Mot-clé - Muktar Edris

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 1 septembre 2016

Faites sauter la banque ! (DL Zürich)

La saison d’athlétisme touche bientôt à sa fin. La première moitié des finales de la Diamond League avait lieu jeudi soir à Zürich. Pour certains il suffisait de participer pour s’assurer de remporter la diamond race (et empocher la prime de 40 000$), mais le suspense demeurait de façon plus ou moins vive dans certaines épreuves. On a ainsi assisté à de gros retournements de situation ou des dénouements assez improbables.

Mine de rien, ces finales sont un bon moyen de faire le point sur ce qu’a été la saison dans les différentes spécialités. On voit que le niveau est monté très haut dans certaines, soit qu’un(e) athlète ait totalement dominé ou que la confrontation entre quelques concurrents ait permis de tirer tout le monde vers le haut alors que dans d’autres disciplines on a touché le fond, souvent faute de patron ou parce que les meilleurs ont refusé la confrontation. L’IAAF serait bien inspirée d’en tirer des enseignements pour améliorer la formule. En sprint – pourtant vitrine de l’athlétisme – on frise le grotesque.

Lire la suite...

jeudi 9 juin 2016

Oslo motion. (DL Oslo)

Le 200m féminin et un jet au lancer du javelot n’ont pas suffi à relever le niveau du meeting Diamond League d’Oslo (connu sous le nom de Bislett Games), assez décevant dans l’ensemble.

Il faisait assez frisquet, on a même eu un peu de pluie, mais pas de Dibaba. La star annoncée de la soirée étant blessée, il a fallu se passer de l’attraction espéré, une tentative de record du monde. Le plateau restait intéressant dans certaines épreuves, notamment au saut à la perche avec le champion olympique et les 2 derniers champions du monde, sur 200m avec les 2 premières des ChM de Pékin, ou encore dans un Dream Mile qui n’avait de dream que le nom et la présence d’Asbel Kiprop.

Lire la suite...

dimanche 29 mai 2016

Section Nike tout. (DL Eugene + Götzis)

Chaque année, le Prefontaine Classic est organisé sur 2 jours par Nike dans son fief de l’Oregon. Ce meeting organisé sur 2 jours, le vendredi et le samedi, est souvent propice aux très grosses performances. Les MPM y sont en général nombreuses, certaines tiennent toute la saison.

Encore une fois, on y a vu du très lourd dans certaines épreuves, et en particulier un 100m haies hallucinant. C’est sans doute la plus belle performance de cette réunion marquée par des records continentaux et records de la Diamond League en plus des nombreuses MPM. Pour les quelques membres de l’équipe de France ayants fait le voyage au nord-ouest des Etats-Unis, pas de record, mais une victoire et un podium (avec SB).

Lire la suite...

mardi 13 août 2013

Des marcheuses à domicile. (ChM athlé 2013, J4, S1)

ChM athlétisme Moscou 2013 Une course de longue distance le matin ? Oh mon Dieu ! Incroyable ! Mais que s’est-il passé ? Les Russes ont-ils craqué ? Depuis le début des Championnats du monde d’athlétisme elles avaient systématiquement lieu l’après-midi en plein soleil pendant les grosses chaleurs. Ceci dit, il faisait de nouveau très chaud, il y avait aussi du soleil, s’ils n’avaient pas fait ça le matin mais vers 14h, on aurait assisté à un carnage. Moscou 2013, va donc peut-être éviter de rester célèbre pour des décès de marcheurs et marathoniens en plus de son manque d’ambiance.

Le 20km marche féminin a été lancé avant 10h du matin, on s’attendait à voir les Russes, elles sont longtemps restées cachées dans le peloton, attendant leur heure pendant qu’une Italienne (Elisa Rigaudo) et une immense Tchèque extrêmement filiforme (Anezka Drahotova, 18 ans, championne d’Europe espoirs du 10000m) prenaient les devants. Cette Tchèque a dû faire complexer beaucoup de femmes devant leur télé. Sa culotte – car elle portait une tenue composé d’une culotte et d’une brassière, ça évite les frottements – donnait l’impression de jambes démesurées sous un ventre extrêmement plat avec une taille qui ferait envie à plus d’un mannequin.

Lire la suite...