Mot-clé - M. Jaffredo

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 17 mars 2014

Les bons, la brute et le très grand. (L1, J29)

Ligue 1, saison 2013-2014 Qui c’est les plus forts ? Evidemment, c’est les Verts !

Mais seulement si vous vivez toujours dans le passé (même si l’ASSE est 4e de Ligue 1). Car en 2014, le PSG domine nettement le football français. Quand il en a réellement envie. Seulement, par moments, on peut se questionner sur cette envie.

Laurent Blanc a aligné son équipe type à 2 joueurs près. Jallet à la place de Van der Wiel et Cabaye à cette de Verratti (comme contre Leverkusen au cours de la semaine), ce qui n’est pas pour me déplaire. La compo était celle-ci : Sirigu - Jallet, Alex, Thiago Silva (c), Maxwell - Cabaye, Thiago Motta, Matuidi - Cavani, Ibrahimovic, Lavezzi. Et sur le banc Douchez, Marquinhos, Digne, Ménez, Verratti (un peu blessé, donc), Pastore et Lucas. Du classique.

En revanche, en face… L’étrangeté absolue. Kurt Zouma latéral droit… Flippant, non ? Christophe Galtier avait l’intention d’aligner une défense à 5, mais ayant eu connaissance des propos de Blanc en conférence de presse, il s’est rendu compte de la boulette qu’il allait commettre. En effet, comme relevé par l’entraîneur parisien, quand une équipe tente le coup à 5 derrière face au PSG, elle prend cher de façon quasi systématique. D’où ce 4-2-3-1 très bizarre avec sur le banc des tauliers comme Lemoine, Cohade et Hamouma, et surtout des latéraux (Brison – qui peut aussi jouer à droite – et Clerc). Pourquoi mettre Zouma ? Le gars a pété un câble. En fait ce serait en raison de retours de blessure, il a voulu les faire revenir plus en douceur. Résultat, Galtier s’est présenté au Parc des Princes avec ce onze : Ruffier - Zouma, Bayal Sall, Perrin (c), Trémoulinas - Clément, Guilavogui - Mollo, Corgnet, Tabanou - Brandao.

Lire la suite...

mardi 15 mai 2012

Et Nicollin banda…

Ligue 1 saison 2011-2012 Si à la lecture du titre vous avez eu une vision d’horreur, j’en suis désolé. Il s’agit pourtant du fait marquant de la 37e journée de Ligue 1. Nous sommes à la 94e minute de Montpellier-LOSC, soit 7 ou 8 minutes après la fin du match au Parc des Princes (bonjour l’équité…), Olivier Giroud par un centre grâce à une longue ouverture, un Lillois se laisse manger, l’autre ne regarde pas ce qui se passe autour de lui, Karim Aït-Fana a suivi, il profite du centre en retrait pour marquer dans le but vide, le MHSC est quasiment champion – seulement quasiment, du coup Thiriez, qui attendait avec le trophée sur le parking du stade de la Mosson, a dû plier bagages – grâce à ses 3 points d’avance sur le PSG avant la dernière journée et un déplacement chez les papys gâteux… D’où la réaction dans le pantalon de papy graveleux.

Lire la suite...

mardi 24 avril 2012

Le jour où tout a (peut-être) basculé.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 33e journée de Ligue 1 aura été sans réelle surprise, hormis peut-être la défaite de Toulouse (mais la dynamique d’Evian-Thonon-Gaillard et le calendrier peuvent l’expliquer en partie). 8 fois sur 10 le mieux classé l’a emporté, il y a eu un nul entre une équipe de bas de tableau et une du ventre mou. Si la logique a été respectée, la façon d’obtenir ces résultats permet de croire à un renversement de tendance au classement. Peut-être vient-on d’assister au jour où tout a basculé.

On a vu un Montpellier peu convainquant battre très difficilement l’équipe la plus bidon de France à l’extérieur – il a fallu un but du genou de Souleymane Camara… b*rdel… mais qu’ont les genoux des Camara ? celui de Zoumana a donné la victoire au PSG contre l’OL la saison dernière – et montrer des signes de grande nervosité. Après ce succès chanceux – ce n’est pas aussi chanceux que d’avoir tous vos numéros qui tombent au tirage du LOTO mais ça reste de la moule – les Héraultais devançaient le PSG de 5 points et possédaient une différence de buts assez nettement supérieur, ils commençaient déjà à se voir auréolés du titre de champion. Le lendemain, cet écart s’est réduit d’une façon qui aurait certainement marqué les esprits et peut-être renversé la pression. Pendant au moins quelques jours, elle n’est plus sur le PSG mais sur Montpellier. Ça nous annonce une 34e journée très intéressante.

Lire la suite...

dimanche 22 avril 2012

33e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 33e journée de Ligue 1 a été celle des erreurs défensives. Si toutes n’ont pas abouti à des buts – on aurait pu en avoir 50 en 10 matchs, on en a eu 28 – c’est parce que chez les attaquants de notre championnat l’efficacité n’est pas la première des qualités. Du moins c’est le cas de la plupart. En revanche, on a des arbitres vraiment top, certains ont le sens de la mesure, le sens du spectacle… Oui, je plaisante.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 26 mars 2012

Coups et blessures.

Ligue 1 saison 2011-2012 Lors de la 29e journée de Ligue 1, certains clubs ont réussi de jolis coups, voire de grosses opérations, certains joueurs en ont mis de vilains, certains sont blessés dans leur amour propre, d’autres dans leur chair.

Blessés dans leur chair, c’est une expression, car on a eu 2 genoux pétés ce week-end, Souleymane Diawara et Edouard Butin ne rejoueront pas en Ligue 1 avant plusieurs mois. Les arbitres aussi ont ramassé, un assistant a joué un rôle de quille à Montpellier, M. Bien s’est fait ouvrir le cuir chevelu à Toulouse. Les problèmes physiques les plus graves constatés sont la fracture entre les supporters de l’OM et l’équipe, le collapsus vert, la cirrhose de la foi des supporters brestois et caennais (attention au risque d’épanchement lacrymal massif), l’entorse aux principes correaniques ancestraux, ainsi que des troubles psychomoteurs de certains Parisiens (certains sont des plaies en plein cœur de l’équipe).

Lire la suite...

lundi 19 mars 2012

La loi du moins fort.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 28e journée de Ligue 1 était celle des derbies ou pseudo derbies, mais l’intérêt n’était en réalité pas forcément là où on pouvait l’attendre. La loi du plus fort n'est pas toujours la meilleure, nous l'allons montré tout... de suite. Seulement 2 matchs sur 10 ont été gagnés par le mieux classé, on a assisté à des surprises, chose… très habituelle en Ligue 1.

Thomas Kahlenberg, Pierre-Alain Frau et Bafé Gomis on fait de samedi la journée nationale du coup de l’ancien. Le Danois a coulé son ancien club (il n’avait pas marqué en championnat depuis des lustres), le second a failli couler un de ses anciens clubs (il n’avait jamais marqué contre le PSG à ma connaissance), le dernier a… respecté une tradition personnelle.

Lire la suite...

28e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 On a tous connu ça : on va au stade en pensant voir gagner son équipe ou en pensant ENFIN la voir gagner, mais on rentré dépité, voire dépité et déprimé. Parfois, on va au stade sans trop d’espoir et on rentré frustré. Etre supporter d’une équipe de foot n’est pas toujours joyeux… Heureusement, que votre club joue le titre, l’Europe ou le maintien, vous avez forcément droit à de très grands moments au cours de la saison.

Ce week-end, à l’occasion de la 28e journée de Ligue 1, certains supporters sont rentrés chez eux en marchant en canard (les Marseillais, les Auxerrois, ou encore les Rennais), d’autres étaient de très bonne humeur (les Lillois, les Niçois ou encore les Lorientais).

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

jeudi 22 décembre 2011

La fête avant les fêtes.

Ligue 1 saison 2011-2012 Pouvait-on imaginer teasing plus efficace pour la seconde moitié de la saison ? Sans doute pas. La Ligue 1 sera de retour dans plus de 3 semaines, et on a déjà hâte d’y être ! Lors de la dernière journée avant la trêve on a tout eu, du suspense, du spectacle, des buts et des matchs magnifiques, de l’injustice, du courage… TOUT ! Le foot comme on l’aime.

On s’est régalé lors de la 19e journée, cette régalade en appelle d’autres, je n’évoque pas là les festins que certaines vont faire pendant les fêtes, il s’agit bien de foot, pas de ripaille. En effet, et comme on le verra un peu plus bas sur cette page, toutes les luttes s’annoncent hyper serrées, on a cette année une inflation du nombre de buts mais aussi du nombre d’équipes sachant jouer au football (d’où le nombre de buts peut-être^^).

La L1 est le meilleur championnat du monde !

Lire la suite...

lundi 12 décembre 2011

Pan pan cucul !

Ligue 1 saison 2011-2012 Quelle fabuleuse journée de Ligue 1 ! Moins de 20 buts pour cette 17e journée, mais un geste qui restera dans les annales – sans jeu de mots – car l’image est grandiose. Il s’agit du geste d’un quidam, la tape de Livio Nabab sur la fesse droite de Jean-Pascal Mignot (Jean-Pascal Mignot, c’est beaucoup beaucoup mieux que Lucio, que Lucio). Anodin a priori, un petit geste d’humeur pour signifier à l’ex-Auxerrois qu’il aurait pu faire attention et éviter de le percuter au sol… Que s’est-il passé ? Si vous ne le savez pas, allez voir la suite.

  • Les résultats.

Nancy-Ajaccio, 2-2.
Rennes-Brest, 1-1.
ASSE-Caen, 2-0.
Sochaux-PSG, 0-1.
Toulouse-ETG, 2-1.
Valenciennes-Montpellier, 1-0.
OM-Bordeaux, 0-0.
Auxerre-Nice, 2-1.
LOSC-Dijon, 2-0.
Lorient-OL, 0-1.

Lire la suite...

samedi 3 décembre 2011

Le virus.

Ligue 1 saison 2011-2012 Europa League Ce que vous allez lire, j’aurais voulu ne jamais avoir à l’écrire. Je comptais sur l’Europa League pour relancer la machine après un passage à vide en Ligue 1, c’est loupé. Le PSG est en train de partir en dérapage incontrôlé car les médias passent leur temps à lui savonner la route. Il lui faut très vite se reprendre (dimanche contre Auxerre), sinon la saison pourrait être gâchée bêtement. Analysons la situation.

  • La crise, arme anti-crise.

Un cercle vicieux terrible s’est créé, les médias sont contents, ils ont travaillé dur pour inoculer au PSG le terrible virus de la crise. Au bout de 5 mois ils tiennent enfin leur crise ! La presse écrite est en crise, elle a besoin d’une crise au PSG pour se refaire une santé. Bon, la définition d’une crise est différente selon le club, 2 défaites en championnat (une imméritée à domicile, une logique à l’extérieur en passant complètement à côté), une très mauvaise performance à l’extérieur en coupe d’Europe, et hop, c’est la crise du siècle, malgré les 30 points au classement en 15 journées.

Lire la suite...

lundi 28 novembre 2011

Du beau, l’abrut(i) et des truandés.

Ligue 1 saison 2011-2012

Il n’y a pas eu le moindre match nul lors de la 15e journée de Ligue 1. 8 clubs figurant dans la colonne de gauche avant ce week-end ont gagné, pas le leader (ou plutôt l’ex-leader qui le redeviendra). Des polémiques, des chefs-d’œuvre, des horreurs (arbitrales et défensives)… Ce championnat est très riche, pas forcément riche pécuniairement parlant, mais riche en événements, il se passe toujours quelque-chose.

Lire la suite...

lundi 24 octobre 2011

Ils peuvent mieux faire.

Ligue 1 saison 2011-2012

On ne peut pas avoir toutes les semaines des matchs fous avec plus 30 buts au cours de la journée de championnat. 12 buts samedi, 7 dimanche grâce au 3-1 à Lille, pas mal de matchs assez pauvres en spectacle mais riches en erreurs d’arbitrage, en oublis fâcheux… La 11e journée de Ligue 1 ne restera pas la référence du beau football. Les acteurs de la L1 peuvent mieux faire. Les seuls à avoir pu trouver leur bonheur sont les amateurs de parades de gardiens.

3 nuls – dont 2 sur le score de 1-1, le score "Ligue 1-1" – plus 2 victoires à l’extérieur, 7 équipes n’ont pas marqué, 4 succès sur 7 par 2 buts d’écart mais un peu de suspense par endroits pour relever une soupe assez fade, et 2 événements… Nancy et l’OM ont gagné ! Mais oui ! Décidemment tout arrive !

Lire la suite...

lundi 17 octobre 2011

En roue libre… à une cadence folle.

Ligue 1 saison 2011-2012 Le PSG s’est imposé facilement à l’extérieur contre Ajaccio (1-3), les Parisiens étaient en roue libre, ont joué sans forcer, au petit trop… pourtant ils poursuivent leur route à une cadence folle. Si Pastore avait fait danser les Ajacciens, le titre était tout trouvé : le tango corse (référence à la chanson de Fernandel). Rentrée jeudi de son périple en Amérique du Sud, la star du championnat n’a pas brillé. D’autres ont pris le relais, en particulier Gameiro, auteur d’un triplé et non d’un coup du chapeau car Carl Medjani avait égalisé à 1-1. Ce déplacement chez un relégable ne s’est pas avéré plus corsé que prévu – ah ah ah – car le promu n’a pas le niveau pour gêner le PSG même privé de plusieurs éléments importants (Lugano, Matuidi et Ménez étaient suspendus, Hoarau et Bisevac toujours convalescents, Bodmer n’est pas entré en jeu). Pour être juste, Ajaccio aussi était handicapé par quelques absences (notamment celles d’Ilan, Mostefa et Pierazzi).

Lire la suite...

lundi 11 avril 2011

Et dire que certains se font chier !

bandeau L1 2010-2011 Si le spectacle n’est pas toujours au rendez-vous, au moins la Ligue 1 a le mérite d’être pleine de surprises, de rebondissements et de suspense. La 30e journée en a été un nouvel exemple.

Rappel des résultats…
Auxerre-ASSE 2-2
Bordeaux-ArlesAvignon 0-0
Caen-PSG 1-2 (Ce match est traité séparément).
Lorient-Sochaux 1-1
Monaco-LOSC 1-0
Valenciennes-Nancy 1-1
Brest-Rennes 2-0
OM-Toulouse 2-2
Montpellier-Nice 1-1
OL-Lens 3-0

Je vais faire un résumé aussi court possible de chaque match, ou à défaut de résumé, au moins écrire quelques lignes pour exprimer avec des mots ce qu’il y a à en extraire et à en retenir.

Lire la suite...

lundi 28 février 2011

Les 7 merveilles de la L1.

bandeau L1 2010-2011 La 25e journée de Ligue 1, c’est un cocktail de beaux buts et des arbitres qui font parler d’eux. En bas certains respirent, d’autres s’étouffent, en haut la lutte n’a jamais été aussi acharnée.

Sur 21 buts marqués 7 sont au moins très jolis, si ce n’est carrément merveilleux. Razak Boukari, Park Chu-Young, Jaroslav Plasil, Kafoumba Coulibaly, Sylvain Armand, Julien Féret, Kim Källström… Si la LFP veut faire sa pub, qu’elle fasse réaliser un clip avec ces 7 buts et qu’elle le diffuse sur internet, qu’elle l’envoie aux télévisions étrangères, ça ne pourrait que faire du bien à la notoriété à l’international de notre championnat.

Les arbitres ont été catastrophiques à Monaco (avec de lourdes conséquences) et à Paris (la pilule est moins difficile à avaler), à Lille une erreur a peut-être modifié le sort du championnat, à Avignon et Sochaux ils ont dû prendre des décisions… et ont relevé le niveau général. Je vous passe les décisions contestables qui n’ont pas eu une réelle influence sur les résultats (je me contenterai de les signaler).

Lire la suite...

lundi 21 février 2011

Vive la cryothérapie !

bandeau L1 2010-2011 Fatigué physiquement et mentalement ? Usé par la pression subie au travail ? Testez les bienfaits de la cryothérapie ! La Biélorussie vous accueille pour des séjours grand luxe – standing ex-URSS – par -20°C, vous y resterez 2 jours (plus vous ne survireriez pas) et rentrerez chez vous frais, revigoré, ragaillardi. La Biélorussie, ça vous réussit !

Le jeudi, match à Minsk par un froid polaire et des conditions de jeu horribles, le PSG s’en sort en arrachant un 2-2 à la 89e après s’être fait très peur bêtement. Dimanche, déplacement à Nice pour le compte de la 24e journée de Ligue 1, il s’agit d’un lieu où traditionnellement le PSG perd (en général de façon très frustrante… d’ailleurs le PSG sort quasiment à chaque fois très frustré de ses confrontations face à Nice, j’espère qu’on les retrouvera en Coupe de France si on doit jouer une autre Ligue 1), dans un stade où Lyon a perdu en CdF, l’OM a perdu et Lille a galéré en championnat… Rien ne poussait à l’optimisme hormis la capacité de réaction montrée en Europa League.

Lire la suite...

jeudi 30 décembre 2010

En terrain hostile. (1/2)

bandeau L1 2010-2011

Je me suis dit que ça ne pressait pas et qu’il y avait mieux à faire le jour de Noël que d’écrire à propos d’un match nul et d’une défaite du PSG, j’ai fait un peu long, ça m’a pris plus de temps que prévu, mais mieux vaut tard que jamais. Le nul contre Monaco commence à dater, la défaite à Nancy date de mercredi. Depuis il y a eu quelques développements à propos de la vie et de l’avenir du club du club, on va donc en profiter pour faire un état des lieux à la trêve et regarder ce qui nous attend ces 5 prochains mois.

  • PSG-Monaco : la neige et les boules.

L’idée du titre me vient d’avant cette rencontre. Vous ne m’ôterez pas de l’idée qu’avec un arbitrage cohérent le PSG aurait pris 3 points. Avec des officiels responsables on n’aurait même pas joué ce match. Le problème est que la rencontre devait être diffusée sur Orange, si elle avait été prévue sur Foot+, on aurait évité ce spectacle de désolation et préservé l’intégrité physique des joueurs.

Lire la suite...