Mot-clé - Natalie Coughlin

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 3 août 2013

Formalités. (ChM 2013 natation, séries J7)

ChM natation Barcelone 2013 Pour les meilleurs nageurs, les séries des Championnats du monde sont une simple formalité, ils passent à la piscine le matin font le job, ça fait office de réveil musculaire pour être en forme l’après-midi. Seulement, parfois, les formalités durent. Un 50m est géré en 22 à 30 secondes selon les cas, un 1500m NL, c’est "un peu" plus long.

La France n’a envoyé personne sur 50m NL féminin… Anna Santamans a loupé les minimas pour presque rien, ils étaient très stricts. Quand on voit le nombre de nageuses infiniment plus lentes qu’elle ayant eu le droit de représenter des pays où il y a très peu de piscines, ça pique. La qualification pour les demi-finales s’est jouée en 25"23, un temps qu’elle pouvait réaliser.

Lire la suite...

dimanche 28 juillet 2013

All in ! (ChM 2013 natation, J1)

ChM natation Barcelone 2013 Quel panard ! Encore sonné par l’énorme claque reçu quelques minutes auparavant, je suis soudain passé dans un état d’euphorie intense. C’était en début de soirée, j’ai crié comme un fou devant ma télé. Nous sommes très certainement des centaines de milliers à avoir ressenti la même chose. Normal ! Seul le sport vous offre des instants comme celui-ci.

En y pensant, je me dis que le poker doit être une sorte de sport ou alors que ma phrase est fausse. Certains jeux et tournoi non sportifs sont aussi susceptibles de procurer ce type d’émotions. A vrai dire, cette journée m’a beaucoup fait penser à un tournoi de poker. Imaginez-vous à l’EPT de Barcelone. On va bientôt arriver à la bulle, les choses deviennent très sérieuses, vous avez envie de serrer le jeu mais convaincu que votre reine est imbattable, vous misez une grande partie de vos jetons dans le coup. Dans votre esprit personne n’a les cartes en main pour la dominer, ça va bien se passer… et PAN ! L’Américaine sort un jeu improbable, personne n’avait rien vu venir, vous recevez une claque d’une violence rare. Ce coup vous met KO, il vous reste largement de quoi vous refaire mais vous ne vous en rends pas compte, vous avez l’impression que tout est foutu car votre esprit reste embrouillé par cette terrible déconvenue.

Lire la suite...

samedi 30 juillet 2011

Shanghai (J7) : plus à un exploit près…

L’équipe de France de natation est épatante. Elle a pris une excellente habitude, celle de s’incruster sur les podiums. Attendus ou non, peu importe, ses membres se pointent à la cérémonie des médailles des épreuves auxquels ils prennent part. J’espérais une 8e breloque en cas d’exploit, en accrocher une sur 3 finales, pourquoi pas ? 2 ? N’abusons pas… Ah bah si, 2. Savourons.

De surcroît, les médailles sont ramenées par les garçons et pas les filles, pas les jeunes, les tauliers et les révélations de l’année dernière, dans les courses individuelles et les relais (une seule dans une distance non-olympique). On a même eu des records de France, déjà 3. Espérons que l’an prochain ils feront aux JO ce qu’ils font actuellement aux Championnats du monde.

Lire la suite...

mardi 26 juillet 2011

Shanghai (J3) : dos-rés !

Avant la session de l’après-midi de la 3e journée des Championnats du monde de natation, on le savait, on allait assister un très grand jour pour la natation française.

L’équipe de France de natation allait enfin voir un de ses hommes être titré en grand bassin, ce qui n’était jamais arrivé ni en course individuelle, ni en relais. Très clairement, s’il n’y avait pas eu de médaille d’or à la fin de la journée, on aurait pu parler de malédiction. La malédiction s’est transformée en bénédiction. Je ne reviens pas de ce que j’ai vu. On a assisté à quelque chose de parfaitement incroyable.

Lire la suite...