Mot-clé - Marco Estrada

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 16 juillet 2013

Rêvons avec la Ligue 1.

Ligue 1, saison 2013-2014


Je vous propose de faire un petit tour rapide de l’état et des ambitions des clubs français.

On va prendre comme ordre le classement de la saison passée.


Cavani a signé au PSG… Normal ! C'est très cher, mais Monaco avait qu'à ne pas dépenser 60 millions pour Falcao, ils ont vexé les Qataris. Au jeu de qui a le plus gros carnet de chèques, j'ai une petite idée de qui va gagner.

  • PSG : rêvons plus grand.



José Anigo se fait des 5 contre 1 tous les jours en fantasmant sur les venues de Chantôme et Rabiot à l’OM. Il y a quelques années, les arrivées de Cana, Mbani, Dehu ou encore Fiorèse, c’était lui… Il a aussi voulu Sorin, Luyindula… il a fini par avoir Ketchupman mais bien après son passage à Paris. Le gars est obnubilé. Pas de chance pour lui, Rabiot n’est absolument pas à vendre et Chantôme, s’il devait partir, ne serait pas abordable pour les finances marseillaises. Et même s’il l’était, il irait très probablement ailleurs (pas mal de très bons clubs le veulent, notamment en Angleterre).
Euh… L’OM rêve aussi d’Alessandrini (de Rennes) et de Thauvin (du LOSC), la façon d'agir pour tenter de les attirer est très peu respectueuse des autres clubs. Attention au retour de bâton.

  • OM : rêvons des joueurs du PSG/rêvons des joueurs des autres.


Lire la suite...

lundi 30 avril 2012

La parabole du semeur.

Ligue 1 saison 2011-2012 A leurs 20 ans, 7 frères avaient chacun reçu de leur père une parcelle de son domaine. Un soir d’hiver, partageant une soupe afin de se réchauffer en période de grand froid, leur père les invita à programmer une grande fête le premier jour de l’automne suivant, fête lors de laquelle chacun apporterait ce qu’il aurait pu récolter grâce à sa terre.

L’aîné, très fier de son potager la première saison après sa création, avait pris l’habitude depuis 10 ans de replanter les mêmes choses aux mêmes emplacements, si bien que le sol s’était progressivement épuisé. Fidèle à ses habitudes, il recommença exactement comme il l’avait toujours fait. Ses graines levèrent mais les plantes ne purent se développer, elles dépérirent rapidement. En conséquence, il n’obtint rien si ce n’est de mauvaises herbes.

Le cadet, habitué à se nourrir grâce à son potager, fit ses plantations, dévora goulument ses premières récoltes, pensant que commencer à faire des réserves au début de l’automne suffirait à avoir de quoi se régaler tout l’hiver et offrir le couvert à sa famille. Les caprices du temps en décidèrent autrement, la grêle ravagea son jardin et il se trouva fort dépourvu, quand l’automne fût venu.

Lire la suite...

lundi 9 avril 2012

Du début à après la fin.

Ligue 1 saison 2011-2012 Ce week-end il ne fallait surtout pas arriver en retard, surtout pas partir avant la fin, mais pas non partir pisser à la mi-temps, ni même aller se coucher trop tôt, car on était à peu près sûr de manquer des trucs. La 31e journée de Ligue 1 a été riche en événements de différentes natures.

On aura tout vu lors de ce week-end pascal : des erreurs d’arbitrage, des buts de folie, des erreurs d’arbitrage, une première magique à 35 piges, des erreurs d’arbitrage, des gestes à faire frémir même un tortionnaire recherché pour crimes de guerre, des coups de chance, des erreurs d’arbitrage, des surprises, des confirmations, des erreurs d’arbitrage, un enterrement, voire 2, des parades fabuleuses et des erreurs défensives idiotes, des erreurs d’arbitrage, de terribles loupés, du chambrage bien méchant, des erreurs d’arbitrage, un bras d’honneur, une Grande Sardinade des erreurs d’arbitrage, de la comédie, de la comédie musicale – on a perdu Jacques Rousselot, il sera bientôt bon pour l’internement d’office en hôpital psychiatrique, cette fois il a chanté Aline devant les journalistes pour fêter la victoire de son équipe – et des choix tactiques absurdes… Je crois avoir oublié de mentionner les des erreurs d’arbitrage.

Lire la suite...

lundi 17 octobre 2011

10e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 33 buts dont quelques-uns méritent de faire le tour du monde, beaucoup d’erreurs mais surtout beaucoup de spectacle (la palme revient à Montpellier-Dijon tant pour les erreurs que pour le spectacle). Vive la Ligue 1 !

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

  • Les matchs.

Lire la suite...

dimanche 25 septembre 2011

Valse à 4 temps.

Ligue 1 saison 2011-2012

8e journée de Ligue 1, le PSG prend la tête. Certes, Rennes peut repasser devant à la différence de buts ou au nombre de buts marqués en battant l’ASSE, mais peu importe, le fait est qu’en allant s’imposer 0-3 à Montpellier chez le précédent leader, le club de la Capitale a su marquer les esprits.

La dernière fois que le PSG s’est retrouvé en tête après 8 journées, c’était en 1996, l’année de la Macarena, la saison où Leonardo était joueur du PSG. Depuis, le club n’a débuté le championnat sur un rythme de champion – 2 points de moyenne par match – que 2 fois, en 97 (19 points) et en 2005 (16 points), deux saisons historiques car conclues par des titres (le doublé CdL-CdF en 1998, les 2 premiers au Stade de France, la CdF gagnée contre l’OM en 2006). Depuis 10 ans, la moyenne était de 11,6 points amassés en 8 matchs, 12 il y a 1 an. C’est un grand écart. Cette saison Paris a sa place sur le devant de la scène. L’effet Qatar/Leonardo ne s’est pas fait attendre, contrairement à ce qu’annonçaient les sceptiques et les jaloux dont beaucoup de certitudes ont valsé samedi en 4 temps.

Lire la suite...

jeudi 11 août 2011

Epice et tout.

équipe de France de football Après avoir longtemps cherché comment qualifier ce match amical de reprise de l’équipe de France de football, le traditionnel match d’août auquel on a en général bien du mal à trouver un intérêt réel, j’ai fini par trouver l’adjectif idéal : épicé. Forcément épicé, en face, c’était le Chili ! Alexis Sanchez, c’est un peu le Chili incarné. Grâce aux visiteurs et à leur public on a assisté à un spectacle très agréable dans l’ensemble mais plein de paradoxe. J’ai remarqué une absence totale de logique à tous niveaux :

Lire la suite...

lundi 1 novembre 2010

Tape-moi dessus j’te dirais rien !

bandeau L1 2010-2011Ah… Montpellier-PSG… Toujours une grande affiche !

Pour mémoire, la saison passée lors de la 1ère journée du championnat, ça avait donné ça…

Cette fois en préambule on avait droit à une minute de silence et à un hommage des supporters pour Georges Frêche, grand ami de Loulou Nicollin, certes, mais personnage extrêmement sulfureux aux propos nauséabonds, toujours dans la provocation gratuite… La LFP accepte les minutes de silence dans certains cas, dans d’autres non, j’aimerais connaître ses critères.

Lire la suite...