Mot-clé - Marcin Gortat

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 13 septembre 2015

87,5%. (EuroBasket 2015, 8e)

EuroBasket_2015.jpg La France a balayé la Turquie en 8e de finale de l’EuroBasket. Mais que s’est-il passé dans le 7 huitièmes restant ?

Ah oui… si vous vous demandez pourquoi ce titre, voici la réponse : 7 huitièmes, c’est 87,5%...

Lire la suite...

lundi 7 septembre 2015

Pas de panique ! (EuroBasket 2015, J3)

EuroBasket_2015.jpg L’important en basket, c’est de gagner le mener au score après l’ultime possession. Il n’y a pas de match nul et l’écart compte très rarement, même si ça peut arriver dans une poule de compétition internationale. En l’occurrence, lors de cet EuroBasket, ce ne sera pas le cas pour l’équipe de France. Son seul objectif lors de ce tour est d’accumuler des victoires tout en montant en puissance.

Gobert_vs_Gortat__duel_en_haute_altitude.jpg De prime abord, battre la Pologne de 3 points en lui ayant laissé l’opportunité d’égaliser au buzzer pourrait ressembler à une performance très moyenne, voire inquiétante.
Il n’en est rien.
Au contraire.
Même très maladroits offensivement, même s’ils ont commis des erreurs en fin de rencontre et ont encore laissé fondre leur avance à l’image de la confrontation face à la Finlande, les Bleus m’ont toujours paru sereins. J’ai vu une équipe qui a confiance en ses qualités. A vrai dire, ils n’ont jamais réellement été mis en danger. Quand vous défendez si bien et possédez des talents offensifs capables de faire des ravages dans le money time grâce à un sang-froid à toute épreuve, vous auriez bien tort de paniquer !

Lire la suite...

jeudi 8 septembre 2011

EuroBasket 2011 : le quart, pas le bus.

Turquie-France, 95-77. Horreur, malheur. On le savait, c’était mission impossible sans Tony Parker, Joakim Noah et d’autres joueurs majeurs. C’était le 5 septembre 2010 à Istanbul. Chez les Turcs dans une salle en feu, on a pris la marée. Avec un nombre de joueur de plus de 2m10 impressionnant (on en avait un seul), galvanisés par l’ambiance, par l’enjeu, ils n’avaient eu aucune difficulté à nous mettre la tête sous l’eau, dans mes souvenirs les Bleus avaient réduit l’écart lors du dernier QT, insuffisamment pour éviter une déroute annoncée. En un an et 2 jours, beaucoup de choses ont changé.

Depuis le début de l’EuroBasket il est clair que les Turcs sont moins forts, sans l’avantage du terrain et 10000 à 20000 personnes pour les pousser, faire pression sur les arbitres et inhiber les initiatives adverses, ils ont du mal. Les vice-champions du monde sont passés au 2e tour par miracle grâce à une victoire – relativement improbable – de la Grande-Bretagne sur la Pologne (privée de Marcin Gortat faute d’avoir pu payer une assurance à la star du basket polonais), ils ont ensuite battu l’Espagne car Pau Gasol avait été mis au repos, ce qui leur a permis d’arriver à ce stade de la compétition avec le même bilan que l’Espagne, la Lituanie et la Serbie.

Lire la suite...

dimanche 2 janvier 2011

La NBA a changé. (3/3)

bandeau NBA On termine avec ce long passage en revue de la première partie de la saison NBA… (Mais il y aura un second article.)

  • Le Magic n’a plus rien de magique.

Otis Smith, le GM, n’a toujours pas compris qu’un acteur porno n’est pas fait pour se faire passer la bague au doigt… Stan Van Gundy est nul, c’est une des raisons si ce n’est LA raison pour laquelle le Orlando Magic n’a pas remporté de titre avec l’effectif qu’il avait la saison passée, c’est aussi la raison pour laquelle il n’a pas fait un bon début de saison. A la base il y avait une erreur stratégique : pourquoi recruter Quentin Richardson lorsque tu as déjà Vince Carter, Mike Piétrus et JJ Reddick (qui avait trouvé un accord avec les Bulls mais Orlando a repris le contrat à son compte comme le statut de restricted free agent le permet) plus Rashard Lewis, sans oublier Ryan Anderson, poste 4 qui peut jouer à l’aile ? Cet été les Magic ont dépensé plein d’argent, ils ont aussi pris Chris Duhon, mais la mayonnaise ne prenait pas, l’équipe tournait mal.

Lire la suite...