Mot-clé - Laure Manaudou

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 3 août 2015

Le battement d’ailes du papillonneur. (ChM natation, J2, S2)

Kazan_2015.jpg Il l’attendait. Florent Manaudou a déployé ses grands bras tel un papillon mutant pour remporter son premier titre mondial individuel en grand bassin après ses 2 titres collectifs au sein du relais 4x100m en 2013 et… lors de la première journée de ces Championnats du monde de natation.

Et dire que le 50m papillon était plus une mise en jambes avant son objectif réel, le 50m nage libre, dont il est devenu champion olympique, puis champion de France en petit bassin, puis champion d’Europe en petit bassin, puis champion de France en grand bassin, puis champion d’Europe en grand bassin, puis champion du monde en petit bassin… Je crois que l’ordre est bon. Tout ça pour dire qu’il est à Kazan pour avoir été champion de tout au moins une fois, à l’image de Renaud Lavillenie au saut à la perche, il ne lui manque que le titre mondial en configuration olympique (en plein air pour l’athlé, en bassin de 50m pour la natation), il ira à Pékin dans quelques jours pour compléter la collection. En attendant, montrer sa force sur le 50 pap’ ne pouvait faire de mal. Le message envoyé à ses concurrents est clair.

Lire la suite...

dimanche 2 août 2015

Mission r(é)ussie ! (ChM natation, J1, S2)

Kazan_2015.jpg Votre mission, si vous l’acceptez, sera de battre l’équipe de Russie du 4x100m NL à Kazan, devant son public survolté, lors des Championnats du monde de natation pour glorifier la Fédération de Poutinie.

Nous appellerons cette mission, la Mission Russie. A vous d’en faire une mission r-é-ussie !

L’équipe de France n’a même pas eu besoin de Monsieur Phelps, elle a réussi à dominer le pays hôte, ceci quasiment sans trembler. Le quatuor a été bien formé, tout le monde a su prendre ses responsabilités et les risques nécessaires pour confirmer une chose : ce relais mérite d’être considéré au panthéon du sport français comme l’équivalent de l’équipe de France d’épée masculine qui a tout gagné pendant des années, ou encore comme l’équipe de France de handball masculin. Les hommes peuvent changer, l’or est toujours au bout. La déchirante défaite de Pékin 2008 est bien loin, depuis, 2012 les Bleus ont enchaîné titre européen (2012), titre olympique (2012), titre mondial (2013), titre européen (2014), titre mondial en petit bassin (2014) et un nouveau titre mondial à Kazan. Ils sont invaincus. Et invincibles ?

Lire la suite...

jeudi 1 août 2013

Pacificator. (ChM 2013 natation, J5)

ChM natation Barcelone 2013 Aujourd’hui aux Championnats du monde de natation la Chine, les Etats-Unis, l’Australie et le Japon ont presque tout raflé, ne laissant que les miettes à l’Europe et au Brésil. L’équipe de France s’en est sortie avec une belle médaille de bronze en relais, c’est déjà très bien.

Oui, aujourd’hui j’ai eu beaucoup de mal à trouver un titre. J’ai trouvé celui-ci construit à partir d’un constat : on a disputé 5 finales lors de cette journée, 5 titres et un total de 11 médailles sur 15 ont été obtenus par les 4 grandes puissances sportives dont les côtes sont baignées par l’Océan pacifique (la Mer de Chine en fait partie). Je n’ai trouvé d’autre lien entre ces pays qu’une grande étendue d’eau salée et le côté Terminator de leurs nageurs. Sont-ils réellement humains ? On dirait une bande de cyborgs, ils démolissent tout dans leur sillon.

Lire la suite...

samedi 24 novembre 2012

Doublé mixte. (ChE natation pb 2012, J3)

On connaissait l’eau de Lourdes, on découvre que l’eau de Chartres est encore plus miraculeuse ! En 3 jours l’équipe de France de natation a déjà décroché 19 médailles dont 8 en or, on en attend encore une série dimanche lors de la dernière journée des Championnats d’Europe en petit bassin.

Les relais sont une des grandes satisfactions de l’équipe, en particulier les relais mixtes introduits pour la première fois au programme de championnats internationaux seniors de natation (à ma connaissance du moins). Ça tombe bien car pour la nouveauté depuis peu en équipe de France est de briller chez les hommes et chez les femmes. On n’est pas dans une situation d’équilibre mais le déséquilibre est nettement moindre que précédemment. A Athènes (2004) le trio composé de Laure Manaudou, Solenne Figuès et Malia Metella avait décroché 5 des 6 médailles françaises, confirmant à Montréal (2005) avec 3 des 4 podiums de l’EdF, puis à Melbourne (2007) Laure aurait obtenu 5 médailles (dont une en relais) alors que le 4x100m NL avait obtenu la seule médaille masculine. On a ensuite assisté à un renversement de tendance à Pékin (2008) et Rome (2009) où les hommes avaient été les seuls à monter sur les podiums. Depuis Shanghai (2011) on assiste à un début de rééquilibrage, c’était alors du 7 contre 3 en faveur des hommes, du 4 à 3 à Londres (2012). Ces relais mixtes sont l’occasion de montrer que la natation tricolore a de la ressource.

Lire la suite...

vendredi 23 novembre 2012

Dépucelages. (ChE natation pb 2012, J2)

Chaude et humide… telle est l’atmosphère à la piscine de Chartres depuis le début des Championnats d’Europe de natation en petit bassin. Pour les nageurs et nageuses, la consigne est souvent la suivante : prendre du plaisir. L’objectif est atteint, en prenant du plaisir ils en donnent.

6 médailles le premier jour, 7 le suivant. L’équipe de France de natation se porte bien ! Elle se porte d’autant mieux que 3 de ses membres sont montés pour la première fois de leur carrière non pas au 7e ciel mais sur un podium individuel, ce qui reste une jouissance appréciable (d’où le titre un brin racoleur). Les revenants et les tauliers ont aussi brillé. La journée s’est terminée en apothéose avec un succès collectif retentissant pour l’introduction du relais mixte en natation.

Lire la suite...

jeudi 22 novembre 2012

Moisson dans la Beauce. (ChE natation pb 2012, J1)

Les Championnats d’Europe de natation en petit bassin ont débuté, ils durent 4 jours et se déroulent à Chartres, ce qui en fait un véritable événement pour la natation française car les championnats internationaux de natation en France, ça n’arrive jamais, faute de structure susceptible de les accueillir. Pour les Europ’ en petit bassin (ou bassin de 25 mètres), on a tout de même réussi à trouver une piscine.

Ces championnats en année olympique sont un tournant, certains s’en servent pour faire leurs adieux (en principe ce sera le cas de Laure Manaudou), d’autres pour lancer la nouvelle olympiade à l’image par exemple de l’équipe d’Allemagne qui a envoyé les jeunes (les stars sont retenues par… les championnats nationaux placés à la même date), d’autres pour se remettre dans le bain, ou réaffirmer leurs ambitions, leur statut, voire pour se montrer à la concurrence (certains ont en vue les Championnats du monde en décembre). Il y a une dernière catégorie, ceux qui veulent participer à la fête même peu préparés ou pas en capacité de nager (après avoir coupé très longuement suite aux JO, certains ne sont pas venus, Fabien Gilot se contente de commenter, Amaury Leveaux est là mais à un niveau très éloigné de son top). En outre n’oublions pas que d’illustres anciens ont arrêté (Alain Bernard, Hugues Duboscq). La liste des absents français et étrangers est longue.

On attend une moisson de l’équipe de France, c’est bien parti pour, on peut le dire, la moisson a débuté, sur les 6 premières médailles glanées par la meilleure nation européennes aux JO, 3 sont dorées comme les blés de la Beauce au cœur de l’été.

Lire la suite...

lundi 30 juillet 2012

Le jour où la France a tapé la Dream Team. (JO 2012, J2)

JO 2012 La première médaille de l’équipe de France olympique lors des JO de Londres 2012 est tombée vers 13h05, de l’argent, la deuxième vers 16h40, le premier titre vers 21h25, le suivant vers 22h07… Et j’ai perdu ma voix vers 22h10 après 4 ou 5 minutes lors desquels j’ai crié comme un c*n devant ma télé… Oui, en basket les superstars NBA ont éclaté nos joueurs au cours de l’après-midi… mais honnêtement, on s’en COGNE ! L’important est que nos nageurs on détruit ceux des Etats-Unis d’Amérique ! Une médaille d’or attendue, c’est beau. Une médaille d’or qui semblait inaccessible avec en plus la manière et… qui nous permet de prendre l’éclatante revanche d’un des moments les plus douloureux de l’histoire du sport français… mais put*in, qu’est-ce que c’est bon !!!!!!

Lire la suite...

vendredi 27 juillet 2012

La pelleté de Londres, partie 2/2. (JO 2012, J-0,5)

JO 2012 Je suis très optimiste concernant les chances de médailles de l’équipe de France olympique lors des JO de la XXXe olympiade. Londres 2012 a été élu par un paquet de mecs corrompus, Paris 2012 était la seule candidature valable. C’est du passé, ça fait toujours mal, alors pensons au présent. Il est temps d’aller faire la récolte !

Après une première partie très riche dans laquelle il a notamment été question d’athlé, de sports collectifs, de sports de rames ou encore de cyclisme, je continue mon analyse des espoirs de la sélection olympique.

Lire la suite...

mardi 22 mai 2012

ChE natation J2 : le fantôme de Manaudou…

Et 2 de plus ! Fred Bousquet et Alexianne Castel ont apporté 2 nouvelles médailles à l’équipe de France lors des Championnats d’Europe de natation. Malgré les nombreuses défections dans leurs rangs, les Bleus ont du répondant.

Hier, je vous expliquais que les absents ont toujours tort. Aujourd’hui, on a pu se demander si les absents sont vraiment absents. Le fantôme de Laure Manaudou est bien présent…

Lire la suite...

lundi 1 août 2011

Shanghai (FIN) : et maintenant ?

En 8 jours, l’équipe de France de natation a fait sauter la banque. En récoltant 10 médailles elle a plus que réussi ses Championnats du monde, Shanghai laissera un très bon souvenir à la plupart de ses membres.

La transition entre les Championnats d’Europe 2010 assez fabuleux et les Jeux Olympiques de Londres 2012 a été parfaitement négociée. Il était important d’entretenir l’intérêt des médias et du public pour ce sport, le travail a été fait, très bien fait. En réalité l’engouement semble s’être considérablement renforcé malgré les horaires pas forcément idéaux (séries la nuit, demi-finales et finales de midi à 14h). Les nageurs ont fait vibrer la France, y compris en relais.

Il est temps de de dresser le bilan de ces 8 jours de compétitions puis de regarder vers l’avenir.

Lire la suite...

mercredi 27 juillet 2011

Shanghai (J4) : Niçoise bronzée, journée mitigée.

Difficile de faire aussi bien qu’hier… Mais les Championnats du monde de natation nous réservent bien des surprises. Compte programme du jour, l’équipe de France avait de quoi nous régaler.

Le bilan de la journée est mitigé. Si une nouvelle médaille de bronze est venue s’ajouter aux 2 en or, à celle en argent et à la première en bronze (5 en tout plus une en eau libre), cette breloque n’est pas satisfaisante aux yeux de la nageuse qui l’a faite sienne. L’autre finaliste français du jour s’est noyé (façon de parler), les sprinteurs sont en finale mais l’un a failli se faire piéger.

On retiendra aussi le succès historique de LA star de la natation mondiale, ainsi que les victoires de LA starlette – diva selon certains – de la natation européenne, et de LA star de la natation chinoise.

Lire la suite...

lundi 25 juillet 2011

Shanghai (J2) : promesses.

Prometteuses.
Voilà comment je qualifierais les performances des nageurs français lors de la 2e journée des Championnats du monde de natation. Prometteuses à court terme (en particulier en vue des finales de mardi) ainsi qu’à moyen terme (Londres). Le public de Shanghai a assisté à quelques démonstrations de force et à de grands moments d’émotion dont un qui perso me dégoûte au plus haut point.

France 2 n’a pas montré le 100m papillon en direct (victoire de Dana Vollmer devant une Australienne et une Chinoise)… pour mieux nous présenter les demi-finales du 100m dos, car les Français "dos-minent" le dos. Ce matin ils ont réussi les 2 meilleurs temps des séries en impressionnant.

Lire la suite...

lundi 28 mars 2011

De la difficulté de rallier Shanghai à la nage.

Après le feu d’artifice des derniers championnats d’Europe, on a pu croire que la natation française était sur le toit du monde. Elle l’est… mais pas partout, seulement dans certaines spécialités. Les Championnats de France ont eu lieu à Schiltigheim (Alsace), ils ont révélé les forces et les faiblesses de l’EdF.

21 nageurs et nageuses iront à Shanghai défendre leurs chances en individuelle et lors des relais aux Championnats du monde. Cependant, les Bleus ne seront présents chez les hommes que sur 12 épreuves individuelles chez les hommes, 7 chez les femmes, soit 17/34. En brasse hormis l’immortel Hugues Duboscq sur 100 et 200m, c’est le néant. En 4 nages Lara Grangeon (400m) est seule, il est vrai que le choix – excellent choix ! – de Camille Muffat de passer au crawl a "dépeuplé" cette spécialité qui consiste à ne pas réellement en avoir. Quant au papillon, à part sur le 50m (qui n’est pas olympique), c’est le désert.

Lire la suite...

mercredi 12 janvier 2011

Le triomphe des frustrés. (2/2)

les sports d'hiver Je poursuis avec le ski alpin, qui décidément est à la fête sur le blog… l’an dernier sur l’ancien j’avais pas mal parlé de biathlon, cette année il y a des podiums, des places d’honneur, pas encore de victoire… Ce n’est pas le sujet, on est sur l’alpin.

  • Dimanche 9 janvier, super-G féminin de Zauchensee.

Malgré une température positive et pas mal de soleil les gros dossards n’ont pas été franchement pénalisés et on a vu des retournements de situation assez improbables, Lindsey Vonn a pris la tête devant Dominique Gisin, puis Vonn est passée devant, on pouvait donc penser qu’elle allait l’emporter. C’est alors qu’une petite tornade suisse a fait sensation en coiffant tout le monde, et pas qu’un peu, 53 centièmes.

Lire la suite...