Mot-clé - Mickaël Gelabale

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 1 août 2012

Le jour où Tony Estanguet a écrit sa légende. (JO 2012, J4)

JO 2012 Un membre de la famille royale médaillé, des records historiques à la piscine et à Wimbledon, un pilote de rallyes sur un podium olympique, une qualification au millimètre, une série complétée au dojo, la première breloque de l’histoire de l’escrime africaine… Aujourd’hui beaucoup d’événements sont entrés dans la légende des JO.

En parlant de légende, Tony Estanguet en est une vivante. Il a écrit une page d’histoire, une très belle, réussissant un exploit jamais réussi ni par un céiste, ni par un sportif français. Il lui a fallu franchir un parcours du combattant pour atteindre son rêve, celui de monter une 3e fois au sommet de l’olympe. Se relever de son échec à Pékin alors qu’il avait le statut de porte-drapeau de l’équipe de France olympique était difficile, se qualifier pour Londres 2012 était en un grand défi compte tenu de la concurrence nationale, avoir su dominer tous les étrangers est extraordinaire. En effet Tony Estanguet n’est pas ordinaire, cet homme est une légende.

Lire la suite...

lundi 16 avril 2012

La semaine dernière… (9 au 15 avril 2012)

La semaine dernière A un peu plus de 3 mois des JO il va forcément être question de beaucoup de sports olympiques, notamment de VTT, de BMX, d'escrime, d’haltérophilie, de pentathlon moderne, de trampoline, de tennis de table ou encore de tir à l’arc. On aura aussi pas mal de basket (dont NBA) et d’autres sports "communs" comme le foot, le tennis, le cyclisme, etc. Il y a de très bonnes mais aussi de très tristes nouvelles de gravités diverses (et encore, je n’ai pas fait le carnet noir de la semaine, il aurait été lourd).

Lire la suite...

jeudi 8 septembre 2011

EuroBasket 2011 : le quart, pas le bus.

Turquie-France, 95-77. Horreur, malheur. On le savait, c’était mission impossible sans Tony Parker, Joakim Noah et d’autres joueurs majeurs. C’était le 5 septembre 2010 à Istanbul. Chez les Turcs dans une salle en feu, on a pris la marée. Avec un nombre de joueur de plus de 2m10 impressionnant (on en avait un seul), galvanisés par l’ambiance, par l’enjeu, ils n’avaient eu aucune difficulté à nous mettre la tête sous l’eau, dans mes souvenirs les Bleus avaient réduit l’écart lors du dernier QT, insuffisamment pour éviter une déroute annoncée. En un an et 2 jours, beaucoup de choses ont changé.

Depuis le début de l’EuroBasket il est clair que les Turcs sont moins forts, sans l’avantage du terrain et 10000 à 20000 personnes pour les pousser, faire pression sur les arbitres et inhiber les initiatives adverses, ils ont du mal. Les vice-champions du monde sont passés au 2e tour par miracle grâce à une victoire – relativement improbable – de la Grande-Bretagne sur la Pologne (privée de Marcin Gortat faute d’avoir pu payer une assurance à la star du basket polonais), ils ont ensuite battu l’Espagne car Pau Gasol avait été mis au repos, ce qui leur a permis d’arriver à ce stade de la compétition avec le même bilan que l’Espagne, la Lituanie et la Serbie.

Lire la suite...

mardi 6 septembre 2011

EuroBasket 2011 : ça tourne (2/2).

En ce moment, on a l’impression qu’un match de basket dure 40 minutes et qu’à la fin ce sont toujours les Français qui gagnent. 7 victoires de suite en préparation, on en est à 5 depuis le début de l’EuroBasket, tout va bien pour l’équipe de France. Pour une fois, nuance, les Bleus ont eu besoin de 45 minutes pour venir à bout d’un cador du basket mondial, la Serbie.

Serbie-France, 96-97 (après prolongation). Magnifique. Vraiment magnifique. La performance, le match en lui-même, l’état d’esprit, tout ! Un niveau de basket, un suspense, une tension… FA-BU-LEUX ! Plusieurs fois, on a cru avoir match gagné, on a aussi cru la situation quasi irrécupérable par moment, pendant la majeure partie de la rencontre il s’agissait d’un incroyable mano a mano pour obtenir une récompense importante sans être nécessairement décisive, une 2e victoire au moment de débuter la 2e phase. Pour en savoir plus à ce sujet, je vous suggère d’aller lire la première partie (où y vous trouverez aussi le résumé/l’analyse de l’aventure depuis le début de la préparation avec les 4 premiers matchs de l’Euro).

Lire la suite...

EuroBasket 2011 : ça tourne (1/2).

Un ballon de basket est une boule, il tourne.
La chance – ou plutôt la réussite – aussi peut tourner.
Au cours d’un match de basket, il y a des tournants. Lundi soir, lors de la rencontre entre l’équipe de France et la Serbie comptant pour la 5e journée de la première phase de l’EuroBasket 2011, il y a eu au moins 50 tournant.

Au finale, les Bleus s’en sont sortis après prolongation avec une victoire un peu chanceuse mais terriblement méritée. La grande roue du destin semble enfin tourner dans le sens des hommes menés par Tony Parker. Peut-être cette victoire est-elle le véritable départ de la grande aventure olympique rêvée par tout le monde du basket français après 2 échecs particulièrement marquants, frustrants et retentissants.

Lire la suite...

dimanche 4 septembre 2011

EuroBasket 2011 : le piège à c*ns.

Un vrai piège à c*ns ! Italie-France, match de la 4e journée de la première phase de l’EuroBasket 2011, était un vrai piège à c*ns pour les Bleus.

Pour leurs adversaires il était éliminatoire en cas de défaite alors que pour la France, en cas de victoire, il devenait sans importance (car l’Italie allait se faire éliminer). Pourtant il était primordial de l’emporter car le perdre signifiait relancer l’Italie et risquer de se retrouver avec une défaite en débutant le 2e tour (autrement dit se retrouver en très fâcheuse position avant l’affronter les 3 cadors issus de l’autre groupe, mais surtout avec une énorme pression – l’obligation de gagner – lundi soir face à la Serbie)… le tout sachant qu’une petite défaite pouvait aussi n’avoir aucun effet sur la suite de la compétition.

Lire la suite...

vendredi 2 septembre 2011

EuroBasket 2011 : MVP ! MVP !

Quel match ! On défend bien, on attaque plutôt bien, beaucoup de jeu, d'envie, un leader offensif qui prend ses responsabilités... C'est l'équipe de France qu'on aime !

Des Bleus qui ont l’œil du tigre, qui s’arrachent, ne paniquent pas si les événements leurs sont défavorables, s’encouragent les uns les autres, discutent pour corriger les erreurs. Un coaching intelligent adapté à la situation, des ailiers de qualité, un super meneur de jeu, une tour défensive sûre et efficace, un mélange de puissance et de technique… Il est bien sûr question de l’équipe de France de basket engagée depuis mercredi au premier tour de l’EuroBasket lituanien et non pas de l’équipe de France de football dont les membres ont plutôt l’œil de la tanche sortie de l’eau depuis une heure, paniquent à la vue du ballon comme un agoraphobe lâché au milieu de l’Alpe d’Huez le jour où le Tour de France s’arrête au sommet, seraient plutôt du genre à se pourrir et se jalouser entre eux, à ne jamais assumer leurs boulettes, reproduisent tout le temps les mêmes erreurs qui en club leur vaudraient un prêt immédiat en D2 belge (ou pire, à Newcastle), est dirigée de façon incompréhensible avec des choix de joueurs discutable et des remplacements nécessaires jamais opérés, des ailiers dont la dernière bonne prestation internationale remonte à 2006, un meneur de jeu super… bien payé à défaut d’être bon, on peut le dire sans passer par 4 chemins, il est inefficace au possible, Laurent Batlles aurait plus sa place en EdF (^^). Les Bleus du basket sont de véritables stars, pourtant ils sont un milliard de fois plus humbles et abordables que leurs homologues dotés d’une montgolfière à la place de la tête (chez certains il y a de l’air chaud à la place du cerveau, je ne vois pas d’autre explication.

Lire la suite...

jeudi 1 septembre 2011

EuroBasket 2011 : Goliath tape David.

2e match et 2e victoire de l’équipe de France lors de l’EuroBasket 2011. La performance réussie contre les Israéliens est bien plus convaincante que celle de mercredi face à la Lettonie. On s'attendait à une victoire car par rapport à cette équipe privée d'Omri Casspi, la France faisait figure de Goliath face à David.

Comme hier, faute de temps pour une analyse complète de la rencontre, je vous propose autre chose…

Lire la suite...

mercredi 31 août 2011

EuroBasket 2011 : le Letton n’est pas facile à dézinguer.

L’EuroBasket 2011 vient de débuter en Lituanie, on en a pour près de 3 semaines. Si vous avez manqué le premier match de l’équipe de France, celui contre la Lettonie, je vous offre une session de rattrapage.

En attendant une analyse de la rencontre – mêlée à celle des matchs suivants – d’ici quelques jours, voici ce que je vous propose…

Lire la suite...