jeudi 12 avril 2012

Héraultais à 63, Sardines à 12.

Ligue 1 saison 2011-2012

Honnêtement, vous vous attendiez à autre chose ? En match en retard de la 30e journée de Ligue 1, l’OM n’a opposé aucune résistance digne de ce nom à une équipe de Montpellier venue pour prendre 3 points d’avance sur le PSG dans un calendrier très mal fait mais remis à jour.

Comme prévu, Didier Deschamps a largement fait tourner. Pas de Rémy, pas d’Azpi(rateur), en revanche Gignac et Brandao étaient titulaires, tout comme Kaboré et Djimi Traoré. Perso, si j’avais été entraîneur de l’OM, j’aurais fait la même chose 3 jours avant le seul match offrant encore au club l’occasion de sauver un tant soit peu la saison, voire de lui offrir des perspectives pour le prochain exercice. Tout le monde savait très bien qu’en plaçant cette rencontre 3 jours avant la finale de la Coupe de la Ligue, l’OM n’allait pas la jouer pas à fond. Le report du match sous prétexte qu’il devait se tenir entre l’aller et le retour des quarts de finale de la Ligue des Champions n’avait aucun sens, à moins de réellement croire en la qualification de l’OM face au Bayern et surtout d’avoir une date pour repousser ce Marseille-Montpellier sans fausser encore plus le championnat. Les dirigeants phocéens auraient aussi dû y penser avant de demander cette modification du calendrier car au final ça leur a apporté plus de problèmes qu’autre chose. C’est à se demander si leur motivation en faisant cette demande n’était pas de faire chi*r la LFP, de lui forcer la main ou de pouvoir crier au complot si elle avait refusé la requête.

Lire la suite...

lundi 9 avril 2012

Du début à après la fin.

Ligue 1 saison 2011-2012 Ce week-end il ne fallait surtout pas arriver en retard, surtout pas partir avant la fin, mais pas non partir pisser à la mi-temps, ni même aller se coucher trop tôt, car on était à peu près sûr de manquer des trucs. La 31e journée de Ligue 1 a été riche en événements de différentes natures.

On aura tout vu lors de ce week-end pascal : des erreurs d’arbitrage, des buts de folie, des erreurs d’arbitrage, une première magique à 35 piges, des erreurs d’arbitrage, des gestes à faire frémir même un tortionnaire recherché pour crimes de guerre, des coups de chance, des erreurs d’arbitrage, des surprises, des confirmations, des erreurs d’arbitrage, un enterrement, voire 2, des parades fabuleuses et des erreurs défensives idiotes, des erreurs d’arbitrage, de terribles loupés, du chambrage bien méchant, des erreurs d’arbitrage, un bras d’honneur, une Grande Sardinade des erreurs d’arbitrage, de la comédie, de la comédie musicale – on a perdu Jacques Rousselot, il sera bientôt bon pour l’internement d’office en hôpital psychiatrique, cette fois il a chanté Aline devant les journalistes pour fêter la victoire de son équipe – et des choix tactiques absurdes… Je crois avoir oublié de mentionner les des erreurs d’arbitrage.

Lire la suite...

ICI C’EST POURRI !

Ligue 1 saison 2011-2012 J’osais imaginer les Italiens vaccinés. Le but en or, logiquement, ils ne devraient pas aimer, ils ont de mauvais souvenirs…

Pourtant depuis l’arrivée d’Ancelotti au PSG on a souvent la même impression : dès que Paris ouvre le score, les joueurs croient que le match est fini, ils arrêtent de jouer ! Le but en or, c’était en prolongation, avec le PSG d’Ancelotti, on innove, si on marque à la 6e minute, on arrête de jouer dès la 7e minute, on considère le match terminé à la 6e minute ! Si les adversaires égalisent ? Bah… on avise (ça rime !). Ou on prie. De temps en temps une intervention divine permet de s’en sortir par miracle, seulement le propre des miracles, c’est d’être rare. Contre l’OM au Parc des Princes, le PSG aura joué 6 minutes. Youpi. L’OM a égalisé… Un miracle a sauvé Paris.

Lire la suite...

lundi 19 mars 2012

La loi du moins fort.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 28e journée de Ligue 1 était celle des derbies ou pseudo derbies, mais l’intérêt n’était en réalité pas forcément là où on pouvait l’attendre. La loi du plus fort n'est pas toujours la meilleure, nous l'allons montré tout... de suite. Seulement 2 matchs sur 10 ont été gagnés par le mieux classé, on a assisté à des surprises, chose… très habituelle en Ligue 1.

Thomas Kahlenberg, Pierre-Alain Frau et Bafé Gomis on fait de samedi la journée nationale du coup de l’ancien. Le Danois a coulé son ancien club (il n’avait pas marqué en championnat depuis des lustres), le second a failli couler un de ses anciens clubs (il n’avait jamais marqué contre le PSG à ma connaissance), le dernier a… respecté une tradition personnelle.

Lire la suite...

jeudi 22 décembre 2011

La fête avant les fêtes.

Ligue 1 saison 2011-2012 Pouvait-on imaginer teasing plus efficace pour la seconde moitié de la saison ? Sans doute pas. La Ligue 1 sera de retour dans plus de 3 semaines, et on a déjà hâte d’y être ! Lors de la dernière journée avant la trêve on a tout eu, du suspense, du spectacle, des buts et des matchs magnifiques, de l’injustice, du courage… TOUT ! Le foot comme on l’aime.

On s’est régalé lors de la 19e journée, cette régalade en appelle d’autres, je n’évoque pas là les festins que certaines vont faire pendant les fêtes, il s’agit bien de foot, pas de ripaille. En effet, et comme on le verra un peu plus bas sur cette page, toutes les luttes s’annoncent hyper serrées, on a cette année une inflation du nombre de buts mais aussi du nombre d’équipes sachant jouer au football (d’où le nombre de buts peut-être^^).

La L1 est le meilleur championnat du monde !

Lire la suite...

19e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La Ligue 1 est le plus beau championnat du monde ! Mais oui ! Et je n’écris pas ça parce que le PSG est champion du tournoi d’ouverture, ou champion d’automne si vous préférez. Avez-vous remarqué l’omniprésence du suspense ? Même quand une équipe survole le championnat, certaines réussissent à s’accrocher à ses plumes, une équipe condamnée ou partie pour se sauvée peut se refaire ou exploser en 2 semaines !

Ce week-end, ce n’était pas grandiose, on sait maintenant pourquoi : les joueurs de Ligue 1 avaient décidé de nous réserver le grand spectacle pour la 19e journée, la dernière avant la trêve. Lors de cette journée en semaine, c’est parti dans tous les sens, on a vu quelques matchs exceptionnels, des surprises, des retournements de situations… C’est le football qu’on aime. Vive le championnat de France !

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

jeudi 8 décembre 2011

La Ligue des quoi ?

Ligue des Champions Quel est le point commun entre la France, l’Angleterre, l’Allemagne, le Portugal, les Pays-Bas, la Roumanie, la Belgique, la Grèce, l’Ukraine, la Biélorussie et la République Tchèque ? Leur champion a été éliminé en phase de poule de la Ligue des Champions. Le Barça, le Milan AC, l’APOEL Nicosie, le FC Bâle et le Zénith Saint-Pétersbourg sont les seuls champions nationaux rescapés.

Et on appelle ça la Ligue des Champions ? Compte tenu des derniers rebondissements de la semaine, il s’agit de la Ligue des Regrets pour certains (dont le LOSC), de la Ligue des Gros Miracles pour d’autres (en particulier pour l’OL et l’OM).

Lire la suite...

samedi 3 décembre 2011

Le virus.

Ligue 1 saison 2011-2012 Europa League Ce que vous allez lire, j’aurais voulu ne jamais avoir à l’écrire. Je comptais sur l’Europa League pour relancer la machine après un passage à vide en Ligue 1, c’est loupé. Le PSG est en train de partir en dérapage incontrôlé car les médias passent leur temps à lui savonner la route. Il lui faut très vite se reprendre (dimanche contre Auxerre), sinon la saison pourrait être gâchée bêtement. Analysons la situation.

  • La crise, arme anti-crise.

Un cercle vicieux terrible s’est créé, les médias sont contents, ils ont travaillé dur pour inoculer au PSG le terrible virus de la crise. Au bout de 5 mois ils tiennent enfin leur crise ! La presse écrite est en crise, elle a besoin d’une crise au PSG pour se refaire une santé. Bon, la définition d’une crise est différente selon le club, 2 défaites en championnat (une imméritée à domicile, une logique à l’extérieur en passant complètement à côté), une très mauvaise performance à l’extérieur en coupe d’Europe, et hop, c’est la crise du siècle, malgré les 30 points au classement en 15 journées.

Lire la suite...

samedi 6 août 2011

Un gros Paris : Leonardo frappe fort.

Paris ne s’est pas fait en 1 jour. Entre le 31 mai, jour de l’annonce surprise d’entrée d’investisseurs qataris dans le capital du PSG, et le 6 août, date de la reprise de la Ligue 1 et de la signature de Javier Pastore, 67 jours sont passés, ils ont été particulièrement riches en événements, en spéculations, en coups médiatiques… et en bonnes nouvelles pour les supporters parisiens.

Je vais tenter une petite rétrospective des événements depuis l’annonce de l’arrivée des Qataris (la venue de Leonardo, la semaine folle du recrutement, la préparation) puis analyser l’effectif, les possibilités tactiques offertes à Kombouaré, le calendrier…

Troisième partie, du 25 juillet au 6 août : Leonardo recrute Jérémy Ménez, Milan Bisevac et Blaise Matuidi puis Salavatore Sirigu et Momo Sissoko, et enfin Pastore.

Lire la suite...

dimanche 24 avril 2011

La coupe de la lie.

Coupe de la LigueVous savez ce qu’est la lie, non ? Un résidu, le fond du fond… Samedi, avec la finale de la Coupe de la Ligue, le football français a touché le fond. Sa lie s’est donnée en spectacle.

Il s’agissait d’un match de bourrins, on s’y attendait, un OM-Montpellier ne peut pas voler très haut, je m’étais tapé la même affiche en L1 la semaine dernière, c’était une horreur, l’OM avait gagné grâce à un penalty très généreux au terme d’une rencontre à vous ennuyer un rat mort. J’espère que cette finale n’a pas été beaucoup vue dans le monde, l’image du football français est déjà assez dégueulasse comme ça, pas besoin d’en rajouter !

Lire la suite...

jeudi 27 janvier 2011

Je mérite une victoire de la musique.

Pour cette nouvelle série de chansons footballistiques j’ai fait comme les autres fois, un mélange de ce qui était sur mon ancien blog (le stock est maintenant épuisé) et des inédites… Il s’agit d’une petite série mais je vous rassure j’ai toute une liste d’idées, reste juste à trouver le temps de trouver les textes.

Là, j’ai même des chansons qui ne sont pas de moi. Je vous rappelle qu'avec le tag "chants de supporters" vous trouverez plein d'autres chansons. ;-)

  • Pour un joueur de l’OM, quoi de mieux que de reprendre une chanson d’I Am ? C’est une adaptation libre de Je dans le Mia. Le titre est Je défends comme Mbia.

Lire la suite...

dimanche 12 décembre 2010

Il faut les comprendre, ils n’ont pas l’habitude !

bandeau L1 2010-2011 Samedi soir l’OM n’a obtenu qu’un point à Auxerre dans une rencontre que l’OM aurait dû gagner… si les Marseillais avaient été sérieux, maîtres de leur jeu, mais surtout maîtres de leurs nerfs.

Les Marseillais ont très vite mené 1-0 avec un but de Rémy marqué de la tête suite à un bon travail et à un centre de Brandao (Loïc Rémy à 1m du but s’est presque manqué, le ballon est rentré en tapant sous la barre). On a cru le ballon sorti du terrain, ce n’était pas le cas. Après ce but c’est progressivement devenu n’importe quoi.

Lire la suite...

lundi 25 octobre 2010

Le cauchemar du parieur. (3/3)

bandeau L1 2010-2011 On termine sur cette journée de Ligue 1 aux 10 surprises (voyez les 2 premières parties ici et ici) par le match du dimanche soir.

LOSC-OM
On dirait que le fonctionnaire de l’Au-delà censé s’occuper de la justice dans le football a voulu me contredire à la fois au niveau des pronostics poulpesques et par rapport à ce que j’ai écrit vendredi sur la différence de traitement des médias concernant les bons résultats du PSG et les mauvaises performances de l’OM. Je ne retire pas un traitre mot de mon ce que j’ai écrit (publié aussi sur LeMeilleurDuPSG.com), au contraire, car après la défaite du PSG les commentaires ridicules du genre «Paris a retrouvé son vrai niveau», «c’était évident que ça n’allait pas durer», «depuis le début de la saison la défense était fébrile» (dit après 8 matchs sans encaissé un vrai but^^) et autres conneries sont sortis de partout, la thèse de l’accident n’a même pas été envisagée, rien sur le contenu global du match… Alors que cette fois c’est sûr, après sa victoire à Lille l’OM est champion, impossible de dire le contraire, c’est gravé dans le marbre. L’argument «il reste 28 journée» n’est valable que pour les autres clubs bien placés, pas pour l’OM, pour Marseille on est déjà en mai, pas en octobre.

Lire la suite...

vendredi 22 octobre 2010

Une grande marge de régression.

Bandeau Europa League bandeau L1 2010-2011 Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais pas mal de commentateurs en tous genres se montent plus que mesurés, pour ne pas dire sceptiques ou carrément pessimistes concernant les performances du PSG. Pourtant actuellement il n’y a pas mieux en France, comme je vous l’ai longuement expliqué ces derniers jours.

Ces commentateurs, consultants et autres (qu’il s’agisse de supporters des autres clubs ou de prétendus supporters du PSG qui n’ont pas dû regarder beaucoup de matchs ces dernières années) nous brandissent le spectre d’une pseudo crise de novembre (d’ailleurs étrangement les mecs qui ont choisi le calendrier ont mis PSG-OM en novembre), nous disent que si Nenê se blesse ou baisse de régime le PSG droit ira à la catastrophe, ils cherchent tous les bémols possibles, de l’inefficacité d’Hoarau – des attaquants inefficaces comme lui, quel club de Ligue 1 n’aimerait pas en avoir ?– à l’impossibilité absolue que la charnière centrale faite de 2 gauchers puisse tenir le coup (pour le moment elle fonctionne très bien, comme tout le monde au début je doutais, mais si elle fonctionne depuis plusieurs semaines pourquoi devrait-on considérer que d’un coup elle va partir en sucette ?).

Lire la suite...