Mot-clé - Liverpool

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 16 octobre 2016

Monsieur Cinéma.

Il existe de – trop – nombreuses fédérations internationales de boxe. Vous ne connaissiez pas la WBE (World Boxing Entertainment) ? Logique, aucune fédération internationale ne porte ce nom. Et pourtant certains semblent en briguer les ceintures mondiales en jouant la comédie à l’outrance à la façon des catcheurs de la WWE.

Mais Tony Bellew (28-2-1, 18KO), champion du monde WBC des poids lourds-légers, ne se contente pas de ça, il est vraiment acteur. Son rôle dans Creed, la – très bonne – suite de la série des Rocky l’a fait connaître. Alors bien sûr, il campait un personnage inspiré de… lui-même, à savoir un champion de Liverpool fan d’Everton qui combattait à Goodyson Park (ce qu’il a fait il y a quelques mois). Ça aide. Pour l’anecdote, si – ATTENTION SPOILER – dans le film il bat Adonis Creed, dans la vie réelle une de ses 2 seules défaites – la seule par KO – a été concédée face à Adonis Stevenson pour une ceinture mondiale des mi-lourds.

Lire la suite...

vendredi 15 avril 2016

Andfied et frissons.

En réalité, l’Europa League est devenue la vraie coupe d’Europe. Celle du football qu’on aime. Est-ce parce que l’enjeu est moindre ? Est-ce parce que les équipes qui y participent ont très faim ? Est-ce structurel (plus de matchs aller-retour) ? Je ne saurais le dire. Une chose est sûre : le plaisir est au rendez-vous.

A vrai dire, j’ai une théorie. Les équipes qui la disputent ne disposent pas des grandes stars du Real, du Barça et du Bayern, elles sont obligées de jouer sur d’autres qualités, de s’appuyer sur d’autres valeurs : le collectif, l’envie…

Lire la suite...

vendredi 18 mars 2011

La Ligue 1 a les défauts de ses qualités.

Bandeau Ligue des Champions Bandeau Europa League

Voilà… c’est fini. Tout ça pour ça… 12 matchs, beaucoup de fatigue, de points perdus en championnat… Pour quel résultat, si ce n’est un maximum de regrets et de frustration ? Je reste persuadé que le PSG avait les moyens de gagner l’Europa League''. Pour l’OL et l’OM aussi, l’aventure européenne est terminée.''

Pourquoi ne retrouve-t-on aucun club français en quart de finale de la Ligue des Champions ou de l’Europa League ? Ce n’est pas tellement une question d’argent, quand l’OL et l’OM recrutent à des prix fous des Gourcuff et des Gignac (pour ne citer que les deux derniers exemples d’achats à des prix improbables), l’argument ne tient plus.

Lire la suite...

mardi 1 février 2011

Le mercato, mal nécessaire, bien facultatif.

Il faut se rendre à l’évidence, en football le mercato d’hiver est nécessaire. Il est très critiqué, parfois à juste titre, mais il est bel et bien nécessaire.D'ailleurs, si on l'aborde bien, il est un bien.

Il n’est d’abord pour une raison extrêmement simple : dans beaucoup de pays (qu’il s’agisse de la Russie ou du Brésil, de championnats comme la MLS ou autre, en fait tous les championnats pour lesquels la saison s’étale sur tout ou partie de l’année civile) il correspond à l’intersaison. Comment interdire à ces pays de construire leur équipe pour la saison en recrutant à l’étranger ? C’est impossible.

Accepter son existence ne signifie pas qu’il faille en accepter toutes les dérives. Lundi soir en Angleterre, c’était n’importe quoi ! Les transferts et prêts en Premier League ont dépassé l’entendement, particulièrement à Chelsea ! 60 millions pour Fernando Torres, 25 pour David Luiz, c’est de la folie ! Drogba et Torres ensemble devant, l’association me semble assez peu complémentaire a priori. En revanche, dans le cas où le PSG devrait affronter Benfica en Europa League après avoir sorti BATE Borisov (c’est ce qu’a décidé le tirage), alors le transfert de David Luiz est une excellente nouvelle ! De même, je préfère voir Andy Carroll plutôt que l’Espagnol à la pointe de l’attaque des Reds si le PSG ou le LOSC joue Liverpool.

Lire la suite...

vendredi 17 décembre 2010

La pêche aux gros : Europa League.

Bandeau Europa League On a connu mercredi l’identité des derniers qualifiés pour les 8e de finale de l’Europa League, on en sait beaucoup plus sur la suite de la compétition.

Des gros sont tombés, le tenant du titre, l’Atlético de Madrid, mais aussi 3 Italiens (Juve, Samp, Palerme), ainsi que le large leader de la Bundesliga (Dortmund). Dans une bien moindre mesure on remarque que les Espagnols de Getafe, les Bataves d’Alkmaar, les Belges du FC Bruges et les Grecs de l’AEK Athènes ont aussi pris un coup de chausson.

Naples est passé grâce à un but de Cavani à la dernière minute de son dernier match, c’est LE rescapé de la phase de poule. Un des rares autres qualifiés de la dernière journée est le LOSC. Il fallait absolument gagner contre La Gantoise, il neigeait, le terrain était dégueulasse, ce qui n’a pas empêché Lille de s’imposer en multipliant les occasions. Pour une fois Rudi Garcia avait mis à peu près sa meilleure équipe possible, assurant finalement la 2e place dans un groupe où la première était parfaitement jouable à condition de la jouer, ce qui n’a pas été tenté.

Lire la suite...