Mot-clé - Manchester United

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 7 avril 2014

Plus d’euros, plus d’Euro.

UEFA, tout pour le fric. C’est officiel, l’UEFA a décidé de créer la Ligue des Nations. De quoi s’agit-il ? D’une nouvelle compétition conçue officiellement pour remplacer les matchs amicaux internationaux présentés comme sans intérêt. En réalité, il s’agit à terme de remplacer l’Euro.

Bien sûr, on ne vous le présente pas ainsi, pourtant tout porte à le croire, ce sera bien le cas à moyen terme. Les indices concordent. L’opération se fait en 4 étapes.

1. Dévaloriser l’Euro en le faisant passer à 24 participants au lieu de 16, ce qui va tuer l’intérêt des qualifications (qualifier près de la moitié des équipes va générer mécaniquement une multiplication des matchs en bois), et donner lieu à une affligeante modification du format (on aura donc des poules de 4 avec qualification des meilleurs troisièmes – un b*rdel pas possible, une équipe peut remporter la compétition avec 2 nuls et une défaite en poule – et plus de matchs à la c*n).
2. Créer la Ligue des Nations à partir de 2018 en s’inspirant de la Ligue des Champions, comme son nom l’indique.
3. Organiser l’Euro 2020 dans un tas de pays différents au lieu d’avoir une réelle phase finale, une manœuvre ayant pour but de nous habituer à la disparition de l’Euro comme on le connaît depuis déjà pas mal d’années (une grande fête populaire dans 1 voire 2 pays). En somme, le mode d’organisation sera assez proche de celui de la Ligue des Nations.
4. Remplacer l’Euro qui n’aura plus grand intérêt par la Ligue des Nations où le système de divisions séparera les gros des petits et garantira d’avoir presque uniquement des matchs à enjeu (la qualification pour la phase finale ou éviter la relégation).

La motivation profonde des dirigeants de l’UEFA ne fait aucun doute : générer toujours plus d’argent. Ils nient fermement, on ne peut pas les croire. Cette motivation est permanente dans absolument toutes les décisions de cette fédération internationale. En l’occurrence, en remplaçant les rencontres amicales par des compétitions officielles et en multipliant les grosses affiches (en première division devrait y avoir un maximum de grosses affiches), elle crée un produit supplémentaire à vendre aux chaînes de télé.

Lire la suite...

samedi 27 avril 2013

Choisir le chef, suivre la recette.

Il y a encore quelques semaines, jamais je n'aurais cru écrire ceci un jour. C’est tout juste si je ne suis pas obligé de me pincer pour y croire… Pourtant, après avoir longtemps réfléchi, analysé la situation du PSG et du foot européen, j’en suis venu à cette conclusion : Arsène Wenger me semble être l'entraîneur dont le PSG a besoin.

Je n'aime pas le bonhomme, j'ai beaucoup de doutes concernant ses qualités, mais son profil est unique, il correspond à celui dont le club a besoin pour remplacer Ancelotti.

Pourquoi vouloir remplacer Ancelotti me direz-vous ? On ne va même pas se lancer dans un débat à propos contenu du bilan des 18 mois de l’Italien au PSG en termes de palmarès, de la qualité de jeu ou encore de gestion de l’effectif. Je persiste à dire que l’ensemble est très décevant, voire pire, mais à vrai dire, le problème n’est pas là, il se résume en une question : quelles sont les ambitions du club ?

Si l’objectif est réellement celui annoncé – et je n’ai aucune raison d’en douter – alors il est urgent de réorienter la politique sportive du club non pas sur du très court terme mais sur le moyen et long terme afin de s’établir durablement dans le top 4 européen.

Pour le comprendre, intéressons-nous d’abord à l’actualité car plusieurs enseignements sont à en tirer.

Lire la suite...

mardi 15 mai 2012

La semaine dernière EN FOOTBALL… (7 au 14 mai 2012)

L’actualité footballistique était si riche cette semaine que j’ai décidé de faire un spécial foot. J’ai même ajouté lundi pour pouvoir y inclure 2 ou 3 sujets supplémentaires. Ne manquez surtout pas la vidéo à la fin !

Entre autres sujets, il va être question de l’équipe de France.

Lire la suite...

jeudi 2 février 2012

Dessine-moi un mouton.

Trop habitués à ne pas avoir d’argent et à entendre beaucoup de noms sans voir personne venir au mois de janvier, des supporters parisiens semblent pour la plupart s’extasier à l’arrivée de n’importe quelle recrue. Ça en devient presque comique.

Désormais, le club a de l’argent, il achète des joueurs, youpi, c’est trop génial. On parle d’un Brésilien, d’un joueur sous contrat dans un grand club, et hop, le gars devient une méga-star internationale dont beaucoup ne supposaient pourtant pas l’existence la veille. Si quelqu’un balance la rumeur «Gonzo et Pouldo, Brésiliens évoluant respectivement au Real Madrid et à Manchester United, intéressent le PSG», même s’ils n’existent pas, beaucoup vont en être persuadé, ces deux joueurs vont faire gagner la Ligue des Champions au PSG, ce sont des monstres !

J’ai lu et entendu ces derniers jours de nombreuses réflexions concernant le recrutement et le jeu du PSG. Elles me désolent. Certaines de ces réflexions défient le bon sens. Parlons par exemple de la différence entre les façons dont Tévez et Thiago Motta sont vus.

Lire la suite...

jeudi 8 décembre 2011

La Ligue des quoi ?

Ligue des Champions Quel est le point commun entre la France, l’Angleterre, l’Allemagne, le Portugal, les Pays-Bas, la Roumanie, la Belgique, la Grèce, l’Ukraine, la Biélorussie et la République Tchèque ? Leur champion a été éliminé en phase de poule de la Ligue des Champions. Le Barça, le Milan AC, l’APOEL Nicosie, le FC Bâle et le Zénith Saint-Pétersbourg sont les seuls champions nationaux rescapés.

Et on appelle ça la Ligue des Champions ? Compte tenu des derniers rebondissements de la semaine, il s’agit de la Ligue des Regrets pour certains (dont le LOSC), de la Ligue des Gros Miracles pour d’autres (en particulier pour l’OL et l’OM).

Lire la suite...

dimanche 5 juin 2011

Rugby à l'ancienne (ou quand l'ogre finit par manger le petit Poucet).

J’ai bien aimé cette petite finale du Top 14 entre le Stade Toulousain et Montpellier, pas vous ? Ce n’était pas un grand match, pas la plus grande finale de tous les temps, il n’y a eu qu’un seul essai, et pourtant elle était bien sympathique.

Un bon scénario avec des personnages attachants, du suspense, du drame, un running gag, des surprises, de la tension, une star improbable, du doute, de la joie et des larmes…

Lire la suite...

dimanche 29 mai 2011

La leçon.

Bandeau Ligue des Champions

Quand le Barça veut vraiment gagner un match, il est injouable. Samedi soir à Wembley, en finale de la Ligue des Champions, Manchester United n’a rien fait pour contredire cette affirmation.

Hormis Rooney et dans une moindre mesure le trio Nemandja Vidic-Rio Ferdinand-Edwin Van der Sar, les Mancuniens ont été mauvais, ils n’ont globalement pas existé après 10 premières minutes de pressing haut très efficace. Ensuite, plus rien. La compo très offensive de Sir Alex Ferguson n’a pas fonctionné, les Anglais ont été dévorés au milieu du terrain, leur entraîneur n’a pas réagi, il aurait dû se raviser dans ses choix, changer des choses à la mi-temps. Son absence de réaction a contribué à ce que ses troupes prennent le bouillon en seconde période. La seule façon de gêner le Barça est de renforcer le milieu pour bloquer Iniesta et Xavi Hernandez. C’est beaucoup plus facile à écrire qu’à réussir, mais si on n’essaie même pas…

Lire la suite...

vendredi 29 avril 2011

Quelques grammes de finesse...

Bandeau Ligue des Champions Cette saison les amateurs de suspense n’auront pas pris leur pied grâce à la Ligue des Champions et à l’Europa League. Lors de la phase de poules, il y en a eu très peu, lors des huitièmes de finale (et seizièmes en EL) un peu plus, en revanche en quarts et en demi-finales, hormis les matchs de Braga, rien.

1 quart sur 8 et une demie sur 4 n’auront pas été pliés dès l’aller… A la limite, si à défaut du suspense on avait pu se régaler avec un football d’un niveau extraordinaire, avec des scénarii incroyables, mais non, même pas.

Lire la suite...

mardi 19 avril 2011

La semaine dernière… (11 au 17 avril 2011)

La semaine dernière... J’ai énormément de tennis (Nadal, le Masters 1000 de Monte-Carlo, le cas Jérémy Chardy, la Fed Cup), beaucoup de foot bien sûr (les compétitions européennes, françaises, étrangères, notamment le Clasico n°1/4, du football féminin, et même de la MLS), une quantité importante de sujets basket (NBA, Pro A), de la boxe, un peu de sports d’hiver (du moins un), de cyclisme/dopage, de rallye, d’équitation et d’haltérophilie.

Lire la suite...

vendredi 18 mars 2011

La Ligue 1 a les défauts de ses qualités.

Bandeau Ligue des Champions Bandeau Europa League

Voilà… c’est fini. Tout ça pour ça… 12 matchs, beaucoup de fatigue, de points perdus en championnat… Pour quel résultat, si ce n’est un maximum de regrets et de frustration ? Je reste persuadé que le PSG avait les moyens de gagner l’Europa League''. Pour l’OL et l’OM aussi, l’aventure européenne est terminée.''

Pourquoi ne retrouve-t-on aucun club français en quart de finale de la Ligue des Champions ou de l’Europa League ? Ce n’est pas tellement une question d’argent, quand l’OL et l’OM recrutent à des prix fous des Gourcuff et des Gignac (pour ne citer que les deux derniers exemples d’achats à des prix improbables), l’argument ne tient plus.

Lire la suite...

vendredi 25 février 2011

Mission accomplie.

Bandeau Europa League Passer tout près d’un énorme fiasco alors que tout semblait aller pépère, qu’on n’envisageait même pas que ça puisse partir en sucette. On a tous vécu ça… Ne me dites-pas le contraire, vous avez forcément ressenti au moins une fois ce soulagement qui vous donne presque envie de rire pour évacuer la pression due à ce coup de stress.

Contre le BATE Borisov, le PSG devait passer sans trop de problèmes après son match nul 2-2 à l’extérieur. La qualification a finalement été obtenue… Si on fait le bilan de ce match, le principal élément à inscrire dans la colonne du positif ou dans celle du négatif, c’est bien la qualification, non ? Si on se penche sur la manière, tout de suite, c’est nettement moins reluisant. Si je n’avais vu OM-Manchester United mercredi soir, j’aurais pu être extrêmement sévère concernant ce 16e de finale retour d’Europa League. OM-MU a été si horrible qu’à côté PSG-BATE passerait presque pour un sommet du football international, car au moins, il y a eu des actions, des occasions de but, quelques arrêts, des frayeurs, des joueurs volontaires (pas tous). Je vous le concède, certains gestes techniques vus jeudi soir au Parc ont été magnifiquement ratés, toutefois je ne suis pas sûr d’avoir vu une bonne passe entre Marseillais et Mancuniens, les Red Devils étaient presque plus pathétiques que les Sardines. La Ligue des Champions est parfois au niveau de la CFA2. Mercredi, devant ta télé, tu ne savais pas si tu allais t’endormir ou si tu dormais déjà, si ce spectacle de désolation était réel ou s’il s’agissait d’un mauvais rêve.

Lire la suite...

lundi 31 janvier 2011

En vous r’merciant !

bandeau L1 2010-2011 J’ai comme l’impression que dans certains clubs l’ambiance est bien morose après ce week-end de championnat, dans d’autres elle est limite euphorique. On peut les classer en 2 catégories, les 9 qui ont réalisé une très bonne opération en l’emportant, les 10 qui en ont réalisé une très mauvaise en n’y parvenant pas (Arles-Avignon ne compte pas). Merci à ceux qui ont perdu, le PSG est dans l'autre catégorie, pour moi c'est une bonne journée ! :-)

La 21e journée de Ligue 1, c’est 25 buts, et pourtant quelques purges bien violentes. Effet laxatif+effet somnifère, la grande affiche de Canal+ serait un médicament naturel très efficace si elle n’avait aussi des effets indésirables du genre déprime, vomissements… Monaco-OM, c’était chiant, mais bien chiant, pas juste un peu – sur le banc les joueurs ont des sièges baquets façon Formule 1… A quand les sièges lunette des toilettes pour les spectateurs qui se font chier ? – vraiment hyper chiant, c’était soporifique, assez pour vous endormir un enfant hyperactif tombé la tête la première dans une piscine remplie de cocaïne, seulement pour les supporters des deux clubs et les gens qui tout simplement aiment le football, c’était surtout une épreuve très difficile, regarder ça vous plombe le moral, c’est à gerber de se dire que les mecs prennent autant d’argent pour se foutre de la gueule du monde en ne se bougeant absolument pas.

Tant qu’on y est, commençons par la fin, Monaco-OM.

Lire la suite...

vendredi 17 décembre 2010

La pêche aux gros : Ligue des Champions.

Bandeau Ligue des Champions Les phases de poule sont terminées, les tirages au sort ont été effectués, on sait ce qui nous attend au moins de février…

Ça aurait pu être pire, bien pire, dans la mesure où seul le PSG a terminé en tête de sa poule (et recevra au retour), il n'y avait presque que des gros à attendre. Dans l’ensemble c’est l’impression de déjà vu qui l’emporte.

L’OL et l’OM auraient pu tomber sur le Barça (tomber sur le Barça, c’est un coup à sombrer dans une profonde dépression, dès que tu fermes les yeux tu vois Messi, Xavi, Iniesta et compagnie faire de la passe à 10 avec toi au milieu en train d’essayer d’attraper le ballon, mais tu n’y arrives jamais, c’est un cauchemar !!!! Et là tu te réveilles en sueur… plus jamais tu ne veux fermer les yeux), ils ne sont tombés "que" sur le Real et Manchester United.

Lire la suite...