Mot-clé - Leandro Paredes

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 15 octobre 2020

Le casting est bouclé.

Danilo__Rafinha_et_Kean_recrute_in_extremis__le_casting_est_boucle.jpg Vendredi (L1), mardi (LdC), samedi (L1), mercredi (LdC), dimanche (L1), mercredi (LdC), dimanche (L1)… Trêve internationale (à 3 matchs pour les Européens)… et une nouvelle série le vendredi (L1), mardi (LdC), samedi (L1), mercredi (LdC), samedi (L1), mardi (LdC), dimanche (L1), mercredi (L1), dimanche (L1), mercredi (L1)… L’avant-veille de Noël.

Voici le programme du PSG et ses joueurs ces prochaines semaines (pour déterminer les jours des rencontres de Ligue 1, particulièrement de la 2nde série, j’ai tenu compte des affiches et des règles habituellement utilisées pour déterminer quel club joue quand, je suis presque certain de ne pas me tromper). Dur. Très dur ! Le plus gros écart entre deux rencontres sera celui entre la LdC le mardi 8 décembre et la réception de l’OL le dimanche 13. L’enchaînement s’annonce très éprouvant physiquement. On devrait voir Monaco-PSG le vendredi au retour de la trêve internationale avec les mêmes problèmes d’absences de joueurs que cette semaine. Du délire… Rappelons que, cette saison, les entraîneurs disposent de 9 joueurs sur le banc au lieu de 7 et on leur autorise 5 remplacements au cours d’une rencontre dans la limite de 3 arrêts de jeu pour les effectuer. Quelqu’un pourrait-il le rappeler à Thomas Tuchel, qui aime s’en priver ? Pour tout club européen ambitieux, disposer d’un effectif solide en quantité comme en qualité s’annonce indispensable pour espérer réussir une belle saison. Les autres auront le luxe de de jouer qu’une fois par semaine. Un club comme l’OL dispose d’un avantage considérable pour briller en championnat.

Lire la suite...

samedi 22 août 2020

Saisir sa chance. (LdC ½)

Le_PSG_se_qualifie_pour_la_finale_de_la_LdC.jpg Le PSG est en finale de la Ligue des Champions ! Depuis le temps qu’on en rêvait, et qu’on en crevait, elle est arrivée, c’est la fête, la fête ! Avez-vous remarqué la référence à Michel Fugain ? Pourquoi cette référence ? Je n’en sais rien. J’écris en freestyle. Du freestyle, comme ce match contre le RB Leipzig. Du moins à la première impression.

Oui, j’ai l’impression d’avoir vu un match en total freestyle. C’est très rare, mais à l’issue de la rencontre, je n’avais presque aucune certitude concernant ce à quoi je venais d’assister, si ce n’est bien sûr quelques évidences, comme la nette supériorité du PSG, vainqueur très logique de cette demi-finale, l’existence d’un super état d’esprit au sein du groupe (on ne le découvre pas aujourd’hui), ou encore les énormes prestations d’Herrera et Kimpembe.

Lire la suite...

lundi 17 août 2020

De la Luz à la gloire, miracles à Lisbonne. (LdC ¼)

Kyky de retour un_nouvel espoir PSG-RB Leipzig et Bayern Munich-OL… Si quelqu’un avait misé sur le dernier carré de la Ligue des Champions 2020, il est aujourd’hui très riche.

On se souviendra longtemps de l’humiliation infligée par le Bayern à un Barça totalement dépassé. 8-2 en 90’ ! 4-1 lors de chaque mi-temps (dont un somptueux csc d’Alaba^^). Mine de rien, il s’agit de la 3e année consécutive que le Barça est ridiculisé en Europe. Que Coutinho, acheté plus de 100 millions par le Barça et prêté au Bayern – qui ne le conservera pas – inscrive le 7e et le 8e rend cette bran-bran encore plus savoureuse.

Le RB Leipzig s’en est tiré face à l’Atlético de Madrid au moment où les Allemands semblaient cuits et la dynamique enfin renversée au profit des Espagnols grâce à l’entrée de João Felix. Diego Simeone s’est totalement fourvoyé en ne titularisant pas sa jeune recrue portugaise achetée plus de 100 millions l’été dernier. Même sans public, il jouait à domicile, sa motivation, sa technique et sa vision du jeu ont eu un impact considérable… Trop tard. Car après avoir obtenu et transformé le penalty du 1-1, il a assisté impuissant à la frappe largement détournée d’un remplaçant allemand. 2-1 pour Leipzig… pourtant privé de Werner, qui a signé à Chelsea à l’issue de la saison.

Lire la suite...

lundi 29 juin 2020

Choix d'orientation.

Kurzawa prolonge 4 ans Cette fois, pas d’excuse. La direction du PSG a encore fait les choses à l’envers. Pourtant, elle a eu un an pour travailler. Certes, la saison s’est interrompue très prématurément, faisant naître des problèmes imprévisibles, néanmoins la situation dans laquelle se trouve le club, elle, l’était en grande partie : un grand ménage était indispensable… Pourquoi n’a-t-il pas été anticipé ? Manifestement il ne l’a réellement été ni concernant les départs, ni concernant les arrivées.

Avant même l’ouverture du marché international, on a déjà observé une improvisation et de la panique dans plusieurs dossiers, provoquant plusieurs catastrophes. Dans ces domaines, il faut bosser longtemps en amont pour se mettre à l’abri des déconvenues et s’éviter des crises de folie faisant prendre des décisions insensées.

Je me vois donc contraint de jouer les conseillers d'orientation même si je ne me fais aucune illusion. Je ne serai pas écouté, et c'est bien dommage.

Lire la suite...

samedi 3 août 2019

Paris Saint-Germain point com’. (TC 2019)

Youpi, le PSG a remporté le Trophée des Champions pour la 7e fois consécutive. Le match était particulièrement médiocre (je ne l’aborderais qu’à la fin). En réalité, cette rencontre officielle de préparation qui ne permet pas réellement de se préparer (seulement 3 changements, les cartons comptent, les suspensions en cours aussi), OSEF. Elle est anecdotique. Son intérêt se résume à marquer le lancement de la saison.

Le PSG nouveau est arrivé. Enfin… Presque. On a procédé à l’ablation d’une tumeur maligne. Seulement, on l’a fait très tardivement. La maladie était pourtant déclarée depuis longtemps. S’engager dans un processus d’essai de médecines alternatives extrêmement coûteuses et totalement inefficaces a provoqué de graves conséquences.

Le PSG s’en remettra-t-il ? A court terme, ça semble fortement compromis. En effet, le traitement appliqué ne s’attaque qu’à la surface du problème. On a pourtant grand besoin d’une action en profondeur. Je me désespère de l’attendre sans rien voir venir.

Lire la suite...

lundi 1 avril 2019

Echecs et matchs.

jeu_d_echecs.jpg Après le football masculin et féminin, le handball, le e-sport et le judo, le PSG prépare sa nouvelle section.

Il ne s’agit pas de reprendre un club en difficultés de la région sur le modèle du Paris Handball devenu le PSG Handball. Il n’y aura donc pas – du moins pour le moment – de retour du PSG Racing (ni en volley masculin malgré les difficultés rencontrées par le Paris Volley, rétrogradé à l’issue de la saison passée et reparti de presque rien en Pro B, ni féminin même s’il aurait été possible de récupérer la section professionnelle du Stade Français qui va fermer ses portes ces prochaines semaines, ni en basket malgré les nombreuses relances de la Mairie de Paris, qui a finalement dû se tourner vers des investisseurs américains pour créer le Paris Basketball, amené à partager la future grande "arena" avec le PSG Handball, ni même d'absorption d'un club de handball féminin alors qu’il serait assez logique de racheter le Paris 92, anciennement Issy-Paris, pour en faire rapidement un club très compétitif en France et en Europe en tant que section féminine du PSG Handball).

Lire la suite...

vendredi 15 mars 2019

Malus max.

Il paraît que le PSG a un directeur sportif qui « fait du bon travail ». Nasser Al-Khelaïfi l’a dit après avoir annoncé le nouveau sponsor maillot du club.

En handball, ça semble bien être le cas. En football féminin, certaines décisions – il manque du monde au milieu, certaines filles de l’effectif n’ont pas le niveau – sont discutables, néanmoins, contre toutes attentes, le travail de Bruno Cheyrou est plutôt satisfaisant, on sent un réel effort de construction pour rattraper l’OL et prendre le dessus sur cet adversaire longtemps hors de portée. Ces 2 sections ont atteint la finale de la Ligue des Champions ces dernières saisons, y échouant d’un rien. Elles remporteront bientôt le titre suprême, j’en suis convaincu.

En football masculin, s’il y a une direction sportive, je veux qu’on me la présente. Non. Il n’y en a absolument aucune. Tout est fait à l’envers. Dans tous les domaines. Formation, recrutement, style de jeu, politique sportive, gestion des contrats, répartition des rôles, communication interne et externe, domaine médical… Rien ne fonctionne. Tout est fait à l’envers. TOUT !

Lire la suite...