dimanche 8 mars 2015

Formalité ? (L1, J28)

Le PSG a battu Lens 4-1 au Parc des Princes, il a pris provisoirement la tête de la Ligue 1. Normal en somme. Et pourtant, quel match étrange !

A la mi-temps, le score était seulement de 1-0, ceci grâce à la meilleure recrue offensive du club depuis la signature de Zlatan, à savoir… David Luiz. J’exagère à peine ! En première période, le défenseur central brésilien était l’homme le plus en vue, en particulier sur les CPA offensifs. Il a marqué un CF direct assez étonnant car lointain, tiré du plat du pied avec un effet imprévisible (43e). Ce tir était son 4e de la rencontre (tête-épaule au-dessus à la 1ère ; tentative de retourné à la 16e ; tête repoussée incroyablement par Rudy Riou à la 33e ; but sur CF à la 44e), il a fini le match avec 5 (encore un long CF et un arrêt du gardien sur sa ligne à la 73e). Ajoutez à ce total les fois où, à la réception d’un CPA ou d’un centre, le ballon est passé tout près de lui.

Lire la suite...

lundi 6 février 2012

22e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 3 matchs reportés à cause du froid polaire… Il fallait bien que ça arrive, on avait eu de la chance jusqu’ici, chaque journée de Ligue 1 avait eu lieu en temps et en heures, mais la 22e journée est mal tombée. On a finalement disputé 7 matchs dont 2 n’auraient pas dû avoir lieu en raison de l’état du terrain. Pire, on a fait se déplacer des gens pour annuler au dernier moment alors qu’on savait les pelouses gelées et les routes potentiellement dangereuses…

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

vendredi 5 août 2011

Tour d’horizon (4/4).

Ligue 1 saison 2011-2012 Il est temps de faire un petit tour d’horizon des 20 équipes de Ligue 1 à quelques jours de la reprise du championnat. Le problème de le faire à cette date est toujours le même, on ne connaît pas encore les effectifs définitifs.

Je vais faire ça en 4 parties dans l’ordre du classement de la saison 2010-2011.

Dans cette dernière partie Brest, Nice et les promus, Evian-Thonon-Gaillard, Ajaccio et Dijon.

Lire la suite...

mercredi 3 août 2011

Le retour de la vengeance de la glo-boule de cristal.

Comme chaque année, je vais faire mes paris pour la saison en prenant plein de risques, dont le principal est de me tromper. L’an dernier, je me suis en effet pas mal trompéArf. J’ai décidé d’en faire 20.

1. Le PSG sera champion de France et attendra au minimum le dernier carré de l’Europa League. (Je rappelle que le PSG gagne la plupart de ses titres les années paires…)

2. Je vois 2 clubs faire l’ascenseur (promus qui redescendent aussitôt), dont Ajaccio.

Lire la suite...

lundi 23 mai 2011

Le foot en ébullition (2/2) : état des lieux.

bandeau L1 2010-2011 Le résumé de la 37e journée de Ligue 1, le suspense avant la 38e étaient les sujets de la partie précédente, je continue avec le dernier match, quelques questions concernant le réel niveau de la L1 et les explications du suspense improbable pour le maintien. Il sera également question des Trophées UNFP, du putsch à Auxerre, des élections à la FFF, sans oublier l’extrême nervosité qui règne un peu partout, en particulier dans les tribunes. Pour finir, une petite histoire de stades…

6. Interrogation sur le niveau de la Ligue 1.

Il me restait un match à évoquer, Toulouse-Bordeaux. Comme on pouvait s’y attendre, 3 jours après avoir reçu et battu le PSG grâce à un très grand Carrasso, ce qui finalement aura assuré le maintien, les Girondins étaient nettement moins fringants et concernés – Carrasso compris – en se rendant chez leur seul concurrent régional. Toulouse a assuré son maintien en gagnant 2-0, 2 buts sur CPA, le premier de Mauro Cetto, qui a eu la classe de marquer le but du maintien pour son dernier match à domicile en tant que Toulousain avant d’aller jouer ailleurs (il a profité d’un CF détourné par Carrasso), le second par Capoue, très rarement buteur mais auteur d’une belle tête croisée sous la barre sur une très bonne combinaison sur CF. Un but en première, un but en seconde période, et en voiture Simone.

Lire la suite...

Le foot en ébullition (1/2) : Ligue 1, J-1 avant la fin.

bandeau L1 2010-2011 Un double suspense improbable en Ligue 1, une atmosphère particulièrement tendue, du monde dans l’ascenseur, des coups d’Etat… le football français est en ébullition !

1. Le titre.

Le LOSC est champion, j’ai déjà disserté à ce propos. La condition première pour que ce ne soit pas officiellement le cas dès ce week-endça l’était déjà officieusement depuis mercredi – était une victoire de l’OM à domicile contre Valenciennes, pas encore sauvé. Les Nordistes ont ramené un nul de Marseille grâce à 2 buts par Kadir et Gomis inscrits en profitant de la passivité extrême de la défense olympienne, les 2 fois le buteur était tout seul à 3 mètres de la ligne, personne pour intercepter le centre ou dégager… Manifestement les Sardines n’y croyaient plus du tout. Malheureusement pour les Nordistes, l’OM a marqué 2 fois sur CPA en 3 minutes grâce à ses 2 joueurs en forme, ceci juste après l’ouverture du score (CF repris par André Ayew avec au passage un léger HJ actif de Ketchupman puis une tête plongeante de Rémy sur corner en se démarquant bien au second poteau). Ça ne change rien pour l’OM, 2e donc qualifié directement pour la Ligue des Champions (et accessoirement le Trophée des Champions, Deschamps et Dassier vont encore tenter de de nous faire croire qu’il a une valeur), mais ça met VA en grand danger.

Lire la suite...

mardi 17 mai 2011

Les luttes finales.

bandeau L1 2010-2011 La porte est ouverte. Le LOSC et le PSG pourraient être les grands bénéficiaires de la 36e journée de Ligue 1. Pourraient, car en raison de la finale de la Coupe de France, ils joueront seulement mercredi.

Les 8 rencontres disputées dimanche et lundi ont tué une grande partie du suspense avant les 2 dernières journées.

En pratique on connaît les 6 européens – l’ordre peut encore changer pour les places 3-4 et 5-6, il ne devrait pas évoluer plus que ça – et 2 des 3 relégués, en revanche la lutte pour le maintien, ou lutte pour éviter la 18e place, est totalement relancée. Ils sont quelques-uns à s’être tiré une balle dans le pied.

Commençons par les résultats.

Lire la suite...

jeudi 12 mai 2011

Tant qu’il y a de la vie...

bandeau L1 2010-2011 Il y a de l’espoir…

Il y a de l’espoir à tous les niveaux.

Lors de la 35e journée de Ligue 1, une journée en semaine avec 2 matchs le mardi et 8 le mercredi, un truc que je n’aime pas, les clubs avaient presque tous quelque chose à jouer, qu’il s’agisse de qualifications européennes ou de points très importants en vue du maintien. Le suspense pourrait ne pas durer, mais à 3 rencontres de la fin il est en grande partie préservé.

Ainsi, l’OM garde l’espoir d’être champion. L’OL garde l’espoir de conserver sa 3e place. Le PSG garde l’espoir de la lui piquer. Rennes a un peu retrouvé l’espoir de se maintenir en 5e position. Sochaux a de plus en plus l’espoir de doubler les Bretons. Rennes et l’ASSE ont encore l’espoir de finir parmi les européens compte tenu de leur calendrier. Même Montpellier a de nouveau envie d’y croire. On peut trouver un tas d’équipes bien parties pour se maintenir, et hormis Arles-Avignon, personne n’est condamnée, car Lens, le 19e, a arraché un sursis.

Mardi, les 2 premiers matchs de la journée ont donné le ton : 7 buts en 2 matchs. PSG-Nancy, 2-2, ASSE-LOSC 1-2.

Lire la suite...

lundi 9 mai 2011

La lutte des (derniers de la) classe(s).

bandeau L1 2010-2011 Si à la fin de la saison je vous demande ce que vous avez préféré cette saison en Ligue 1, il y a peu de chances que vous répondiez la 34e journée. Certains ont de bonnes raisons de se réjouir des résultats du week-end, mais hormis à Caen, à Monaco (uniquement grâce au PSG), en première période à Bordeaux et pour finir lors de la grosse affiche OL-OM, le spectacle a été d’une grande pauvreté.

Lens est allé définitivement s’enterrer à Caen en encaissant un but ridicule marqué par le très jeune M’baye Niang, né le 19 décembre 1994, dont la frappe en position très excentré n’aurait jamais dû aller plus loin que les gants de Vedran Runje, auteur sur ce coup d’une boulette de gardien digne de sa réputation.

Lire la suite...

lundi 2 mai 2011

La Ligue 1 version courte.

bandeau L1 2010-2011 Alors comme ça je ne sais pas faire court ? C’est faux ! La preuve ! Je vais tâcher d’être complet et de faire court (un paragraphe de taille normale par match).

33e journée de Ligue 1, 10 matchs, c’était du 4-1-4-1 (4 matchs samedi à 19h, un à 21h, 4 le dimanche à 17h, un à 21h). Bon, PSG-Valenciennes, c’est fait. Le reste.

Sans surprise le LOSC a mis 5-0 à Arles-Avignon, pathétique à l’extérieur. But rapide de Gervinho (6e), affaire entendue juste avant la mi-temps (encore Gervinho, petite feinte pour mettre le gardien sur les fesses), et balade en seconde période. Tout de suite un péno pour une main (volontaire ? pas sûr), Debuchy l’a transformé car après 3 échecs consécutifs Yohan Cabaye ne les tire plus, contrairement aux CF. Un CF, il en a mis un joli pour le 4-0 puis David Rozehnal a fini le travail avec un joli petit lob, il avait remplacé Chedjou, blessé en première période. Notons qu’un certain Corrèze a pris un rouge. Non seulement les Lillois ont repris la tête du championnat, mais surtout ils ont soigné la différence de but, c’est presque une victoire à 3,5 points.

Lire la suite...

lundi 11 avril 2011

Et dire que certains se font chier !

bandeau L1 2010-2011 Si le spectacle n’est pas toujours au rendez-vous, au moins la Ligue 1 a le mérite d’être pleine de surprises, de rebondissements et de suspense. La 30e journée en a été un nouvel exemple.

Rappel des résultats…
Auxerre-ASSE 2-2
Bordeaux-ArlesAvignon 0-0
Caen-PSG 1-2 (Ce match est traité séparément).
Lorient-Sochaux 1-1
Monaco-LOSC 1-0
Valenciennes-Nancy 1-1
Brest-Rennes 2-0
OM-Toulouse 2-2
Montpellier-Nice 1-1
OL-Lens 3-0

Je vais faire un résumé aussi court possible de chaque match, ou à défaut de résumé, au moins écrire quelques lignes pour exprimer avec des mots ce qu’il y a à en extraire et à en retenir.

Lire la suite...

lundi 4 avril 2011

On en sait enfin plus.

bandeau L1 2010-2011 Enfin une journée de Ligue 1 (la 29e) dont on peut tirer des enseignements clairs ! Ça fait plaisir !... mais pas à tout le monde.

Ces enseignements concernent principalement 2 clubs du Nord-Pas-de-Calais : le LOSC participera à la prochaine édition de la Ligue des Champions, Lens est en Ligue 2.

Bien sûr, mathématiquement, ce n’est pas définitivement entériné, il faudra encore attendre quelques semaines. Dans les faits, il est hautement improbable pour ne pas dire totalement impossible que ma double affirmation soit contredite au soir de la 38e journée.

Lire la suite...

mardi 15 mars 2011

Si vous avez 13 minutes et envie de vous marrer...

Un After Foot en public à Marseille dans un amphi d'université (en présence de Bernard Lama notamment), ça inspire Julien Cazarre, tout comme son week-end passé à Madrid chez Fred Hermel… Le meilleur CSA de l’année ! Les chants de supporters sont exceptionnels !

Brandao, Edel, le PSG, l’OM, Lens, Eden Hazard, Erding, Sammy Traoré , Ribéry, le Real Madrid, Valbuena,… ça a distribué !

(L’émission a eu lieu juste avant Manchester United-OM.)

Observez bien les réactions de Daniel Riolo

lundi 28 février 2011

Les 7 merveilles de la L1.

bandeau L1 2010-2011 La 25e journée de Ligue 1, c’est un cocktail de beaux buts et des arbitres qui font parler d’eux. En bas certains respirent, d’autres s’étouffent, en haut la lutte n’a jamais été aussi acharnée.

Sur 21 buts marqués 7 sont au moins très jolis, si ce n’est carrément merveilleux. Razak Boukari, Park Chu-Young, Jaroslav Plasil, Kafoumba Coulibaly, Sylvain Armand, Julien Féret, Kim Källström… Si la LFP veut faire sa pub, qu’elle fasse réaliser un clip avec ces 7 buts et qu’elle le diffuse sur internet, qu’elle l’envoie aux télévisions étrangères, ça ne pourrait que faire du bien à la notoriété à l’international de notre championnat.

Les arbitres ont été catastrophiques à Monaco (avec de lourdes conséquences) et à Paris (la pilule est moins difficile à avaler), à Lille une erreur a peut-être modifié le sort du championnat, à Avignon et Sochaux ils ont dû prendre des décisions… et ont relevé le niveau général. Je vous passe les décisions contestables qui n’ont pas eu une réelle influence sur les résultats (je me contenterai de les signaler).

Lire la suite...

lundi 21 février 2011

Choisissez bien, choisissez les buts. (2/2)

bandeau L1 2010-2011 La vie n’est pas facile pour les équipes qui jouent le maintien, elle est parfois encore plus difficile pour celles qui pensaient jouer les premiers rôles mais ont été larguées en route. Ce week-end, lors de la 24e journée de Ligue 1, seulement 2 des 8 premiers affrontaient une équipe classée au-delà de la 8e place, il s’agissait de l’OL, vainqueur de Nancy 4-0 à domicile, et du PSG, rentré de Nice avec un beau succès 3-0.

Ces 2 bran-bran font mal aux Lorrains et aux Azuréens dans un championnat aussi serré car si chaque point compte, la différence de buts pourrait être un facteur clé dans la lutte pour le maintien en Ligue 1. 8 équipes se tenaient en 5 points (du 12e au 19e), or parmi les 9 derniers, les clubs en danger (dont un déjà foutu, Arles-Avignon), un seul a gagné, Sochaux.

Lire la suite...

dimanche 13 février 2011

Je sombre dans le pessimisme.

bandeau L1 2010-2011 Ça y est, les problèmes apparaissent… Il fallait bien que ça arrive, vue la façon du est gérée le PSG, les éviter semblait impossible. Lens a pris un point au Parc des Princes car malgré une nette domination les Parisiens n’ont pas réussi à convertir une de leurs occasions. Un classique. Ça aurait pu être pire, en 2010-2011 ces matchs se terminent en général par un 0-0 (Rennes à l’aller, Nice, Dortmund, maintenant Lens…), la saison passée le PSG encaissait un but et s’inclinait 0-1. 0-0, 0-1, le goût est le même, celui d’une défaite.

L’événement est que pour la première fois depuis des lustres le PSG sort d’un match sans avoir encaissé de but (à Montpellier c’était aussi le cas après 90 minutes, pas après 120). Les plus optimistes retiendront cette statistique et le point "sauvé" malgré les frayeurs causées par les contre-attaques lensoises.

Le mauvais arbitrage n’est pas la cause de ce qui dans les têtes et au classement équivaut à une défaite, surtout que le PSG a aussi eu l'occasion de profiter de mauvaises décisions, un match nul contre un relégable étrillé il y a un mois au même endroit avec presque les mêmes joueurs (surtout côté parisien). Pourquoi cette contre-performance ? Outre la belle résistance de Lensois "bien en place" comme on pouvait s’y attendre, 4 raisons sont facilement identifiables, elles sont toutes connectées :
1. la méforme de Nenê,
2. la transparence d’Erding,
3. les choix de Kombouaré,
4. la politique de recrutement de Robin Leproux et compagnie.
Vous comprendrez que chacune de 3 premières raisons découle des suivantes.

Lire la suite...

lundi 7 février 2011

Juste pour me casser les couill*s !

bandeau L1 2010-2011 Quelle étrange journée… La Ligue 1 est encore relancée alors qu’elle a failli être quasiment pliée à quelques minutes et quelques centimètres près. En fait j’ai l’impression que les joueurs de L1 ont décidé de tout faire pour plomber mes pronostics, à croire qu’ils ont tous lu ce à quoi je m’attendais et se sont donné le mot pour me casser les couill*s (ou en version plus soft pour me donner tort) !

Samedi à 19h aucun match de la 22e journée ne m’attirait, j’attendais Rennes-PSG, très bon match de foot à la fin malheureuse. Comment voulez-vous avoir envie de regarder Arles-Avignon en déplacement à Marseille, Caen recevoir Lorient, les Verts visiter l’antre du Fight Club, les 738e Derby du Nord du XXIe siècle (en ne comptant que les confrontations entre équipes premières de clubs professionnels), un Nice-Sochaux aussi sexy qu’Amélie Mauresmo en tenue de bonne-sœur, ou encore un Brest-Nancy toujours sans Nolan Roux ? A part si on est fan d’un de ces clubs – or vous le savez, ce n’est pas mon cas – on ne peut être impatient d’assister au spectacle d’une de ces 6 rencontres… Ou alors ça s’appelle du masochisme.

Attention, je ne dis pas que toutes ces équipes sont nulles, qu’elles ne produisent jamais de spectacle, mais avouez qu’Arles-Avignon est catastrophique, que depuis le début de saison l’OM galère à domicile contre 100% des équipes qui se présentent au Vélodrome, y compris Zilina, que Lorient et Sochaux se font tout le temps corriger à l’extérieur, que si Lens, Caen et Nice luttent pour conserver leur place en L1 ce n’est pas par hasard, que l’ASSE avec Emmanuel Rivière en pointe normalement a autant de chance de marquer des buts que Brest sans Nolan Roux, que Montpellier n’est qu’une équipe de barbares sans foi ni loi, et que Valenciennes… non, en fait Valenciennes, malgré ses difficultés, est l’équipe la plus potable du lot (Sochaux à domicile c’est sympathique, seulement le Stade du Ray est loin du Doubs).

Lire la suite...

lundi 31 janvier 2011

En vous r’merciant !

bandeau L1 2010-2011 J’ai comme l’impression que dans certains clubs l’ambiance est bien morose après ce week-end de championnat, dans d’autres elle est limite euphorique. On peut les classer en 2 catégories, les 9 qui ont réalisé une très bonne opération en l’emportant, les 10 qui en ont réalisé une très mauvaise en n’y parvenant pas (Arles-Avignon ne compte pas). Merci à ceux qui ont perdu, le PSG est dans l'autre catégorie, pour moi c'est une bonne journée ! :-)

La 21e journée de Ligue 1, c’est 25 buts, et pourtant quelques purges bien violentes. Effet laxatif+effet somnifère, la grande affiche de Canal+ serait un médicament naturel très efficace si elle n’avait aussi des effets indésirables du genre déprime, vomissements… Monaco-OM, c’était chiant, mais bien chiant, pas juste un peu – sur le banc les joueurs ont des sièges baquets façon Formule 1… A quand les sièges lunette des toilettes pour les spectateurs qui se font chier ? – vraiment hyper chiant, c’était soporifique, assez pour vous endormir un enfant hyperactif tombé la tête la première dans une piscine remplie de cocaïne, seulement pour les supporters des deux clubs et les gens qui tout simplement aiment le football, c’était surtout une épreuve très difficile, regarder ça vous plombe le moral, c’est à gerber de se dire que les mecs prennent autant d’argent pour se foutre de la gueule du monde en ne se bougeant absolument pas.

Tant qu’on y est, commençons par la fin, Monaco-OM.

Lire la suite...

dimanche 23 janvier 2011

Bain de pied et remontée des eaux.

banderole Coupe de FranceEn Coupe de France, il y a 2 sortes de résultats, les "surprises" et les autres (dans les autres il y a notamment ceux dont on se foute complètement). A vrai dire cette saison les "surprises" sont si nombreuses qu’on a de plus en plus de mal à être surpris, contrairement aux clubs, qui, pourtant prévenus, réussissent à se faire surprendre. On en a encore eu samedi.

Dans ce qui est pour moi la normalité on trouve d’abord le résultat de vendredi, le succès à domicile (2-1) de Sochaux contre le Paris FC, club de National. Assez étriqué comme victoire, mais de toute façon sur 10 rencontres une seule s’est terminée avec un écart supérieur à un but… et en plus il s’agit d’un match entre 2 clubs de la même division, Clermont-Reims, 1-3. Toujours dans la logique des choses on a la difficile victoire de Lorient contre les amateurs vendéens de Fontenay-le-Comte (CFA), un petit 0-1 (après prolongation). Le Mans a gagné à Cherbourg (CFA également), il n’y a eu qu’un but lors de cette rencontre. Dans le même veine mais à domicile Nantes a mis fin au parcours de Raon-l’Etape (encore une CFA), 2-1. Dans un duel de CFA (cette division était très représentée lors de ce tour) le demi-finaliste de l’édition précédente, Quevilly, a pris la porte contre Martigues (1-1, 3 TAB à 5).

Dernier résultat pas du tout surprenant, la qualification d’Angers.

Lire la suite...

vendredi 21 janvier 2011

Challenge des pronostics J7 : 16e CdF et rattrapage L1.

Challenge des pronostics Nous avons 9 matchs, 8 de Coupe de France auxquels s’appliquent les règles de la coupe (précisées dans le règlement que vous trouvez toujours ici), et un de Ligue 1.

A priori c’est assez facile puisque beaucoup sont très déséquilibrés… au moins sur le papier. Normalement, s’il y a une semaine pour cartonner, c’est celle-ci.

Je rappelle que notre champion de la semaine passée est Théo_17, les résultats sont à retrouver ici. (Lisez-les pour ne pas reproduire les mêmes erreurs !)

:!: Le gros coup consistant au cumul de 2 résultats secs (donc 1, N ou 2) ne sera pas accepté s'il y a plus d'une division d'écart entre l'équipe que vous voyez gagner et son adversaire, où qu'ait lieu la rencontre en question.

:!: Premier match samedi à 14h15, il faut avoir proposé vos pronostics avant.

Je débute…

Lire la suite...

- page 1 de 2