Mot-clé - Nelson Oliveira

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 15 juillet 2016

Le jour d’après. (TdF 2016, E13)

logo_TdF_2016.jpg En temps normal, les contre-la-montre ne suscitent pas chez moi une folle passion. Faute de suspense concernant la victoire d’étape ou le classement général, le premier effort individuel chronométré de ce Tour de France ne vendrait pas de rêve. Compte tenu des événements dramatiques survenus à Nice, le cœur n’y était vraiment pas.

Un jour normal, j’aurais pu titrer « la promenade de l’Anglais » car à l’évidence, Chris Froome (SKY) allait prendre le large au classement général. Seulement, il ne s’agit pas d’un jour normal. Il s’agit d’un jour d’après. On ne pourra jamais – et on ne doit pas – s’habituer à cette manifestation de la folie d’individus fanatisés. Pour rester insensible à un massacre comme celui dont ont été victimes des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants sur la Promenade des Anglais, il faudrait être comme ces terroristes, n’avoir plus en soi la moindre once d’humanité.

Forcément, personne n’avait le cœur à la fête, les coureurs ont peu dormi, ceux qui n’avait pas connaissance du drame ont été assommés par la nouvelle dès leur réveil. La course a tout de même eu lieu. On ne peut s’arrêter de vivre et aller se cacher ad vitam æternam dans des caves parce que des cinglés veulent nous imposer leurs règles. Les gars ont disputé le chrono parce que c’est leur métier.

Lire la suite...

jeudi 21 juin 2012

Duel de boulets. - Euro2012 (1er quart)

Euro 2012 Ça vous a peut-être échappé mais le stade de Varsovie était couvert pour le premier quart de finale de l’Euro 2012. Cette info n’a aucun intérêt selon vous ? J’ai envie de vous répondre que pendant une bonne partie de la première période, le match non plus d’avait aucun intérêt… jusqu’au moment où le Dieu des Cristianoronaldais a enfilé sa cape.

République Tchèque-Portugal, résumé en un duel entre Petr Cech et Cristiano Ronaldo selon une grande partie de la presse mondiale comme par le réalisateur chargé de la captation de la rencontre, n’a pas été d’un niveau exceptionnel, tant s’en faut. Etant l’unique buteur de la rencontre, la superstar lusitanienne est particulièrement mise en avant. Non, le Portugal ne se résume pas à Cristian Ronald ! Je vais aller plus loin, selon moi, la clé du match n’a pas été un duel de capitaine mais un duel… de boulets : Milan Baros vs Helder Postiga. La blessure du second a sauvé la mise du Portugal.

Lire la suite...

mercredi 13 juin 2012

Mortel. - Euro2012 (Groupe B-J2)

Euro 2012 Depuis le tirage au sort des poules de l’Euro 2012, on n’a cessé de nous vendre le groupe B comme étant le terrible "groupe de la mort" avec les ogres allemands, les génies néerlandais, les exceptionnels Cristianoronaldais – oui, parce que ce n’est pas le Portugal qui joue, c’est Cristiano Ronaldo ! – et les pauvres Danois tombés dans un groupe dont ils n’avaient aucune chance de sortir en position de qualifié… Après 4 matchs, plus qu’un "groupe de la mort", on a vu un "groupe des matchs morts".

Le groupe B nous a encore proposé 2 rencontres bien étranges lors de sa 2e journée. Les matchs cet Euro sont décidément d’une qualité très inégale, on y voit un peu de tout, y compris du 2 en 1, purge et festin répartis sur 90 minutes. Avec les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark et le Portugal, on a surtout de la purge. PB-Danemark, match correct avec des Bataves catastrophique, Allemagne-Portugal, match en bois, Portugal-Danemark, environ 35 minutes d’ennuie profond avant enfin de devenir regardable, Allemagne-PB, match joué à 2 à l’heure avec des Teutons à 50% de leurs capacités, ce qui a largement suffi pour taper des Oranjes non pas mécaniques mais des Oranjes pathétiques.

Lire la suite...

samedi 9 juin 2012

Le foot est un jeu de construction. Euro 2012 (Groupe B - J1)

Euro 2012 Le football est un jeu de construction. La première journée du groupe B de l’Euro 2012 nous l’a rappelé.

Les Pays-Bas ont un problème de construction de leur équipe, elle n’est pas équilibrée, pas cohérente, pas solide.
Le Danemark n’est pas pour rien le pays du Lego, ses joueurs ont construit leur succès en imbriquant brique après brique. Le Lego est un jeu pour les gens intelligents, les Danois ont fait un match intelligent.
Le Portugal a eu le tort de se complaire dans le stéréotype caricatural du maçon portugais, il a voulu construire un mur et a compris beaucoup trop tard qu’elle peut aussi faire autre chose.
Et puis franchement, vouloir construire un mur contre l’Allemagne, c’est n’importe quoi, tout le monde sait que même s’il leur faut toujours un certain temps pour y parvenir, les Allemands finissent par faire chuter les murs les plus solides…

Lire la suite...