Mot-clé - M. Chapron

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 23 septembre 2013

Monaco garde la main. (L1, J6)

Ligue 1, saison 2013-2014 Après 6 journées, le PSG est 2e de Ligue 1 avec 12 points. Monaco est en tête avec 14 grâce à la main – au bras – de Falaco. Les 2 équipes sont toujours invaincues. De tout ça, à la limite, on s’en fout, à 32 matchs du terme de la saison, ça ne signifie pas grand-chose. Du point de vue du supporter parisien, le résultat est décevant. Du point de vue de l’amateur de football, ces pire.

On nous annonçait – qu’écris-je ? on nous vendait ! – un choc incroyable digne des confrontations les plus attendues d’Europe, les clasicos, les derbies de Manchester, de Londres, les Milan-Juve de la grande époque ou encore Bayern-Dortmund. Je suis resté sur ma faim. Bien sûr, les gens ayant un intérêt commercial à propager l’idée selon laquelle ce PSG-Monaco aurait offert un spectacle fantastique ne partagent pas mon appréciation. Leur but est de monter en épingle le duel appelé à devenir pendant plusieurs années celui des 2 plus grosses équipes de France. En réalité, malgré une densité de stars quasiment jamais vue en France depuis les années 90, cette rencontre n’a atteint ni le très haut niveau européen, ni même le très haut niveau de la L1. Par rapport aux purges souvent mises en exergue pour déprécier l’image de notre championnat, c’est sûr, on ne peut pas se plaindre, certains évoqueront probablement un duel épique. Tout est relatif.

Lire la suite...

lundi 8 octobre 2012

Zlataner n’est pas jouer. (L1, J8)

Ligue 1 - 2012-2013

Je mérite une médaille. Je n’ai pas regardé une fois la première Grande Sardinade de la saison, je me suis aussi tapé le replay ! Quelle horreur ! Un 2-2 peut être tout pourri, ce match en est la preuve.

L’enjeu de cet OM-PSG était important, il s’agissait pour les visiteurs de prendre la tête du championnat (à la différence de but… à 30 journées de la fin^^), les locaux cherchant quant à eux à la conserver. Ces dernières années il était arrivé de temps en temps qu’une grande Sardinade soit un duel de haut de tableau, mais ça restait relativement rare. Qu’il s’agisse d’un duel entre le leader et son dauphin ne s’était plus produit depuis le XXe siècle, il y a près de 20 piges (18 saisons je crois). Après ce choc, je regrette cet état de fait : si cette affiche avait opposé le 19e au 16e, on aurait pu comprendre la pauvreté du spectacle. Là, on en est réduit à constater le niveau technique désastreux, l’absence d’ambition, le manque de bon et l’excès de mauvais engagement… Après les 4 buts de la première période marqués un très faible nombre d’occasions franches – Zlatan Ibrahimovic n’a pas besoin d’occasion pour marquer – on n’a plus eu le droit à rien hormis à un peu de violence gratuite. En ce qui concerne le jeu… rideau !

Lire la suite...

mardi 14 août 2012

Du lourd devant, un lourd derrière. (L1, J1)

Ligue 1 - 2012-2013 Je n’ai pas pu voir PSG-Lorient en direct, la Ligue 1 a débuté trop tôt, j’ai bien évidemment donné priorité aux JO (raison pour laquelle ne n’ai pas regardé PSG-Barça, le dernier match de préparation). Il fallait que je rattrape ce retard, c’est fait.

M. Chapron désigné pour arbitrer le PSG, une ouverture de saison contre Lorient (la LFP fait exprès de tous les ans de placer cette affiche au mois d’août, le piège fonctionne presque à chaque fois, une équipe est prête, l’autre non, la tradition veut que les Merlus ramènent 1 ou 3 points en Bretagne après avoir offert sa bouteille de chouchen au type qui s’occupe du calendrier à la LFP), un PSG privé de Pastore (suspendu), de Thiago Silva (encore aux JO), de ses 2 casseurs (Thiago Motta et Momo Sissoko)… Ça sentait le coup fourré, et d’autant plus quand la compo d’équipe a été dévoilée. J’ai entendu à la radio avant le match que Nenê, Sylvain Armand et Blaise Matuidi étaient sur le banc. Ça m’a consterné. J’étais aussi inquiet de savoir qui était sur le terrain.

Lire la suite...

mardi 15 mai 2012

Et Nicollin banda…

Ligue 1 saison 2011-2012 Si à la lecture du titre vous avez eu une vision d’horreur, j’en suis désolé. Il s’agit pourtant du fait marquant de la 37e journée de Ligue 1. Nous sommes à la 94e minute de Montpellier-LOSC, soit 7 ou 8 minutes après la fin du match au Parc des Princes (bonjour l’équité…), Olivier Giroud par un centre grâce à une longue ouverture, un Lillois se laisse manger, l’autre ne regarde pas ce qui se passe autour de lui, Karim Aït-Fana a suivi, il profite du centre en retrait pour marquer dans le but vide, le MHSC est quasiment champion – seulement quasiment, du coup Thiriez, qui attendait avec le trophée sur le parking du stade de la Mosson, a dû plier bagages – grâce à ses 3 points d’avance sur le PSG avant la dernière journée et un déplacement chez les papys gâteux… D’où la réaction dans le pantalon de papy graveleux.

Lire la suite...

lundi 30 avril 2012

La parabole du semeur.

Ligue 1 saison 2011-2012 A leurs 20 ans, 7 frères avaient chacun reçu de leur père une parcelle de son domaine. Un soir d’hiver, partageant une soupe afin de se réchauffer en période de grand froid, leur père les invita à programmer une grande fête le premier jour de l’automne suivant, fête lors de laquelle chacun apporterait ce qu’il aurait pu récolter grâce à sa terre.

L’aîné, très fier de son potager la première saison après sa création, avait pris l’habitude depuis 10 ans de replanter les mêmes choses aux mêmes emplacements, si bien que le sol s’était progressivement épuisé. Fidèle à ses habitudes, il recommença exactement comme il l’avait toujours fait. Ses graines levèrent mais les plantes ne purent se développer, elles dépérirent rapidement. En conséquence, il n’obtint rien si ce n’est de mauvaises herbes.

Le cadet, habitué à se nourrir grâce à son potager, fit ses plantations, dévora goulument ses premières récoltes, pensant que commencer à faire des réserves au début de l’automne suffirait à avoir de quoi se régaler tout l’hiver et offrir le couvert à sa famille. Les caprices du temps en décidèrent autrement, la grêle ravagea son jardin et il se trouva fort dépourvu, quand l’automne fût venu.

Lire la suite...

mardi 24 avril 2012

Le jour où tout a (peut-être) basculé.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 33e journée de Ligue 1 aura été sans réelle surprise, hormis peut-être la défaite de Toulouse (mais la dynamique d’Evian-Thonon-Gaillard et le calendrier peuvent l’expliquer en partie). 8 fois sur 10 le mieux classé l’a emporté, il y a eu un nul entre une équipe de bas de tableau et une du ventre mou. Si la logique a été respectée, la façon d’obtenir ces résultats permet de croire à un renversement de tendance au classement. Peut-être vient-on d’assister au jour où tout a basculé.

On a vu un Montpellier peu convainquant battre très difficilement l’équipe la plus bidon de France à l’extérieur – il a fallu un but du genou de Souleymane Camara… b*rdel… mais qu’ont les genoux des Camara ? celui de Zoumana a donné la victoire au PSG contre l’OL la saison dernière – et montrer des signes de grande nervosité. Après ce succès chanceux – ce n’est pas aussi chanceux que d’avoir tous vos numéros qui tombent au tirage du LOTO mais ça reste de la moule – les Héraultais devançaient le PSG de 5 points et possédaient une différence de buts assez nettement supérieur, ils commençaient déjà à se voir auréolés du titre de champion. Le lendemain, cet écart s’est réduit d’une façon qui aurait certainement marqué les esprits et peut-être renversé la pression. Pendant au moins quelques jours, elle n’est plus sur le PSG mais sur Montpellier. Ça nous annonce une 34e journée très intéressante.

Lire la suite...

lundi 9 avril 2012

Du début à après la fin.

Ligue 1 saison 2011-2012 Ce week-end il ne fallait surtout pas arriver en retard, surtout pas partir avant la fin, mais pas non partir pisser à la mi-temps, ni même aller se coucher trop tôt, car on était à peu près sûr de manquer des trucs. La 31e journée de Ligue 1 a été riche en événements de différentes natures.

On aura tout vu lors de ce week-end pascal : des erreurs d’arbitrage, des buts de folie, des erreurs d’arbitrage, une première magique à 35 piges, des erreurs d’arbitrage, des gestes à faire frémir même un tortionnaire recherché pour crimes de guerre, des coups de chance, des erreurs d’arbitrage, des surprises, des confirmations, des erreurs d’arbitrage, un enterrement, voire 2, des parades fabuleuses et des erreurs défensives idiotes, des erreurs d’arbitrage, de terribles loupés, du chambrage bien méchant, des erreurs d’arbitrage, un bras d’honneur, une Grande Sardinade des erreurs d’arbitrage, de la comédie, de la comédie musicale – on a perdu Jacques Rousselot, il sera bientôt bon pour l’internement d’office en hôpital psychiatrique, cette fois il a chanté Aline devant les journalistes pour fêter la victoire de son équipe – et des choix tactiques absurdes… Je crois avoir oublié de mentionner les des erreurs d’arbitrage.

Lire la suite...

dimanche 8 avril 2012

31e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 31e journée de Ligue 1 a été relativement riche en buts. 11 sur 26 ont été inscrits lors des 6 premières ou 6 dernières minutes de l’une ou l’autre des 2 périodes. Une fois de plus, on a pu le constater, hormis Lorient, vraiment à la rue, n’importe quelle équipe semble capable de poser des problèmes à n’importe quel autre. C’est la spécificité de notre championnat.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 26 mars 2012

Coups et blessures.

Ligue 1 saison 2011-2012 Lors de la 29e journée de Ligue 1, certains clubs ont réussi de jolis coups, voire de grosses opérations, certains joueurs en ont mis de vilains, certains sont blessés dans leur amour propre, d’autres dans leur chair.

Blessés dans leur chair, c’est une expression, car on a eu 2 genoux pétés ce week-end, Souleymane Diawara et Edouard Butin ne rejoueront pas en Ligue 1 avant plusieurs mois. Les arbitres aussi ont ramassé, un assistant a joué un rôle de quille à Montpellier, M. Bien s’est fait ouvrir le cuir chevelu à Toulouse. Les problèmes physiques les plus graves constatés sont la fracture entre les supporters de l’OM et l’équipe, le collapsus vert, la cirrhose de la foi des supporters brestois et caennais (attention au risque d’épanchement lacrymal massif), l’entorse aux principes correaniques ancestraux, ainsi que des troubles psychomoteurs de certains Parisiens (certains sont des plaies en plein cœur de l’équipe).

Lire la suite...

lundi 20 février 2012

Friture sur la Ligue.

Ligue 1 saison 2011-2012 Le régime Ligue 1, c’est presque de la chirurgie plastique, illustration en a été faite lors de la 24e journée : on a dit adieu ventre mou, on a gonflé la poitrine et les fesses (sans affiner les cuisses^^)… Par contre on n’a pas touché à la tête.

Il y a quelques jours, Aulas a dit vouloir s’entendre avec l’OM pour relancer le championnat. C’est fait, il y a bien eu entente entre les présidents, mais leur accord a pour but de relancer le championnat en laissant revenir tous leurs concurrents directs afin de recréer un suspense dingue dans ce championnat redevenu passionnant. Non ? C'est pas ça ? L'explication serait plus simple ? On dirait en effet qu' Il y a de la friture sur la Ligue ! L’OL et l’OM sont frits, tous les autres en profitent ! Enfin… Tous les autres jusqu’à la 9e place. Pour les Valenciennois, c'est la m*rde, à moins d'aligner 8 à 10 victoires de suite ils ne peuvent pas gagner une seule place ! Leur objectif jusqu’à la fin de la saison sera de rester dans la première partie du tableau.

Lire la suite...

Un sommet qui sentait le sapin.

Ligue 1 saison 2011-2012 Pragmatique. Je ne demande pas grand-chose à Ancelotti, juste d’être pragmatique. Est-ce que l’équivalent de cette notion existe en italien ? Tu arrives dans un club premier du championnat, qui reste sur une bonne dynamique, possède la meilleure défense, une des 2 ou 3 meilleures attaques… POURQUOI VOULOIR TOUT CHANGER ?

Quand Claude Puel faisait jouer Bodmer défenseur central à l’OL, je parlais de crime contre le football.
Quand Domenech associait Toulalan, Lassanaze Diarra et Makélélé au milieu – c’est arrivé en Lituanie – ou 3 joueurs de ce profil, je le taillais à la scie circulaire.
Quand des Jean Fernandez, Pablo Correa ou autres ont installé la tactique du coffre-fort là où ils sont passés pour surtout empêcher les spectateurs de voir du football, j’ai toujours ouvertement souhaité que leur aventure se termine en Ligue 2.
Quand Kombouaré nous infligeait son "fabuleux" duo Clément-Makélélé, je m’arrachais les cheveux en réclamant qu’il fasse jouer Chantôme ou aille se chercher un travail ailleurs.
Quand je vois que contre Montpellier pour le choc de la 24e journée de Ligue 1, le choc entre les 2 principaux candidats au titre, Ancelotti va aligner un milieu une ligne de 3 milieux de terrains défensifs composée de Thiago Motta, Momo Sissoko et Blaise Matuidi… je fais gaffe, j’évite de dîner avant de regarder le match pour ne pas g*rber devant mon écran.
En résumé, je suis cohérent avec ma vision du football, j’aime quand on cherche à JOUER.

Lire la suite...

lundi 6 février 2012

22e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 3 matchs reportés à cause du froid polaire… Il fallait bien que ça arrive, on avait eu de la chance jusqu’ici, chaque journée de Ligue 1 avait eu lieu en temps et en heures, mais la 22e journée est mal tombée. On a finalement disputé 7 matchs dont 2 n’auraient pas dû avoir lieu en raison de l’état du terrain. Pire, on a fait se déplacer des gens pour annuler au dernier moment alors qu’on savait les pelouses gelées et les routes potentiellement dangereuses…

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

jeudi 22 décembre 2011

La fête avant les fêtes.

Ligue 1 saison 2011-2012 Pouvait-on imaginer teasing plus efficace pour la seconde moitié de la saison ? Sans doute pas. La Ligue 1 sera de retour dans plus de 3 semaines, et on a déjà hâte d’y être ! Lors de la dernière journée avant la trêve on a tout eu, du suspense, du spectacle, des buts et des matchs magnifiques, de l’injustice, du courage… TOUT ! Le foot comme on l’aime.

On s’est régalé lors de la 19e journée, cette régalade en appelle d’autres, je n’évoque pas là les festins que certaines vont faire pendant les fêtes, il s’agit bien de foot, pas de ripaille. En effet, et comme on le verra un peu plus bas sur cette page, toutes les luttes s’annoncent hyper serrées, on a cette année une inflation du nombre de buts mais aussi du nombre d’équipes sachant jouer au football (d’où le nombre de buts peut-être^^).

La L1 est le meilleur championnat du monde !

Lire la suite...

lundi 19 décembre 2011

S’il te plait Père Noël… donne-nous de bons arbitres !

Ligue 1 saison 2011-2012 A ce niveau, c’est affolant. On peut tirer sur les joueurs, sur les entraîneurs, ou même sur les jardiniers et les spectateurs (actuellement au Parc des Princes ils sont grotesques), mais si la 18e journée de Ligue 1 s’est globalement mal passée, c’est avant tout à cause d’un arbitrage minable. Heureusement, on voit rarement des déferlantes d’horreurs si grossières au cours d’un même week-end de championnat.

  • Les résultats.

Brest-Auxerre, 1-0.
Caen-Nancy, 1-2.
Dijon-ASSE, 1-2.
OM-Lorient, 2-1.
Montpellier-Toulouse, 1-1.
Nice-Valenciennes, 2-0.
OL-ETG, 2-1.
Ajaccio-Rennes, 1-0.
Bordeaux-Sochaux, 1-0.
PSG-LOSC, 0-0.

Lire la suite...

dimanche 18 décembre 2011

18e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Entre 0 et 3 buts par match, que des petits scores, beaucoup de petits matchs, énormément de très mauvaises décisions d’arbitrage dont un scandale… La 18e journée de Ligue 1 aura surtout profité aux chanceux et aux tricheurs (attention, ne mettons pas tout le monde dans le même panier).

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

mardi 22 novembre 2011

Du jamais vu.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 14e journée de Ligue 1 est une des plus étranges de la saison et le restera sans doute. Il y a beaucoup lieu de parler d’arbitrage car beaucoup de rencontres ont eu pour acteur majeur les hommes de la DNA. Parfois, les effets de leurs erreurs ont été coordonnés avec ceux de boulettes défensives, certains gardiens ayant aussi trouvé le moyen d’aider leurs adversaires. Entre samedi et dimanche on a vu des trucs totalement dingues, un match terminé à 8 contre 11, des morts qui se retournent dans leur tombe, un Montpellier-OM arbitré par M. Chapron qui s’est terminé sans péno ni rouge, des buts de Kurt Zouma, Jean Calvé et Mamadou Samassa (je vous passe quelques buteurs presque aussi étonnants)…

Parmi les équipes qui n’ont pas gagné, hormis peut-être une ou deux, toutes ont de quoi avoir de gros regrets compte tenu du scénario ou de faits de jeu particuliers. Parmi celles qui ont gagné, beaucoup peuvent s’estimer heureuses.

Lire la suite...

lundi 21 novembre 2011

14e journée de L1, les matchs (2/2).

Ligue 1 saison 2011-2012 Ayant vu beaucoup des rencontres de la 14e journée de Ligue 1, j’ai beaucoup à dire, d’où 2 parties pour traiter les matchs. La première est à retrouver ici. PSG-Nancy est à part.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 31 octobre 2011

Grand écart.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 12e journée de Ligue 1 a été marqué par un retour des buts (28 après seulement 19 lors de la précédente) mais surtout par une profusion de victoires par 2 buts d’écart. Parlons-en des écarts, ils commencent à se creuser au classement, on arrive presque au tiers du championnat et certaines tendances semblent se dessiner.

Première bonne nouvelle, nous n’avons plus d’équipe à la recherche de sa première victoire de la saison. Deuxième bonne nouvelle, le PSG avance toujours aussi vite.

Lire la suite...

12e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Résumons la 12e journée de Ligue 1 : 3 confrontations régionales, 2 revanches des 8e de finale de la Coupe de la Ligue joué mercredi, 28 buts, des tas de tirs sur les montants… L’OM ne bat que les promus mais gagne, Brest a enfin accroché la victoire tant attendue, certains clubs marquent le bas, d’autres continuent à carburer. Une jolie journée de L1.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici (si elle est déjà en ligne^^).

Lire la suite...

lundi 24 octobre 2011

Ils peuvent mieux faire.

Ligue 1 saison 2011-2012

On ne peut pas avoir toutes les semaines des matchs fous avec plus 30 buts au cours de la journée de championnat. 12 buts samedi, 7 dimanche grâce au 3-1 à Lille, pas mal de matchs assez pauvres en spectacle mais riches en erreurs d’arbitrage, en oublis fâcheux… La 11e journée de Ligue 1 ne restera pas la référence du beau football. Les acteurs de la L1 peuvent mieux faire. Les seuls à avoir pu trouver leur bonheur sont les amateurs de parades de gardiens.

3 nuls – dont 2 sur le score de 1-1, le score "Ligue 1-1" – plus 2 victoires à l’extérieur, 7 équipes n’ont pas marqué, 4 succès sur 7 par 2 buts d’écart mais un peu de suspense par endroits pour relever une soupe assez fade, et 2 événements… Nancy et l’OM ont gagné ! Mais oui ! Décidemment tout arrive !

Lire la suite...

- page 1 de 2