Boxe

C’est mal barré… On s’attendait que Paris United perde sa demi-finale aller des World Series of Boxing, et à vrai, le but, en se déplaçant en Azerbaïdjan, était de gratter une victoire, si possible 2, face au vainqueur de la zone Asie. L’important était aussi de gagner le maximum de points car au final, s’il y a 5-5 après 10 combats, chaque point peut compter (puisqu’on additionnerait tous les scores pour départager les équipes).

Paris a perdu 4-1 chez les Baku Fires, le résultat recherché semble donc atteint, pourtant il y avait beaucoup mieux à faire. Tony Yoka est passé à un coup de l’exploit et du 3-2. Les juges venus du Canada, des Etats-Unis, de Cuba et d’Inde n’ont pas aidé, après pas mal de rounds le pointage n’avait aucun sens… On va détailler – pas trop – tout ça.