Mot-clé - Lucas Barrios

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 17 mai 2015

Le titre, la fête, mais... (L1, J37)

Officieuse depuis le succès 6-0 contre Guingamp couplé à l’humiliation subir par l’OL à Caen (3-0), l’information est désormais officielle : le PSG est champion de France de Ligue 1.

Lyon n’ayant pu gagner à domicile, le club de la Capitale n’avait même pas besoin de prendre un point à Montpellier. Il en a pris 3. Il s’agit de sa 8e victoire consécutive en championnat, de la 10e dans les compétitions domestiques. Evidemment, la série la plus importante concerne les titres. Etre champion de France 3 saisons de rang – la 6e en tout, je compte 1993 – est chose assez rare, seuls l’ASSE, l’OL, l’OM (une période sombre de l’histoire du foot) et Roubaix (au début du XXe siècle) l’ont fait. Remporter tous les titres nationaux la même année serait une première. Après la fête contre Reims à domicile lors de la dernière journée, il faudra se reconcentrer pour remporter la finale de la Coupe de France et réaliser ainsi le triplé historique.

Malheureusement, le meilleur joueur du PSG sera probablement privé de cette finale, ceci de façon scandaleuse. Ça gâche la soirée.

Lire la suite...

vendredi 22 octobre 2010

Paris résiste aux Allemands.

Bandeau Europa League Maintenant que j’ai posé le contexte, passons à ce fameux Dortmund-PSG d’Europa League, rencontre difficile dont le PSG a très bien réussi à se sortir. Le PSG s’attendait à subir en début de match face à cette équipe très offensive qui ne sait qu’attaquer, l’idée était manifestement de faire comme à Séville (et à Lille), laisser passer l’orage avant de vraiment jouer les coups en contre pour gagner le match ou au pire ramener un nul.

Lire la suite...

Une grande marge de régression.

Bandeau Europa League bandeau L1 2010-2011 Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais pas mal de commentateurs en tous genres se montent plus que mesurés, pour ne pas dire sceptiques ou carrément pessimistes concernant les performances du PSG. Pourtant actuellement il n’y a pas mieux en France, comme je vous l’ai longuement expliqué ces derniers jours.

Ces commentateurs, consultants et autres (qu’il s’agisse de supporters des autres clubs ou de prétendus supporters du PSG qui n’ont pas dû regarder beaucoup de matchs ces dernières années) nous brandissent le spectre d’une pseudo crise de novembre (d’ailleurs étrangement les mecs qui ont choisi le calendrier ont mis PSG-OM en novembre), nous disent que si Nenê se blesse ou baisse de régime le PSG droit ira à la catastrophe, ils cherchent tous les bémols possibles, de l’inefficacité d’Hoarau – des attaquants inefficaces comme lui, quel club de Ligue 1 n’aimerait pas en avoir ?– à l’impossibilité absolue que la charnière centrale faite de 2 gauchers puisse tenir le coup (pour le moment elle fonctionne très bien, comme tout le monde au début je doutais, mais si elle fonctionne depuis plusieurs semaines pourquoi devrait-on considérer que d’un coup elle va partir en sucette ?).

Lire la suite...