Les Championnats du monde de biathlon ont débuté presque parfaitement pour l’équipe de France. Presque parfaitement car une médaille d’argent, ce n’est pas une médaille d’or, il était donc possible de faire encore mieux. Du moins sur le papier. Sur la piste, aller chercher la République Tchèque était possible mais compliqué.

En plus bien lancer les Bleus sur la route des podiums en leur retirant probablement pas mal de pression, le relais mixte a permis de tirer les premiers enseignements concernant la forme de chacun, les caractéristiques de la piste, et par conséquent qui est susceptible d’être performant ces 10 prochains jours.