Mot-clé - National

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 15 mai 2012

La semaine dernière EN FOOTBALL… (7 au 14 mai 2012)

L’actualité footballistique était si riche cette semaine que j’ai décidé de faire un spécial foot. J’ai même ajouté lundi pour pouvoir y inclure 2 ou 3 sujets supplémentaires. Ne manquez surtout pas la vidéo à la fin !

Entre autres sujets, il va être question de l’équipe de France.

Lire la suite...

dimanche 23 janvier 2011

Bain de pied et remontée des eaux.

banderole Coupe de FranceEn Coupe de France, il y a 2 sortes de résultats, les "surprises" et les autres (dans les autres il y a notamment ceux dont on se foute complètement). A vrai dire cette saison les "surprises" sont si nombreuses qu’on a de plus en plus de mal à être surpris, contrairement aux clubs, qui, pourtant prévenus, réussissent à se faire surprendre. On en a encore eu samedi.

Dans ce qui est pour moi la normalité on trouve d’abord le résultat de vendredi, le succès à domicile (2-1) de Sochaux contre le Paris FC, club de National. Assez étriqué comme victoire, mais de toute façon sur 10 rencontres une seule s’est terminée avec un écart supérieur à un but… et en plus il s’agit d’un match entre 2 clubs de la même division, Clermont-Reims, 1-3. Toujours dans la logique des choses on a la difficile victoire de Lorient contre les amateurs vendéens de Fontenay-le-Comte (CFA), un petit 0-1 (après prolongation). Le Mans a gagné à Cherbourg (CFA également), il n’y a eu qu’un but lors de cette rencontre. Dans le même veine mais à domicile Nantes a mis fin au parcours de Raon-l’Etape (encore une CFA), 2-1. Dans un duel de CFA (cette division était très représentée lors de ce tour) le demi-finaliste de l’édition précédente, Quevilly, a pris la porte contre Martigues (1-1, 3 TAB à 5).

Dernier résultat pas du tout surprenant, la qualification d’Angers.

Lire la suite...

dimanche 9 janvier 2011

Alors, tirage facile ? Mouaaaaah !

banderole Coupe de France Par définition les 32e de finale de la Coupe de France sont au nombre de 32, ce qui signifie que 64 équipes étaient en lice, comme les 20 clubs de L1 entraient en compétition lors de ce tour, le calcul est simple, au tirage 44 boules sur 64 contenaient le nom d’une équipe n’appartenant pas à l’élite…

Quand le PSG tombe sur autre chose qu’une Ligue 1 vous entendez systématiquement des tas de réactions se résumant ainsi : la FFF (ou la LFP lorsqu’il s’agit de CdL) trafique les tirages pour favoriser le PSG, qui du coup a tout le temps des tirages faciles. Désopilant.

Cette fois il le tirage au sort s’est effectué en 4 blocs (je n’ai pas compris comment les 4 groupes de 16 boules ont été confectionnés), Paris aurait pu se régaler face à Issy-les-Moulineaux, il a pris une équipe de L1 (Lorient, Brest et Nice étaient les autres mauvais tirages possibles). Sur 32 affiches, seulement 2 opposaient des L1. Résultat, le PSG est de toutes les équipes déjà qualifiées celle qui s’en est sortie avec le plus gros score. Lens a pris cher, je ne pensais pas que ce serait aussi facile même si mes chansons spéciales pour cette rencontre prévoyaient ''la valise, lise lise lise''

Lire la suite...