Mot-clé - Marie Bochet

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 19 octobre 2015

Sportifs avant tout.

Samedi et dimanche, juste avant les Championnats du monde d’athlétisme handisport, France Ô a diffusé un super documentaire/magazine en deux parties présentant chacune 4 membres des équipes de France paralympiques. Certains sont connus, d’autres nettement moins, ou du moins pas encore, mais tous sont très intéressants. Chacun a son parcours, un handicap – ou une différence – qui lui est propre et avec lequel il a appris à vivre, néanmoins ils ont tous un point commun, celui d’être sportif de haut niveau. D’où le titre : sportifs avant tout.

J’ai récupéré les vidéos sur Pluzz afin de prolonger leur visibilité au-delà des 7 jours.

Je vous les conseille vraiment, on y apprend plein de choses, on prend conscience de tout un tas de problématiques à différents niveaux. Ça fait déjà pas mal d’année que je suis le handisport (du moins que je suis régulièrement certains événements comme les Jeux Paralympiques et les Championnats du monde d’athlétisme handisport), j’ai découvert dans ces reportages des éléments de compréhensions insoupçonnés. La perception du handicap par les principaux concernés et la dimension humaine sont elles aussi extrêmement bien mise en lumière. C’est passionnant, à tel point que j’ai fait l’impasse sur le début des demi-finales de la Coupe du monde de rugby qui avaient lieu au moment de la diffusions.

Lire la suite...

mercredi 31 décembre 2014

2014 en champions.

Martin__aureole_Dieu_de_l_Olympe.jpg A l'affligeant, nul n'est tenu, sauf à L'Equipe ! Comment peut-on ne trouver qu'un seul représentant des sports d'hiver dans le top 10 de l’élection – bidon – du Champion des Champions une année de JO d'hiver où la France a cartonné ?

Martin Fourcade a réussi la plus impressionnante razzia olympique française depuis 1968 (2 médailles d'or et une médaille d'argent dans des épreuves individuelles, Killy avait décroché 3 titres) en plus de dominer pour la 3e fois la Coupe du monde d'un sport où l'aléa est omniprésent... sauf quand Martin est sur la piste. Ne le mettre que 3e de cette élection montre une fois de plus que la rédaction du quotidien du sport et de l'automobile est pleine d'incompétents. Je vous l'accorde, on s'en rend compte à chaque fois qu'on ouvre les pages de ce qui se veut être la référence.

Lire la suite...