De mardi à dimanche, les Championnats d’Europe de gymnastique artistique se déroulaient à Montpellier. Je ne suis pas du tout spécialiste de cette discipline, je l’avoue sans mal, mais une compétition internationale avec l’équipe de France, qui plus est organisée en France, j’ai du mal à ne pas la regarder. A condition bien sûr qu’elle soit diffusée. En l’occurrence, c’était le cas.

France Télévisions a demandé à la fédération française de participer au financement de la captation et de la retransmission pour diffuser les 3 jours de finales (de vendredi à dimanche). La fédé a alors décidé de se tourner vers le public en ayant recours au financement participatif. Bonne idée ! Les finales du concours général sont passées sur France Ô, tout comme les finales par appareil de samedi (en différé plus ou moins léger après la Fed Cup de tennis), celles de dimanche ont eu droit aux honneur de France 3 (mais en prenant les épreuves en cours juste au bon moment pour voir Claire Martin passer à la poutre en direct), les amateurs comme les profanes ont pu regarder les gymnastes faire leur œuvre.