Mot-clé - Mickaël Delage

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 5 juillet 2017

Faire l’Aru devant les belles filles. (TdF 2017, E5)

Une légende dit que quand un Italien voit des belles filles, il fait la roue… Cette légende c’est presque vérifiée à La Planche des Belles Filles, lieu d’arrivée de la 5e étape du Tour de France 2017. Un Italien y a fait l’Aru.

On peut accorder au champion d’Italie le droit de se pavaner. Fabio Aru (AST) n’a certes attaqué qu’à 2,4km du sommet, mais il a tout de même réussi à faire grosse impression et à gratter pas mal de secondes qui pourraient s’avérer décisives au final. Privé de Giro à cause d’une blessure en préparation de son tour national et objectif majeur de la saison, il a dû changer ses plans. Avec bonheur ! Peut-il imiter Vincenzo Nibali, vainqueur ici-même il y a 3 ans avant de remporter le Tour dans la foulée ? L’avenir le dira, mais une chose est sûre, Aru fait désormais partie des concurrents les plus sérieux pour le nouveau maillot jaune, Chris Froome (SKY).

Lire la suite...

jeudi 24 juillet 2014

Le meilleur des Pyrénées. (TdF 2014, 16-18)

Tour de France Le Tour de France 2014 a été pensé de façon assez originale. Pas de prologue, une 2e étape accidenté, des pavés au bout de 5 jours de course, des difficultés près de l’arrivée 2 jours de suite, une traversée des Vosges assez longue, et pour finir les 2 premières semaines, une version condensée des Alpes. Il était alors temps d’aborder le gros morceau : les Pyrénées.

Avec 3 étapes pyrénéennes dont 2 arrivées au sommet, une très longue et 2 aussi denses que courtes, les coureurs avaient de quoi faire. Si le peloton français a échoué dans sa quête de victoire(s), il a su régaler son public par ses prises d’initiatives et son niveau général. Pour la première fois depuis 1997, époque du dopage roi, un Français montera sur le podium de la plus grande course du monde. Peut-être même 2. Or le Tour 1997 est le premier que j’ai vraiment suivi. C’est vous dire si le fan de sport que je suis est heureux. Et d’autant plus heureux en regardant tous les jours des cyclistes réaliser des performances humaines. Pendant de trop nombreuses années mon détecteur de chaudières sonnait en regardant les GrosBras, les Ulrich, les Rasmussen, les Ricco, les Vinokourov, les Landis, les Hamilton, les Hincapie, les Leipheimer, les Botero, les Contador, et bien plus encore. S’il reste probablement des tricheurs, si 2 ou 3 gars me font une drôle d’impression, dans l’ensemble on s’en rend bien compte, le cyclisme a changé, on voit des défaillances et quand un gars explose, le lendemain il continue à avancer moins vite que les motos !

Lire la suite...

jeudi 21 juillet 2011

Tour de France 2011 (E18) : classée hors-catégorie.

Tour de France

J’espère que vous avez regardé l’étape du jour… Si ce n’est pas le cas, vous avez manqué la plus belle étape du Tour de France de ces 10, 20, peut-être même 50 dernières années. Heureusement, j’ai tout noté, je vous raconte…

Jamais une étape du Tour de France ne s’était terminée si haut : 2645 mètres d’altitude. S’enfiler 3 cols hors-catégorie de suite lors d’une étape de 200 bornes… Si ça ne fait pas de gros dégâts, on peut arrêter les étapes de montagne, c’est qu’elles ne servent à rien. Normalement c’est une journée à vous faire changer les 4 maillots d’épaules… On s’attendait donc à du nettoyage par le vide tant à l’avant qu’à l’arrière. Que s’est-il passé dans le haut du classement ? Cavendish a-t-il été éliminé ? Les pois recouvrent-ils toujours le même homme ? A-t-on enfin eu droit à la première victoire d’étape française du Tour 2011 ?

  • Dix-huitième étape : de Pinerolo au Col du Galibier/Serre-Chevalier (200,5km).

Lire la suite...

dimanche 17 juillet 2011

Tour de France 2011 (E15) : overdose de Rosbif.

Tour de France

Il est accusé de finir dans les délais en s’accrochant aux voitures, mais il s’en tire à chaque fois. Et à chaque fois ça finit de la même façon, un sprint massif qu’il gagne quasi systématiquement. On dirait une rediffusion. Il en est à 4 victoires sur le Tour de France 2011, 19 depuis qu’il participe à la plus grande épreuve sportive annuelle du monde... autrement dit en 4 ans ! Je fais une overdose de Rosbif !

  • Quinzième étape : de Limoux à Montpellier (192,5km).

Lire la suite...

samedi 16 juillet 2011

Tour de France 2011 (E14) : citron vert.

Tour de France

Quelle belle étape ! Quel spectacle ! Et pourtant il ne s’est RIEN passé ! Non, je vous assure, dans la course des cadors il ne s’est rien passé, personne n’a réussi à prendre le dessus sur les autres, et surtout pas sur le héros du jour/héros du Tour de France : Thomas Voeckler.

Bien aidé par son équipe, Europcar (équipe dont la tunique est verte), et notamment par Pierre Rolland, qui selon moi finira avec le maillot blanc à Paris, le cycliste préféré des Français a été admirable, il a réussi à rallier l’arrivée avec les meilleurs. Non seulement il a conservé son maillot jaune, mais en plus il n’a rien perdu sur les favoris de l’épreuve au terme d’une étape extrêmement difficile. Un Europcar en jaune, c'est un citron vert... Désolé, je galérais pour trouver un titre sympa.^^

Lire la suite...

vendredi 15 juillet 2011

Tour de France 2011 (E13) : Roy poignardé dans le dos.

Tour de France

Le numéro gagnant… 138 ? Non. Le 138, c’est le numéro du héros du jour. Ce membre de la FDJ est un héros. 100% des gagnants ont tenté leur chance. Lui, il joue tous les jours, mais il ne gagne jamais le gros lot.

On avait là une courte étape de fausse montagne, une sorte de transition. Fausse montagne parce que malgré une très grande difficulté en cours d’étape, les leaders n’allaient évidemment rien tenter, l’arrivée était trop loin du sommet, beaucoup trop loin. Il fallait être capable de le passer en restant dans le coup pour la victoire. Rien de tel pour des baroudeurs. Qui a levé les bras en passant la ligne ? Un rouleur-sprinteur, un champion du monde que personne n’attendait là, un type costaud, mais surtout malin.

Un homme attendait un miracle pour l’emporter à Lourdes. Heureux les simples d’esprit, le Royaume des Cieux leur appartient. Ce gars, c’est le genre à renverser une grand-mère sur la parvis de l’église pour être le premier à allumer son cierge. A sa place, je chercherais une grotte où aller me cacher.

  • Treizième étape : de Pau à Lourdes (152,5km).

Lire la suite...

mercredi 13 juillet 2011

Tour de France 2011 (E11) : l’ennui.

Tour de France R.A.S. Journée sans aucun intérêt sur le Tour de France. La transition comme on ne l’aime pas, une petite mise en jambes avant de véritablement entrer dans le dru, la montagne.

Première nouvelle du jour, John Gadret ne prend pas le départ, trop fatigué. Il hésitait déjà à participer au Tour après avoir beaucoup donné sur le Giro.

  • Onzième étape : de Blaye-les-Mines à Lavaur (167,5km).

Lire la suite...

vendredi 8 juillet 2011

Tour de France 2011 (E7) : niveau Ligue 2.

Tour de France

Quand ce n’est pas la pluie, c’est le vent ! ASO nous a proposé une étape en bois pour ce premier vendredi du Tour de France 2011. Heureusement les gamelles et le vent ont animé la journée.

  • Septième étape : Le Mans-Châteauroux (218km).

Non, ce n’est pas une affiche de Ligue 2 mais bien une étape – a priori chiante – du Tour de France. Une étape de transition entre le moyennement intéressant et l’intéressant. Sur ce parcours tout plat et quasiment tout le monde attendait le scénario classique : échappée rapide, chasse du peloton, échappée reprise, sprint massif.

Lire la suite...

lundi 4 juillet 2011

Tour de France 2011 (E3) : W comme…

Tour de France

W, comme "winner", W comme le signe fait avec les mains par le vainqueur du jour en passant la ligne. Tout un symbole.

Encore du très beau temps sur la route du Tour de France. Direction le nord, départ de Vendée, arrivée en Bretagne.

  • Troisième étape : Olonne-sur-Mer à Redon (198km).

On ne s’attendait pas à beaucoup d’originalité, on n’en a pas eu, sauf en toute fin d’étape.

Lire la suite...