Mot-clé - M. Castro

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 15 septembre 2012

Casques bleus. (L1, J5)

Ligue 1 - 2012-2013 Le PSG a gagné 2-0 contre Toulouse en ouverture de la 5e journée de Ligue 1. Le résultat brut est très bon, d’autant plus que le TéFéCé a bien débuté le championnat. Pourtant, après 5 rencontres officielles, un sentiment prédomine chez moi, la frustration. Je suis frustré par un manque criant et récurrent d’ambition dans le jeu.

Hormis face à Lorient – car il a été mené très tôt et a donc dû cravacher pour égaliser – le PSG n’a encore jamais donné le sentiment de réellement maîtriser son sujet en imposant sa supériorité. Cette supériorité n’est pas une vue de l’esprit, la seule présence d’une joueur du niveau de Zlatan Ibrahimovic, nettement au-dessus du lot, vous l’assure. S’il n’est pas là, il est remplacé par un international ou par Nenê, le meilleur joueur du championnat la saison dernière (avec ou devant Hazard selon les goûts). L’effectif regorge de joueur techniques capables de faire exploser une défense grâce à leurs qualités individuelles, ils y parviennent d’autant plus facilement quand ils jouent de façon collective (l’ouverture du score à Lille en est l’illustration parfaite). Même en l’absence de Thiago Silva, dont les débuts sont attendus cette semaine, le secteur défensif compte des joueurs solides, puissants, expérimentés. Autrement dit Ancelotti a les hommes et les armes pour mettre en place une machine de guerre… on a l’impression de voir une bande de casques bleus. Ses hommes défendent et ripostent au lieu de prendre l’initiative de passer à l’offensive.

Lire la suite...

mardi 24 avril 2012

Le jour où tout a (peut-être) basculé.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 33e journée de Ligue 1 aura été sans réelle surprise, hormis peut-être la défaite de Toulouse (mais la dynamique d’Evian-Thonon-Gaillard et le calendrier peuvent l’expliquer en partie). 8 fois sur 10 le mieux classé l’a emporté, il y a eu un nul entre une équipe de bas de tableau et une du ventre mou. Si la logique a été respectée, la façon d’obtenir ces résultats permet de croire à un renversement de tendance au classement. Peut-être vient-on d’assister au jour où tout a basculé.

On a vu un Montpellier peu convainquant battre très difficilement l’équipe la plus bidon de France à l’extérieur – il a fallu un but du genou de Souleymane Camara… b*rdel… mais qu’ont les genoux des Camara ? celui de Zoumana a donné la victoire au PSG contre l’OL la saison dernière – et montrer des signes de grande nervosité. Après ce succès chanceux – ce n’est pas aussi chanceux que d’avoir tous vos numéros qui tombent au tirage du LOTO mais ça reste de la moule – les Héraultais devançaient le PSG de 5 points et possédaient une différence de buts assez nettement supérieur, ils commençaient déjà à se voir auréolés du titre de champion. Le lendemain, cet écart s’est réduit d’une façon qui aurait certainement marqué les esprits et peut-être renversé la pression. Pendant au moins quelques jours, elle n’est plus sur le PSG mais sur Montpellier. Ça nous annonce une 34e journée très intéressante.

Lire la suite...

dimanche 22 avril 2012

33e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 33e journée de Ligue 1 a été celle des erreurs défensives. Si toutes n’ont pas abouti à des buts – on aurait pu en avoir 50 en 10 matchs, on en a eu 28 – c’est parce que chez les attaquants de notre championnat l’efficacité n’est pas la première des qualités. Du moins c’est le cas de la plupart. En revanche, on a des arbitres vraiment top, certains ont le sens de la mesure, le sens du spectacle… Oui, je plaisante.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 1 avril 2012

30e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Quelle belle idée de fausser la course au titre en repoussant OM-Montpellier à la semaine prochaine, c’est-à-dire après PSG-OM et juste avant la finale de la Coupe de la Ligue (le seul match qui puisse encore un tant soit peu sauver la saison de l’OM)… Pourquoi avoir décalé ce match de la 30e journée de Ligue 1 après la 31e journée ? Pour que les Marseillais se préparent une semaine à jouer un match sans enjeu à Munich. La décision a été prise alors que tout le monde le savait, l’OM n’avait de toute façon aucune chance de se qualifier. Bravo à la LFP d’avoir encore un peu plus faussé le championnat ! On a tout de même eu 9 matchs ce week-end.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 5 mars 2012

Opération Escargots.

Ligue 1 saison 2011-2012 La théorie du complot prend de l’épaisseur avec les résultats de la 26e journée… Les clubs de Ligue 1 semblent s’être ligués pour assurer un suspense intense jusqu’à la fin de la saison. Nom de code de la manœuvre : Opération Escargots. Ils en ont eu l’idée en se voyant baver devant les moyens dont dispose le PSG.

Que les équipes de bas de tableau se livrent une course d’escargots, c’est le principe de la lutte pour le maintien, c’est normal. La même chose pour la course à l’Europe l’est beaucoup moins. Ce week-end, deux escargots de Bourgogne, Dijon et Auxerre, ont causé bien des soucis aux concurrents directs du PSG dans la course au titre. Le premier a fait perdre la tête au désormais ex-leader, Montpellier, le second a fait manger la feuille au LOSC.

Lire la suite...

dimanche 12 février 2012

23e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 9 matchs de Ligue 1 joués sur 10 à plein d’horaires différents à cause de cette put*in de vague de froid qui gèle pelouses et spectateurs, des rencontres bien bien pourris, une totalement hallucinante, des hold-ups, de la surprise… 4 fois sur 9 la situation a été renversée pendant le temps additionnel.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 12 décembre 2011

Pan pan cucul !

Ligue 1 saison 2011-2012 Quelle fabuleuse journée de Ligue 1 ! Moins de 20 buts pour cette 17e journée, mais un geste qui restera dans les annales – sans jeu de mots – car l’image est grandiose. Il s’agit du geste d’un quidam, la tape de Livio Nabab sur la fesse droite de Jean-Pascal Mignot (Jean-Pascal Mignot, c’est beaucoup beaucoup mieux que Lucio, que Lucio). Anodin a priori, un petit geste d’humeur pour signifier à l’ex-Auxerrois qu’il aurait pu faire attention et éviter de le percuter au sol… Que s’est-il passé ? Si vous ne le savez pas, allez voir la suite.

  • Les résultats.

Nancy-Ajaccio, 2-2.
Rennes-Brest, 1-1.
ASSE-Caen, 2-0.
Sochaux-PSG, 0-1.
Toulouse-ETG, 2-1.
Valenciennes-Montpellier, 1-0.
OM-Bordeaux, 0-0.
Auxerre-Nice, 2-1.
LOSC-Dijon, 2-0.
Lorient-OL, 0-1.

Lire la suite...

lundi 7 novembre 2011

Bonnes et mauvaises habitudes.

Ligue 1 saison 2011-2012

Une bran-bran de plus pour Dijon, encore une défaite d’Ajaccio, l’OL ne met plus un pied devant l’autre à l’extérieur, Rennes ouvre le score et se fait rejoindre, le LOSC râle, Bordeaux ne gagne pas à domicile, le PSG ne perd pas à l’extérieur, l’OM bat les nuls, Montpellier ne jamais à Sainté, l’ASSE en mode sal*pe, 4 nuls 1-1 dit "1-1 Ligue 1-1"…
Certaines mauvaises et bonnes habitudes perdurent en Ligue 1.

Pas la moindre victoire à l’extérieur, c’est assez rare, surtout quand Paris et Montpellier jouent à l’extérieur. Aucun des 6 premiers n’a gagné. Ils n’ont pour autant, pas tous réalisé une mauvaise opération.

Lire la suite...

jeudi 27 octobre 2011

La mauvaise réputation.

Coupe de la Ligue Ne comptez pas sur moi pour faire l’indifférent, l’élimination du PSG en Coupe de la Ligue est une déception, la première de l’ère qatarienne. Cette défaite m’énerve, pas au point d’en faire un drame, mais je risque de garder ça quelques jours en travers de la gorge. Je vois vous expliquer pourquoi.

La première raison pour laquelle je l’ai mauvaise est simple : Dijon ne méritait pas de se qualifier, le PSG a été accablé par un manque de réussite assez ahurissant doublé d’un arbitrage insupportable.
Deuxième raison, un titre assez facilement à la portée du club s’envole bêtement, en passant ce tour c’était la voie royale.
Troisième raison, cette défaite provoque tout un tas d’élucubrations insupportables dans les médias, notamment à propos de Lugano, le Brassens du football. Son tort ? Trainer La mauvaise réputation dont les médias l’ont affublé.

Lire la suite...

lundi 19 septembre 2011

Tête-à-queue dans le 69.

Ligue 1 saison 2011-2012

Sans la moindre victoire à l’extérieur mais avec 33 buts marqués, soit le record de la saison, la 6e journée de la saison de Ligue 1 aura marqué les esprits. Elle s’est en effet terminée par une tête à queue dans le 69 : en battant l’OM, l’OL a pris la tête et l’OM se retrouve en queue de classement, lanterne rouge.

On a vu beaucoup de doublés, de rouges, de pénos, d’erreurs de gardiens et de défenseurs, de retournements de situations improbables, des faits de jeu jamais vus ou presque. Dès le multiplexe de samedi on avait 21 buts, soit autant ou plus que lors de beaucoup de journées complètes. Champagne ! Dans le lot on a eu plusieurs fois le coup de l’ancien (Jemaâ, Nivet, Pedretti, Leroy).

Lire la suite...

mardi 11 janvier 2011

Le message.

banderole Coupe de France Débuter l’année par la Coupe de France, ce n’est pas désagréable, bien au contraire, quel meilleur moyen pour se remettre dans le bain de la compétition ?

C’est surtout sympathique quand on est supporter parisien, on voit les autres clubs se planter, se faire humilier par des éboueurs, des chauffeurs-livreurs, des pharmaciens, des caristes et autres éducateurs sportifs – qu’un éducateur sportif apprenne à vivre à des joueurs de L1, c’est tout un symbole – alors que systématiquement le PSG passe, peu importe qui est en face, terreurs ou marchands de glaces, Paris ne perd jamais la face.

Antonetti a critiqué le calendrier, prétextant que débuter l’année par les 32e de finale de la CdF serait un avantage pour les amateurs car ils peuvent s’entraîner pendant les vacances, et autres balivernes dans la même lignée. Il s’agit d’excuses ridicules qu’il tente sans doute de mettre dans la tête des gens pour la fois où il se plantera (cette fois il a mis 7-0 à une équipe de National, je présume que par le passé il a déjà dû être le dindon de la farce). Ses arguments sont faciles à contredire.

Lire la suite...