Sincèrement, même si vous n’avez aucune affinité particulière pour le patinage artistique, intéressez-vous à Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Grâce à eux, le patinage artistique n’a jamais aussi bien porté son nom.

Déjà champions du monde et champions d’Europe à 20 piges, ils ont remis le couvert à Bratislava avec un 2nd – qui deviendra un 2e car il y en aura d’autre – titre européen malgré une préparation très perturbée par un accident à l’entraînement au mois d’août (Gabriella a subi une commotion cérébrale en chutant, il lui a fallu beaucoup de temps pour s’en remettre, ils ont dû déclarer forfait pour toute la première partie de la saison, ne faisant leur retour qu’aux Championnats de France). Quand j’emploie l’expression «remis le couvert», comprenez qu’il s’agit de grande cuisine, du gastronomique, du 3 étoiles, avec des produits de saison, avec «du sentiment dans l’assiette», de l’aussi beau que bon. Ils ont changé le menu (le programme), c’est encore meilleur.