Mot-clé - Luca Dotto

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 21 mai 2016

La relève. (ChE natation J6 S2)

Depuis plusieurs années, l’alerte est régulièrement sonnée. Il n’y aura pas de relève. Ces Championnats d’Europe montrent le contraire. La relève existe, elle se construit petit à petit.

La natation semble être devenue un sport de précocité. Régulièrement, un phénomène de 15 à 17 ans chez les femmes et de 18 à 20 ans se révèle au plus haut niveau et écrase la concurrence en faisant écarquiller les yeux de tous les observateurs. En équipe de France, on en a connu. Essentiellement dans la famille Manaudou. Yannick Agnel aussi. Seulement, chez nous, ce n’est pas la norme. La grande majorité des nageurs et nageuses ont besoin de temps pour se construire, ils progressent de façon régulière, étape par étape.

Lire la suite...

vendredi 20 mai 2016

L’Italien dore, le Français bronze. (ChE natation J5 S2)

2 médailles de bronze. L’équipe de France pouvait espérer mieux au terme de la 5e journée des Championnats d’Europe de natation. On s’en contentera.

ChE_natation_2016.jpg Le programme s’annonçait alléchant (hormis quelques courses franchement inintéressantes), mais mal foutu. Manquant déjà de fraîcheur physique en raison de la période, les nageurs sont contraints soit d’enchaîner des courses à un rythme effréné sans temps de récupération, soit de faire l’impasse. Conséquence indirecte de tout ceci, les rares à être vraiment préparés pour ces Europ’ y brillent. C’est le cas des Italiens, dont les sélections nationales sont assez récentes. En forme en ce moment, le seront-ils autant ou plus à Rio ? On peut en douter.

Lire la suite...

jeudi 19 mai 2016

La Hongrie… rit. (ChE natation J4 S2)

ChE_natation_2016.jpg La Hongrie ? L’autre pays de la natation

C’est impressionnant ! 7 finales avaient lieu lors de la 4e journée des Championnats d’Europe organisés à Londres. Les Britanniques sont très présents sur les podiums, pourtant la Hongrie a pris la tête du tableau des médailles au terme de cette folle session au cours de laquelle ses représentants ont décroché 7 breloques dont 4 titres, soit plus en moins de 2 heures que l’équipe de France – dans une configuration particulière – en 4 jours.

Voici le bilan de Laszo Cseh, Katinka Hosszu et de leurs coéquipiers lors de ces finales. Dans l’ordre : or, or, aucun finaliste, argent, or et bronze, argent, or. Normalement, là, je suis censé ajouter « Hongrois rêver ! » mais cette blague éculée est d’une lourdeur infinie…

Lire la suite...

lundi 16 mai 2016

La série continue ! (ChE natation J1 S2)

Le jour où le 4x100m NL masculin français se fera battre, ça va nous faire tout drôle ! En attendant, profitons, car peu importe la composition et l’adversité, l’équipe de France l’emporte à chaque fois !

La série a débuté aux Championnats d’Europe en 2012 par un succès libérateur, il a continué aux JO de Londres, aux Championnats du monde de Barcelone, aux Championnats d’Europe de Berlin, aux Championnats du monde de Kazan, et donc de nouveaux aux Championnats d’Europe organisé dans la piscine olympique de Londres. Pourvu que ça dure !

Ce relais concluait le programme, intéressons-nous d’abord aux – nombreuses – autres courses.

Lire la suite...

vendredi 2 août 2013

Tout le monde à la baille ! (ChM 2013 natation, séries J6)

ChM natation Barcelone 2013 9 Français et Françaises mais aussi la plupart des stars de la natation mondiale ont nagé ce matin lors des différentes séries de la 6e journée des Championnats du monde de natation. Une des Amiénoises de l’équipe de France gardera même un souvenir assez particulier de Barcelone 2013, elle a en effet dû plonger 2 fois pour la même épreuve.

Il y avait du très lourd au programme, on débutait par le 50m NL masculin.

Lire la suite...

samedi 30 juillet 2011

Shanghai (J7) : plus à un exploit près…

L’équipe de France de natation est épatante. Elle a pris une excellente habitude, celle de s’incruster sur les podiums. Attendus ou non, peu importe, ses membres se pointent à la cérémonie des médailles des épreuves auxquels ils prennent part. J’espérais une 8e breloque en cas d’exploit, en accrocher une sur 3 finales, pourquoi pas ? 2 ? N’abusons pas… Ah bah si, 2. Savourons.

De surcroît, les médailles sont ramenées par les garçons et pas les filles, pas les jeunes, les tauliers et les révélations de l’année dernière, dans les courses individuelles et les relais (une seule dans une distance non-olympique). On a même eu des records de France, déjà 3. Espérons que l’an prochain ils feront aux JO ce qu’ils font actuellement aux Championnats du monde.

Lire la suite...

vendredi 29 juillet 2011

Shanghai (J6) : en très bonne santé.

On entend souvent que le relais est révélateur de la santé de la natation d’un pays. On le dit surtout du 4x200m NL. On peut le dire, l’équipe de France nous le montre chaque jour, elle l’a confirmé en prenant une magnifique médaille d’argent – il n’y a rien à regretter contrairement au 4x100m NL – lors de cette épreuve très attendue des Championnats du monde : la natation française est en très bonne santé.

La journée aurait pu être plombée par l’énorme boulette de Fred Bousquet (erreur reconnue devant les médias, il a cru que ça allait être facile et n’a pas tout donné pour ne pas montrer tout de suite ce qu’il vaut, il a joué avec le feu et n’a pas seulement eu chaud aux fesses, il s’est brûlé au plus haut degré possible), elle s’est terminée en apothéose après une série de satisfaction. On aura 3 représentants lors des finales de demain.

Plongeons-nous dans le récit de cette session de l’après-midi.

Lire la suite...

mercredi 27 juillet 2011

Shanghai (J4) : Niçoise bronzée, journée mitigée.

Difficile de faire aussi bien qu’hier… Mais les Championnats du monde de natation nous réservent bien des surprises. Compte programme du jour, l’équipe de France avait de quoi nous régaler.

Le bilan de la journée est mitigé. Si une nouvelle médaille de bronze est venue s’ajouter aux 2 en or, à celle en argent et à la première en bronze (5 en tout plus une en eau libre), cette breloque n’est pas satisfaisante aux yeux de la nageuse qui l’a faite sienne. L’autre finaliste français du jour s’est noyé (façon de parler), les sprinteurs sont en finale mais l’un a failli se faire piéger.

On retiendra aussi le succès historique de LA star de la natation mondiale, ainsi que les victoires de LA starlette – diva selon certains – de la natation européenne, et de LA star de la natation chinoise.

Lire la suite...