lundi 21 juillet 2014

La loi du plus fort. (TdF 2014, 13-15)

Tour de France La loi du plus fort est toujours la meilleure, nous l’allons montrer tout à l’heure. Car on le constate sur le Tour de France 2014.

Les 2 premières semaines de cette édition ont été dominées par un homme. Depuis la 2e journée il a lâché une seule fois le maillot jaune, ça a duré 24 heures. A l’arrivée, il a terminé 6 fois sur 15 parmi les 3 premiers (dont 3 victoires d’étapes), 13 fois sur 15 parmi les 30 premiers… pour une 34e place (1ère étape) et une… 31e (15e étape). Le garçon est au-dessus du lot, il fait respecter sa loi en montagne. C’est la loi du plus fort. Dans les Alpes, il a fait ce qu’il a voulu.

Mais sur le plat aussi la loi du plus fort s’applique. Bien sûr, les rapports de force peuvent évoluer entre eux, mais à la fin, les sprinteurs se partagent toujours le gâteau quand ils jouent sur leur terrain.

Lire la suite...

dimanche 23 janvier 2011

Bain de pied et remontée des eaux.

banderole Coupe de FranceEn Coupe de France, il y a 2 sortes de résultats, les "surprises" et les autres (dans les autres il y a notamment ceux dont on se foute complètement). A vrai dire cette saison les "surprises" sont si nombreuses qu’on a de plus en plus de mal à être surpris, contrairement aux clubs, qui, pourtant prévenus, réussissent à se faire surprendre. On en a encore eu samedi.

Dans ce qui est pour moi la normalité on trouve d’abord le résultat de vendredi, le succès à domicile (2-1) de Sochaux contre le Paris FC, club de National. Assez étriqué comme victoire, mais de toute façon sur 10 rencontres une seule s’est terminée avec un écart supérieur à un but… et en plus il s’agit d’un match entre 2 clubs de la même division, Clermont-Reims, 1-3. Toujours dans la logique des choses on a la difficile victoire de Lorient contre les amateurs vendéens de Fontenay-le-Comte (CFA), un petit 0-1 (après prolongation). Le Mans a gagné à Cherbourg (CFA également), il n’y a eu qu’un but lors de cette rencontre. Dans le même veine mais à domicile Nantes a mis fin au parcours de Raon-l’Etape (encore une CFA), 2-1. Dans un duel de CFA (cette division était très représentée lors de ce tour) le demi-finaliste de l’édition précédente, Quevilly, a pris la porte contre Martigues (1-1, 3 TAB à 5).

Dernier résultat pas du tout surprenant, la qualification d’Angers.

Lire la suite...