Mot-clé - Liliana Szilagyi

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 22 mai 2016

Fin heureuse. (ChE natation J7 S2)

4 titres, 1 médaille d’argent, 4 médailles de bronze, pas mal de promesses. Voici le bilan de l’équipe de France à l’issue des Championnats d’Europe de natation qui viennent de s’achever à Londres.

Dans l’optique de Rio, les promesses à court terme sont les plus intéressantes. Néanmoins à l’heure où certains des éléments présents depuis plusieurs années sont en passe de se retirer des bassins, l’émergence ou la confirmation des progrès de certains jeunes est la vraie bonne nouvelle que la natation française doit tirer de cette compétition.

Lire la suite...

mercredi 5 août 2015

Sans pitié. (ChM natation, J4, S2)

Kazan_2015.jpg J’ai failli titrer "début de disette" car pour l’équipe de France de natation, les prochaines journées risquent de ressembler à celle-ci : bien moroses. La 4e session du soir des Championnats du monde de Kazan n’ont pas manqué de spectacle, mais on ne le doit pas à nos nageurs.

Peaty_et_Ledecky_sont_sans_pitie__.jpg J’étais optimiste avant le début des courses, je suis très déçu à la fin, car les demi-finales du jour ont rendu leur verdict : contrairement aux attentes, aucune des 3 Françaises et aucun des 2 Français engagés ne s’est qualifié pour les finales de demain, comme hier pour celles d’aujourd’hui. Pourtant, il y avait moyen d’avoir au moins un finaliste et même de gagner un pendentif métallique. Nous sommes donc condamnés à une deuxième journée sans podium qui sera sans doute suivie… d’une 3e journée sans podium compte tenu du programme.

Et pendant ce temps, d’autres nations font le plein grâce à quelques nageurs sans pitié. Ils prennent ce qu’il y a à prendre en ne laissant que des restes à leurs adversaires.

Lire la suite...

La perfection n’existe pas. (ChM natation, J4, S1)

Kazan_2015.jpg Cette matinée était idéale. Idéale pour réagir. Plusieurs des membres les plus décevants ou les plus déçus de l’équipe de France de natation plongeaient dans le bassin de Kazan au cours de cette session matinale des Championnats du monde. Tout s’est parfaitement déroulé, la qualification était systématiquement à l’arrivée… avant un problème malheureux qui nous l’a prouvé : la perfection n’existe pas.

On commençait en effet les séries par le 50m dos féminin avec Béryl Gastaldello et Mathilde Cini.

Gastaldello a nagé en 28"10 aux ChF (record de France), elle avait donc en principe une réelle chance de passer… à condition d’être à son meilleur niveau. Or depuis le début de ces Mondiaux, elle ne l’a été à aucune occasion. Cette fois, il semble y a eu une réaction, elle est très bien partie et a bataillé pour finir 3e en battant son record de France en 28"02. Sa série a été remportée par la Chinoise Fu Yuanhui (27"66) devant Mie Nielsen (27"89).

Lire la suite...