Mot-clé - M. Moreira

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 9 mai 2015

La capitulation du 8 mai 2015. (L1, J36)

Guingamp est déjà maintenu ?
Et alors ?
Ce facteur ne dévalorise absolument pas la performance du PSG, qui, en gagnant 6-0 pour la première fois de son histoire en Ligue 1 (ou D1 auparavant), a fait un pas gigantesque vers un 3e titre consécutif de champion de France, et concomitamment vers un triplé inédit.

N’ayant plus qu’une rencontre à jouer chaque semaine, les Parisiens peuvent enfin arriver bien préparés et frais physiquement face à leurs adversaires. Il n’est plus question de gestion, il est possible de se donner à fond du début à la fin des rencontres en répétant les efforts sans compter. La différence saute aux yeux. Non seulement le PSG devient totalement injouable sauf pour 3 ou 4 équipes étrangères… qu’il ne rencontrera plus cette saison, mais surtout il montre son réel niveau du coup d’envoi au coup de sifflet final. Ceci s’est traduit en grosse raclée.

Lire la suite...

lundi 9 avril 2012

Du début à après la fin.

Ligue 1 saison 2011-2012 Ce week-end il ne fallait surtout pas arriver en retard, surtout pas partir avant la fin, mais pas non partir pisser à la mi-temps, ni même aller se coucher trop tôt, car on était à peu près sûr de manquer des trucs. La 31e journée de Ligue 1 a été riche en événements de différentes natures.

On aura tout vu lors de ce week-end pascal : des erreurs d’arbitrage, des buts de folie, des erreurs d’arbitrage, une première magique à 35 piges, des erreurs d’arbitrage, des gestes à faire frémir même un tortionnaire recherché pour crimes de guerre, des coups de chance, des erreurs d’arbitrage, des surprises, des confirmations, des erreurs d’arbitrage, un enterrement, voire 2, des parades fabuleuses et des erreurs défensives idiotes, des erreurs d’arbitrage, de terribles loupés, du chambrage bien méchant, des erreurs d’arbitrage, un bras d’honneur, une Grande Sardinade des erreurs d’arbitrage, de la comédie, de la comédie musicale – on a perdu Jacques Rousselot, il sera bientôt bon pour l’internement d’office en hôpital psychiatrique, cette fois il a chanté Aline devant les journalistes pour fêter la victoire de son équipe – et des choix tactiques absurdes… Je crois avoir oublié de mentionner les des erreurs d’arbitrage.

Lire la suite...

lundi 20 février 2012

Friture sur la Ligue.

Ligue 1 saison 2011-2012 Le régime Ligue 1, c’est presque de la chirurgie plastique, illustration en a été faite lors de la 24e journée : on a dit adieu ventre mou, on a gonflé la poitrine et les fesses (sans affiner les cuisses^^)… Par contre on n’a pas touché à la tête.

Il y a quelques jours, Aulas a dit vouloir s’entendre avec l’OM pour relancer le championnat. C’est fait, il y a bien eu entente entre les présidents, mais leur accord a pour but de relancer le championnat en laissant revenir tous leurs concurrents directs afin de recréer un suspense dingue dans ce championnat redevenu passionnant. Non ? C'est pas ça ? L'explication serait plus simple ? On dirait en effet qu' Il y a de la friture sur la Ligue ! L’OL et l’OM sont frits, tous les autres en profitent ! Enfin… Tous les autres jusqu’à la 9e place. Pour les Valenciennois, c'est la m*rde, à moins d'aligner 8 à 10 victoires de suite ils ne peuvent pas gagner une seule place ! Leur objectif jusqu’à la fin de la saison sera de rester dans la première partie du tableau.

Lire la suite...

dimanche 19 février 2012

24e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 24e journée de Ligue 1 n’a pas seulement été marquée par le choc entre le PSG et Montpellier, les 9 autres matchs n’ont pas tous été bons – certains ont été franchement nuls – mais ont complètement relancé la course à l’Europe en raison de performance et de contre-performances plus ou moins imprévisibles. On a maintenant un championnat en 3 parties : celui pour le titre, celui pour les places européennes, celui pour le maintien.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 28 novembre 2011

Du beau, l’abrut(i) et des truandés.

Ligue 1 saison 2011-2012

Il n’y a pas eu le moindre match nul lors de la 15e journée de Ligue 1. 8 clubs figurant dans la colonne de gauche avant ce week-end ont gagné, pas le leader (ou plutôt l’ex-leader qui le redeviendra). Des polémiques, des chefs-d’œuvre, des horreurs (arbitrales et défensives)… Ce championnat est très riche, pas forcément riche pécuniairement parlant, mais riche en événements, il se passe toujours quelque-chose.

Lire la suite...

dimanche 27 novembre 2011

15e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Les équipes classées entre la 2e et la 8e place (avant cette journée) ont toute gagné, mais dans des styles très différents.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

mardi 22 novembre 2011

Du jamais vu.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 14e journée de Ligue 1 est une des plus étranges de la saison et le restera sans doute. Il y a beaucoup lieu de parler d’arbitrage car beaucoup de rencontres ont eu pour acteur majeur les hommes de la DNA. Parfois, les effets de leurs erreurs ont été coordonnés avec ceux de boulettes défensives, certains gardiens ayant aussi trouvé le moyen d’aider leurs adversaires. Entre samedi et dimanche on a vu des trucs totalement dingues, un match terminé à 8 contre 11, des morts qui se retournent dans leur tombe, un Montpellier-OM arbitré par M. Chapron qui s’est terminé sans péno ni rouge, des buts de Kurt Zouma, Jean Calvé et Mamadou Samassa (je vous passe quelques buteurs presque aussi étonnants)…

Parmi les équipes qui n’ont pas gagné, hormis peut-être une ou deux, toutes ont de quoi avoir de gros regrets compte tenu du scénario ou de faits de jeu particuliers. Parmi celles qui ont gagné, beaucoup peuvent s’estimer heureuses.

Lire la suite...

lundi 21 novembre 2011

14e journée de L1, les matchs (1/2).

Ligue 1 saison 2011-2012 En raison de la décision de la LFP d’avancer à vendredi les matchs de l’OL et du LOSC en prévision des matchs de mardi en Ligue des Champions, la 14e journée de Ligue 1 a été répartie sur 5 cases horaires, vendredi à 20h, samedi à 19 et 21h, dimanche à 17 et 21h. J’ai donc pu voir un maximum de football ce week-end. Bon, je l’avoue, je suis en train de mentir, j’ai vu du football, mais pas tant que ça. Samedi, quand j’ai zappé entre les matchs de 19h, j’ai regardé des gars évoluer avec un ballon dans un grand rectangle vert, mais ça ne ressemblait pas à du foot, idem dimanche après-midi (en première période du moins, car en seconde c’était nettement mieux), et j’ai même vu une confrontation football contre anti-football dimanche soir (0-1, victoire de l’anti-football).

On a encore droit en L1 à des rencontres insoutenables. Je suis sûr que les vaches qui regardent passer les trains s’emmerdent moins qu’un individu normalement constitué devant Nice-ASSE ou encore les 45 premières minutes de Brest-Sochaux.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 31 octobre 2011

Grand écart.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 12e journée de Ligue 1 a été marqué par un retour des buts (28 après seulement 19 lors de la précédente) mais surtout par une profusion de victoires par 2 buts d’écart. Parlons-en des écarts, ils commencent à se creuser au classement, on arrive presque au tiers du championnat et certaines tendances semblent se dessiner.

Première bonne nouvelle, nous n’avons plus d’équipe à la recherche de sa première victoire de la saison. Deuxième bonne nouvelle, le PSG avance toujours aussi vite.

Lire la suite...

12e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Résumons la 12e journée de Ligue 1 : 3 confrontations régionales, 2 revanches des 8e de finale de la Coupe de la Ligue joué mercredi, 28 buts, des tas de tirs sur les montants… L’OM ne bat que les promus mais gagne, Brest a enfin accroché la victoire tant attendue, certains clubs marquent le bas, d’autres continuent à carburer. Une jolie journée de L1.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici (si elle est déjà en ligne^^).

Lire la suite...

lundi 17 octobre 2011

Vive la révolution !

Ligue 1 saison 2011-2012

La révolution ! La Ligue 1 fait sa révolution du jeu ! Le championnat fermé avec des équipes très en place tactiquement, préparées pour empêcher leurs adversaires de jouer. On retrouvait régulièrement dans le peloton de tête des équipes au socle en béton dont le secteur offensif était faible, cette année, non.

33 buts marqués, c’est aussi 33 buts encaissés… Et oui, y’en a là-d’dans ! Vous allez voir qu’à force de devenir spectaculaire, la L1 va devenir attractive, va se vendre à l’étranger, va donner envie aux très bons joueurs étranger de venir en France. Le Qatar est en train de sauver la L1 – une sorte de révolution arabe (^^) – mais il n’est pas seul, le mouvement est suivi un peu partout dans l’Hexagone !

Lire la suite...

lundi 26 septembre 2011

Last second heros (les faits marquants).

Ligue 1 saison 2011-2012 Si la victoire éclatante du PSG à Montpellier lui ayant permis de devenir leader est le fait majeur de la 8e journée de Ligue 1, d’autres résultats méritent qu’on s’y attarde.

Avec 4 larges succès, un seul par une marge d’un but, 5 matchs nuls 1-1 en 10 rencontres, le bilan de cette journée encore prolifique (29 buts) est atypique. 3 des 5 matchs nuls ont été arrachés lors du temps additionnel. Certaines tendances se confirment, notamment la difficulté de certaines équipes à maintenir leur avantage au score et à maintenir leur cage inviolée, ou tout simplement à gagner.

Lire la suite...

lundi 19 septembre 2011

Tête-à-queue dans le 69.

Ligue 1 saison 2011-2012

Sans la moindre victoire à l’extérieur mais avec 33 buts marqués, soit le record de la saison, la 6e journée de la saison de Ligue 1 aura marqué les esprits. Elle s’est en effet terminée par une tête à queue dans le 69 : en battant l’OM, l’OL a pris la tête et l’OM se retrouve en queue de classement, lanterne rouge.

On a vu beaucoup de doublés, de rouges, de pénos, d’erreurs de gardiens et de défenseurs, de retournements de situations improbables, des faits de jeu jamais vus ou presque. Dès le multiplexe de samedi on avait 21 buts, soit autant ou plus que lors de beaucoup de journées complètes. Champagne ! Dans le lot on a eu plusieurs fois le coup de l’ancien (Jemaâ, Nivet, Pedretti, Leroy).

Lire la suite...

Paris sauvé des eaux.

Ligue 1 saison 2011-2012 Evian-Thonon-Gaillard, aussi surnommé le FC Danone, est un promu disposant de moyens supérieurs à la plupart des clubs montant en première division. Ce club comptant dans ses rangs pas mal de joueurs expérimentés en Ligue 1, ce qui ne lui permet toutefois pas de viser autre chose que le maintien. A priori, le PSG devrait pouvoir battre cette équipe dont le nom permet de multiples jeux de mots, seulement en football tout ne se passe pas toujours comme prévu.

Le résultat obtenu par Paris lors de la 6e journée du championnat, un match nul 2-2, reste très correct dans l’absolu, il s’agit d’un nul à l’extérieur 3 jours après une rencontre européenne. Surtout, ça aurait pu beaucoup plus mal se terminer compte tenu du bouillon assez terrible pris pendant 25 grosses minutes. Les Parisiens ont complètement manqué leur entrée dans la rencontre, ont multiplié les erreurs, les incompréhensions, ont encaissé 2 buts en quelques minutes, il s’en est fallu de peu qu’ils n’en concèdent un 3e… puis ils ont repris les dessus, ont largement dominé, fini par égaliser, ils auraient aussi pu gagner ou concéder un 3e but.

Lire la suite...

lundi 22 août 2011

Ligue 1, le grand chaud.

Ligue 1 saison 2011-2012 En général, les équipes ayant dépensé pas mal d’énergie en semaine en jouant une rencontre européenne sont fatiguées le week-end. En conséquence elles ont énormément de mal à gagner leur match de Ligue 1. L’OM n’a pas cette excuse pour expliquer ses difficultés face à l’ASSE.

  • Les résultats de dimanche (3e journée de L1).

Montpellier-Rennes, 4-0,
Nancy-Sochaux, 1-2,
PSG-Valenciennes, 2-1,
OM-ASSE, 0-0.

(Rappel des résultats et matchs de samedi.)

Lire la suite...

dimanche 21 août 2011

Ciseaux et découpe.

Ligue 1 saison 2011-2012 La première partie de la 3e journée de Ligue 1 a été marquée par 2 buts marqués en ciseau retourné… et par 3 cartons rouges pour des tacles particulièrement effrayants.

  • Les résultats de samedi.

Bordeaux-Auxerre, 1-1,
Brest-OL, 1-1,
Caen-LOSC, 1-2,
Dijon-Lorient, 2-0,
Nice-Toulouse, 1-1,
Ajaccio-ETG, 1-1.

Certaines journées de championnat sont faciles à pronostiquer, les dynamiques et les écarts de niveau permettent de dégager facilement des favoris. En début de championnat, compte tenu des faiblesses et des forces déjà entrevues, du calendrier de chaque club, des différences de préparation, on a beaucoup plus de mal à imaginer comment les choses pourraient se dérouler. Pendant longtemps, j’ai cru avoir tout faux. Une dernière demi-heure mouvementée a dû décevoir ou au contraire soulager nombre de parieurs…

Lire la suite...

lundi 9 mai 2011

La lutte des (derniers de la) classe(s).

bandeau L1 2010-2011 Si à la fin de la saison je vous demande ce que vous avez préféré cette saison en Ligue 1, il y a peu de chances que vous répondiez la 34e journée. Certains ont de bonnes raisons de se réjouir des résultats du week-end, mais hormis à Caen, à Monaco (uniquement grâce au PSG), en première période à Bordeaux et pour finir lors de la grosse affiche OL-OM, le spectacle a été d’une grande pauvreté.

Lens est allé définitivement s’enterrer à Caen en encaissant un but ridicule marqué par le très jeune M’baye Niang, né le 19 décembre 1994, dont la frappe en position très excentré n’aurait jamais dû aller plus loin que les gants de Vedran Runje, auteur sur ce coup d’une boulette de gardien digne de sa réputation.

Lire la suite...

dimanche 10 avril 2011

Témoignage : «J’étais en manque, il fallait que j’y regoûte…»

bandeau L1 2010-2011 Wahou ! Quel pied !... J’avais oublié ce que ça faisait... Tu te sens super bien, rien ne peut te faire perdre le sourire, tu planes. Je comprends pourquoi j’étais accro. Depuis plusieurs semaines j’avais l’impression d’être bloqué dans un bad trip, c’était horrible, tu vois tout en gris… En fait j’étais juste en manque.

Et puis samedi j’ai replongé. Tu te crois sevré, c’est une illusion. Ces dernières semaine, plusieurs fois j’ai déjà failli y goûter. Failli seulement. Mais cette fois non, j’y ai eu droit… Et en plus c’était de la bonne ! J’ai regoûté à la victoire. Une victoire importante en jouant bien.

Put*in, c’était trop bon. Si je n’ai pas une autre dose dimanche prochain j’ai peur de subir à nouveau cette sensation de manque. Il s’agira de PSG-OL, un match hyper important qui débutera la semaine la plus décisive de la fin de saison avec ce choc suivi le mercredi de la demi-finale de CdF à Angers, et le dimanche de Brest-PSG. J’espère flirter avec l’overdose d’ici 15 jours…

Caen-PSG, c’est un peu le derby rouge et bleu, du coup Paris jouait avec son 3e maillot, le blanc à petits pois. Le PSG est rentré en Ile-de-France avec de gros points.

Lire la suite...

lundi 25 octobre 2010

Le cauchemar du parieur. (1/3)

bandeau L1 2010-2011 Des journées à surprises, on en a connu en Ligue 1. Cette fois, on a battu tous les records. Il s’est passé n’importe quoi !

Bordeaux-Brest, 0-2 !
Lens-Nice 1-0 avec but dans le temps additionnel !
Nancy-Lorient, 1-0, un match improbable, Nancy avait toujours perdu à la maison.
Rennes-Montpellier, 0-1, Rennes n’avait encore jamais perdu.
Monaco-Valenciennes, 0-2 malgré beaucoup d’absents du côté de VA.
ASSE-Caen, 1-1, chez eux les Verts étaient largement favoris malgré quelques joueurs manquant à l’appel.
Sochaux-Toulouse, 1-3, d’habitude Sochaux régalait et cartonnait à domicile, Toulouse n’avait plus gagné depuis le mois d’août.
ArlesAvignon-OL, 1-1, pourtant l’OL s’était remis à gagner, aller à où tout le monde avait gagné…
PSG-Auxerre, 2-3, le PSG restait sur 8 matchs sans défaite, était très solide, tandis que l’AJA n’avait gagné qu’un match en championnat, elle restait sur une défaite assez terrible à Amsterdam en LdC.
Lille-OM, 1-3, après la 1ère période c’était pourtant certain, l’OM n’avait pas le niveau.

6 victoires à l’extérieur, que 2 nuls, aucun 0-0, 10 surprises !

Lire la suite...