Europa League … et même renfloués. Les joueurs du PSG ont fait le travail. Certes, battre le Slovan Bratislava 1-0 à domicile n’est pas grandiose, la manière a pu laisser à désirer, mais le fait est que Paris a su se mettre en position idéale pour assurer sa qualification en 16e de finale de l’Europa League, il lui suffira d’aller prendre un point à Salzburg pour s’aménager un avenir sur la scène continentale début 2012.

Un horaire en bois (19h) un jeudi soir de novembre, une pluie battante, une rencontre de phase de poule d’EL contre des clampins venus au Parc des Princes défendre à 10… Tout était réuni pour ne pas se régaler. Si certains s’attendaient à une rencontre inoubliable, ils ont dû être déçus. L’aller n’avait déjà pas soulevé l’enthousiasme des foules, le PSG avait largement dominé mais fini à 9 et sauvegardé le 0-0, les Bratisla Boys n’avaient pratiquement fait que mettre des coups et bétonner, j’avais parlé de séjour au purgatoire. Cette fois ça s’est mieux passé, déjà parce que le PSG a terminé à 11, mais aussi et surtout parce qu’il a obtenu ce dont il avait besoin, une victoire.