comédie musicale – on a perdu Jacques Rousselot, il sera bientôt bon pour l’internement d’office en hôpital psychiatrique, cette fois il a chanté Aline devant les journalistes pour fêter la victoire de son équipe – et des choix tactiques absurdes… Je crois avoir oublié de mentionner les des erreurs d’arbitrage.

Lire la suite...

dimanche 8 avril 2012

31e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 31e journée de Ligue 1 a été relativement riche en buts. 11 sur 26 ont été inscrits lors des 6 premières ou 6 dernières minutes de l’une ou l’autre des 2 périodes. Une fois de plus, on a pu le constater, hormis Lorient, vraiment à la rue, n’importe quelle équipe semble capable de poser des problèmes à n’importe quel autre. C’est la spécificité de notre championnat.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

mercredi 7 mars 2012

Genie in a bottle (mise à jour Ligue 1, J23).

Ligue 1 saison 2011-2012

A l’aller, Bernard Casoni avait mis l’équipe B, voire C. Au retour, Pablo Correa aussi a fait tourner, mais à domicile, c’était une autre affaire. Dans les 2 cas, l’OM était prenable car dans une mauvaise passe. Le résultat s’est inversé, Evian-Thonon-Gaillard a gagné 2-0.

Pourquoi ? Parce que Jérôme Leroy.

Depuis sa signature dans ce club, on peut parler de "Genie in a bottle" (un génie dans une bouteille… un jeu de mot original à propos d’Evian, c’est rare).

Lire la suite...

lundi 19 septembre 2011

Paris sauvé des eaux.

Ligue 1 saison 2011-2012 Evian-Thonon-Gaillard, aussi surnommé le FC Danone, est un promu disposant de moyens supérieurs à la plupart des clubs montant en première division. Ce club comptant dans ses rangs pas mal de joueurs expérimentés en Ligue 1, ce qui ne lui permet toutefois pas de viser autre chose que le maintien. A priori, le PSG devrait pouvoir battre cette équipe dont le nom permet de multiples jeux de mots, seulement en football tout ne se passe pas toujours comme prévu.

Le résultat obtenu par Paris lors de la 6e journée du championnat, un match nul 2-2, reste très correct dans l’absolu, il s’agit d’un nul à l’extérieur 3 jours après une rencontre européenne. Surtout, ça aurait pu beaucoup plus mal se terminer compte tenu du bouillon assez terrible pris pendant 25 grosses minutes. Les Parisiens ont complètement manqué leur entrée dans la rencontre, ont multiplié les erreurs, les incompréhensions, ont encaissé 2 buts en quelques minutes, il s’en est fallu de peu qu’ils n’en concèdent un 3e… puis ils ont repris les dessus, ont largement dominé, fini par égaliser, ils auraient aussi pu gagner ou concéder un 3e but.

Lire la suite...

vendredi 5 août 2011

Tour d’horizon (4/4).

Ligue 1 saison 2011-2012 Il est temps de faire un petit tour d’horizon des 20 équipes de Ligue 1 à quelques jours de la reprise du championnat. Le problème de le faire à cette date est toujours le même, on ne connaît pas encore les effectifs définitifs.

Je vais faire ça en 4 parties dans l’ordre du classement de la saison 2010-2011.

Dans cette dernière partie Brest, Nice et les promus, Evian-Thonon-Gaillard, Ajaccio et Dijon.

Lire la suite...

dimanche 19 juin 2011

Lettre à Léo.

Cher Leonardo,

Tout d’abord, je tiens à te souhaiter un bon retour à la maison.

Lors de ton premier passage en terre parisienne, tu as marqué les esprits. Rares sont les joueurs étrangers à avoir laissé une trace si positive à Paris en ne restant qu’une saison, a fortiori en ne parlant pas français en arrivant. A vrai dire, la liste me semble se résumer à toi et Juan Pablo Sorin.

En tant que supporter du PSG ayant surtout connu les années difficiles du club depuis la fin des années 90, ayant souvent dû encaisser de violentes désillusions, je ne peux que me réjouir de l’arrivée d’un nouveau propriétaire ambitieux. Comment ne pas être heureux de la perspective de revoir nos couleurs briller de nouveau au firmament du football européen ? Comme des milliers d’autres Parisiens, je m’inquiète néanmoins d’une chose.

Lire la suite...

mardi 17 mai 2011

Les luttes finales.

bandeau L1 2010-2011 La porte est ouverte. Le LOSC et le PSG pourraient être les grands bénéficiaires de la 36e journée de Ligue 1. Pourraient, car en raison de la finale de la Coupe de France, ils joueront seulement mercredi.

Les 8 rencontres disputées dimanche et lundi ont tué une grande partie du suspense avant les 2 dernières journées.

En pratique on connaît les 6 européens – l’ordre peut encore changer pour les places 3-4 et 5-6, il ne devrait pas évoluer plus que ça – et 2 des 3 relégués, en revanche la lutte pour le maintien, ou lutte pour éviter la 18e place, est totalement relancée. Ils sont quelques-uns à s’être tiré une balle dans le pied.

Commençons par les résultats.

Lire la suite...

dimanche 6 février 2011

Une mauvaise habitude.

bandeau L1 2010-2011 Le PSG revient de Rennes avec des regrets, c’est un grand classique. Enchaîner 5 déplacement consécutifs, ça ne l’est pas, c’est très rare. Le premier s’est mal terminé (au terme d’une prolongation), le dernier aussi.

Le PSG s’est encore incliné 1-0 au Stade de la Route de Lorient lors de la 22e journée de Ligue 1, pratiquement comme tous les ans, et pratiquement comme tous les ans il s’est procuré pas mal d’occasions. Au final Edel n’a quasiment rien eu à faire, le gardien parisien n’a réellement mis en danger par pratiquement aucun tir, il a simplement été battu comme sa défense sur un exploit individuel de Yacine Brahimi, que je pensais être une des révélations de la saison… ça se confirme, le nouvel international espoir est capable de sortir des prestations de folie. S’il continue à progresser et gagne en régularité, il peut devenir monstrueux.

Samedi soir contre le PSG, club qui avait commencé à le former avant qu’il ne soit attiré, lui et sa famille, par les sirènes rennaises (j’ai du mal à croire qu’il n’y ait pas eu des arrangements financiers normalement pas permis), Brahimi a été étincelant :
-2 fois moins saisissable qu’un Eden Hazard en grande forme,
-aussi agaçant par sa protection de balle que virevoltant par ses dribles,
-efficace.

Lire la suite...

jeudi 3 février 2011

Le club des losers.

banderole Coupe de France Roh la looooooose !!! La Coupe de France ne comptait déjà plus que 7 pensionnaires de Ligue 1 au stade des 8e de finale, le tirage au sort avait été clément avec chacun d’entre eux puisqu’ils étaient tous opposés à des équipes d’une division inférieure. Pourtant 3 ont sauté.

Pour qui est-ce le plus la honte ?
Sochaux, sorti à Chambéry (CFA2) en ayant mené 1-0 avant de s’incliner sans prolongation (2-1) ?
Rennes, éliminé (3-4) à domicile au terme d’une prolongation par Reims (presque reléguable en Ligue 2) en encaissant 4 buts après avoir mené 1-0 et obtenu 2 penalties à 3-3 (le premier dans le temps additionnel, le second en tout début de prolongation) sans réussir à en convertir au moins un ?
Nancy, opposé sur son synthétique à l’équipe bis du Mans, et défait 1-2 dans le temps réglementaire en ayant pourtant marqué en premier ?

Il n’y a AUCUNE EXCUSE.

Lire la suite...