samedi 27 avril 2013

Choisir le chef, suivre la recette.

Il y a encore quelques semaines, jamais je n'aurais cru écrire ceci un jour. C’est tout juste si je ne suis pas obligé de me pincer pour y croire… Pourtant, après avoir longtemps réfléchi, analysé la situation du PSG et du foot européen, j’en suis venu à cette conclusion : Arsène Wenger me semble être l'entraîneur dont le PSG a besoin.

Je n'aime pas le bonhomme, j'ai beaucoup de doutes concernant ses qualités, mais son profil est unique, il correspond à celui dont le club a besoin pour remplacer Ancelotti.

Pourquoi vouloir remplacer Ancelotti me direz-vous ? On ne va même pas se lancer dans un débat à propos contenu du bilan des 18 mois de l’Italien au PSG en termes de palmarès, de la qualité de jeu ou encore de gestion de l’effectif. Je persiste à dire que l’ensemble est très décevant, voire pire, mais à vrai dire, le problème n’est pas là, il se résume en une question : quelles sont les ambitions du club ?

Si l’objectif est réellement celui annoncé – et je n’ai aucune raison d’en douter – alors il est urgent de réorienter la politique sportive du club non pas sur du très court terme mais sur le moyen et long terme afin de s’établir durablement dans le top 4 européen.

Pour le comprendre, intéressons-nous d’abord à l’actualité car plusieurs enseignements sont à en tirer.

Lire la suite...

mercredi 3 avril 2013

Grand, beau et généreux. (LdC, ¼ aller.)

Ligue des Champions 2-2 à l’aller en Ligue des Champions est un excellent résultat… pour l’équipe qui se déplace. Il faudrait être complètement abruti pour sauter au plafond après avoir concédé un nul chez soi en ayant concédé 2 buts, qui plus est évitables, face au Barça, a fortiori'' un Barça privé de Messi en seconde période.

Et pourtant c’est la fête, la joie, presque tout le monde au PSG semble heureux après cette rencontre. Comment ne pas l’être ? Ces réactions a priori paradoxales voire totalement irrationnelles sont parfaitement logiques et justifiées.

Pour le comprendre, ii suffit de se poser une question : quel était l’objectif ?
Selon son point de vue on peut y apporter nombre de réponses possibles, mais à chaque fois l’objectif s’avère atteint.

Lire la suite...

vendredi 15 mars 2013

La main du Diable !

Ligue des Champions Nan mais allô ! Allô ! Tu prends le Barça avec quart aller à domicile et c’est un bon tirage ? Nan mais allô quoi ! Si tu sors le Barça t’es même pas en finale ! Nan mais allô ! Vous me recevez ?! C’est comme si j’te dis qu’prendre Nadal en quart à Roland Garros c’est mieux qu’être dans l’autre moitié de tableau ! Nan mais allô !

Je n’ai pas trouvé mieux que cette intro parfaitement dans l’air du temps – et probablement peu compréhensible quand dans quelques semaines on aura oublié la vidéo qui fait le buzz en ce moment – pour mettre en valeur le ridicule de la situation. Le PSG ne pouvait avoir droit à un pire tirage au sort. Prendre le Barça en quart de finale de la Ligue des Champions avec match retour à l’extérieur, était la pire des 14 destinées envisageables. Les faits sont là. Si la main de Maradona est la main de Dieux, celle de Steve McManaman est la main du Diable ! On lui doit un tirage vraiment affreux. Un exploit est toujours possible, seulement il est extrêmement improbable compte tenu de la situation.

Lire la suite...

lundi 7 mai 2012

La semaine dernière… (30 avril au 6 mai 2012)

Quelques événements dramatiques et/ou terrifiants ont marqué la semaine, notamment en natation et en basket. Certaines nouvelles ont provoqué chez moi du dégoût ou de l’agacement. Heureusement, le sport nous offre aussi des émotions beaucoup plus positives.

Il sera à plusieurs reprises question de dopage, on va parler de Londres 2012, c’est évident, mais il sera aussi question d’énormément d’autres sujets. On a, dans le désordre, du basket, de la boxe, du football, du rugby, du taekwondo, du badminton, du handball, du tennis, du squash, du hockey sur glace, de l’athlétisme, du tir, de la voile olympique, de la lutte, du tir à l’arc, de l’escrime, de l’aviron, et même du short-track.

Lire la suite...

jeudi 26 avril 2012

La finale des miraculés.

Ligue des Champions Qui aura pu prévoir une finale de Ligue des Champions entre le Bayern Munich et Chelsea ? Ces clubs ont respectivement éliminé le Real Madrid et le Barça dans des circonstances totalement improbables. Pas de quarante-douzième Clasico au programme ! Tant mieux ! Ces demi-finales ont eu un grand mérite : nous rappeler pourquoi on aime le foot.

Le foot est un sport parfois terriblement surprenant, la réalité se permet souvent des choses que la fiction n’oserait même pas imaginer. Un match, c’est un scénario. Un parcours européen, c’est une saga. Ça peut être chiant et prévisible comme captivant et plein de rebondissement, la qualité des acteurs et du metteur en scène est très importante, la façon dont c’est filmé tout autant. Si globalement les quarts de finale ont été sans intérêt, les demi-finales ont été extraordinaires dans des styles très différents. De mon point de vue d’amateur de football neutre car supporter d’aucun de ces clubs, Barça-Chelsea a plutôt été un drame et Real-Bayern un bon thriller. Si vous voulez de la comédie, je vous conseille de regarder samedi la finale de la Coupe de France entre l’OL et Quevilly.

Lire la suite...

dimanche 29 mai 2011

La leçon.

Bandeau Ligue des Champions

Quand le Barça veut vraiment gagner un match, il est injouable. Samedi soir à Wembley, en finale de la Ligue des Champions, Manchester United n’a rien fait pour contredire cette affirmation.

Hormis Rooney et dans une moindre mesure le trio Nemandja Vidic-Rio Ferdinand-Edwin Van der Sar, les Mancuniens ont été mauvais, ils n’ont globalement pas existé après 10 premières minutes de pressing haut très efficace. Ensuite, plus rien. La compo très offensive de Sir Alex Ferguson n’a pas fonctionné, les Anglais ont été dévorés au milieu du terrain, leur entraîneur n’a pas réagi, il aurait dû se raviser dans ses choix, changer des choses à la mi-temps. Son absence de réaction a contribué à ce que ses troupes prennent le bouillon en seconde période. La seule façon de gêner le Barça est de renforcer le milieu pour bloquer Iniesta et Xavi Hernandez. C’est beaucoup plus facile à écrire qu’à réussir, mais si on n’essaie même pas…

Lire la suite...

vendredi 29 avril 2011

Quelques grammes de finesse...

Bandeau Ligue des Champions Cette saison les amateurs de suspense n’auront pas pris leur pied grâce à la Ligue des Champions et à l’Europa League. Lors de la phase de poules, il y en a eu très peu, lors des huitièmes de finale (et seizièmes en EL) un peu plus, en revanche en quarts et en demi-finales, hormis les matchs de Braga, rien.

1 quart sur 8 et une demie sur 4 n’auront pas été pliés dès l’aller… A la limite, si à défaut du suspense on avait pu se régaler avec un football d’un niveau extraordinaire, avec des scénarii incroyables, mais non, même pas.

Lire la suite...

mardi 22 février 2011

La semaine dernière… (14 au 20 février 2011)

La semaine dernière...Au début de chaque semaine je vais essayer de vous faire un résumé de celle qui vient de se terminer. Je vais aborder pas mal de sujet non traités dans d’autres articles ou en vous rappelant les grandes lignes de ceux traités plus en longueur.

Au menu : légende du football, NBA, coupe(s) d’Europe, dunks, ski, dopage, patin, tennis, Français bondissant, et plein d’autres sujets.

C’est officiel, il l’a annoncé lors d’une conférence de presse organisée avec son club des Corinthians, la carrière de footballeur de Ronaldo est terminée. Les amateurs de football ont pour la plupart beaucoup d’admiration et d’affection pour ce joueur, ceci pour plusieurs raisons. La première de ces raisons est qu’il a fait rêver toute la planète football à l’époque où il était au sommet de son art et de ses possibilités physiques. Malheureusement, il n’a pas été épargné par les blessures, et c’est là qu’intervient la 2e raison pour laquelle il est très respecté. Revenir de blessures très graves comme il l’a fait n’est pas une évidence.

Lire la suite...

mardi 30 novembre 2010

Le Clasico ? Un gros choc !

Barça-Real, le Clasico, LE VRAI… C’est une affiche, c’est un gros choc… mais pas un match de football.

Ah ça oui, pour être un choc, c’est un choc, je ne m’attendais pas à ça, et honnêtement, qui s’attendait à ça ? Bien sûr, les supporters du Barça – les vrais et ceux qui soudain viennent de se découvrir un amour immodéré et déjà ancien pour ce club – ont pu fanfaronner en annonçant une large victoire de leur équipe… Ils n’y croyaient pas eux-mêmes, ou alors annonçaient ça en prévoyant une cachette où se terrer au cas où ça se passerait mal.

Lire la suite...