mardi 13 septembre 2016

Ejaculateur précoce. (LdC J1)

Que doit-on réellement retenir de PSG-Arsenal, l’affiche de la première journée des poules de la Ligue des Champions ? Le résultat décevant ou la manière plus qu’encourageante ? On attendait une réponse à beaucoup de questions nées d’incertitudes entourant les blessures et autres retours tardifs après un été chargé. Beaucoup ont été obtenues, certaines restent en suspens.

On ne pouvait imaginer meilleur début de rencontre. Cavani a ouvert le score dès la 42e seconde. Ensuite, le PSG a multiplié les occasions en pratiquant un football empreint, de vitesse, d’enthousiasme mais aussi de solidarité et de cohésion collective, ce qui lui a permis de quasiment stériliser l’attaque londonienne. L’envie d’aller vite de l’avant n’a pas empêché d’assister à de longues séquences de construction à base de circulation du ballon. Il n’aura manqué qu’un ingrédient : l’efficacité offensive. Cavani a tout donné trop vite, impossible ensuite de remettre le couvert.

Lire la suite...

dimanche 11 mars 2012

27e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 En Ligue 1, toutes les équipes sont capables de prendre des points contre n’importe quelle autre équipe… Hormis contre le PSG et Montpellier, sauf circonstances particulières.

On l’a encore vu lors de la 27e journée, si la course à la 3e place est encore très ouvertes, c’est qu’aucune équipe n’a la constance nécessaire pour se faire respecter, les candidats se relancent les uns les autres semaines après semaines. La lutte pour le maintien suit le même schéma, les équipes ont du mal à profiter des mauvais résultats de leurs adversaires, du coup, tout le monde s’accroche.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 6 février 2012

22e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 3 matchs reportés à cause du froid polaire… Il fallait bien que ça arrive, on avait eu de la chance jusqu’ici, chaque journée de Ligue 1 avait eu lieu en temps et en heures, mais la 22e journée est mal tombée. On a finalement disputé 7 matchs dont 2 n’auraient pas dû avoir lieu en raison de l’état du terrain. Pire, on a fait se déplacer des gens pour annuler au dernier moment alors qu’on savait les pelouses gelées et les routes potentiellement dangereuses…

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 29 janvier 2012

21e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Globalement, lors de la 21e journée de Ligue 1, les équipes fortes, les équipes en forme et celles en grande méforme ont confirmé leur valeurs, leur bonne santé ou leur déliquescence.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 11 décembre 2011

17e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Le foie gras et le saumon fumé, ce sera pour les fêtes. Ce week-end, c’était pâté industriel et thon en boîte. On a connu de plus belles journées en Ligue 1 que la 17e. Ça se détache devant et derrière, le PSG, le LOSC et l’OL reviennent sur Montpellier alors que les reléguables s’enfoncent.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

mardi 22 novembre 2011

Du jamais vu.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 14e journée de Ligue 1 est une des plus étranges de la saison et le restera sans doute. Il y a beaucoup lieu de parler d’arbitrage car beaucoup de rencontres ont eu pour acteur majeur les hommes de la DNA. Parfois, les effets de leurs erreurs ont été coordonnés avec ceux de boulettes défensives, certains gardiens ayant aussi trouvé le moyen d’aider leurs adversaires. Entre samedi et dimanche on a vu des trucs totalement dingues, un match terminé à 8 contre 11, des morts qui se retournent dans leur tombe, un Montpellier-OM arbitré par M. Chapron qui s’est terminé sans péno ni rouge, des buts de Kurt Zouma, Jean Calvé et Mamadou Samassa (je vous passe quelques buteurs presque aussi étonnants)…

Parmi les équipes qui n’ont pas gagné, hormis peut-être une ou deux, toutes ont de quoi avoir de gros regrets compte tenu du scénario ou de faits de jeu particuliers. Parmi celles qui ont gagné, beaucoup peuvent s’estimer heureuses.

Lire la suite...

lundi 21 novembre 2011

14e journée de L1, les matchs (2/2).

Ligue 1 saison 2011-2012 Ayant vu beaucoup des rencontres de la 14e journée de Ligue 1, j’ai beaucoup à dire, d’où 2 parties pour traiter les matchs. La première est à retrouver ici. PSG-Nancy est à part.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 7 novembre 2011

Bonnes et mauvaises habitudes.

Ligue 1 saison 2011-2012

Une bran-bran de plus pour Dijon, encore une défaite d’Ajaccio, l’OL ne met plus un pied devant l’autre à l’extérieur, Rennes ouvre le score et se fait rejoindre, le LOSC râle, Bordeaux ne gagne pas à domicile, le PSG ne perd pas à l’extérieur, l’OM bat les nuls, Montpellier ne jamais à Sainté, l’ASSE en mode sal*pe, 4 nuls 1-1 dit "1-1 Ligue 1-1"…
Certaines mauvaises et bonnes habitudes perdurent en Ligue 1.

Pas la moindre victoire à l’extérieur, c’est assez rare, surtout quand Paris et Montpellier jouent à l’extérieur. Aucun des 6 premiers n’a gagné. Ils n’ont pour autant, pas tous réalisé une mauvaise opération.

Lire la suite...

jeudi 22 septembre 2011

Paris a "Azuré".

Ligue 1 saison 2011-2012

Quel "drôle" de match ! Si on regarde la fiche de PSG-Nice, on voit 3 buts tous marqués sur penalty, ainsi que 2 cartons rouges (pour 2 jaunes), on peut penser que cette rencontre a été un show arbitral plutôt qu’une partie de football. Pourtant on a assisté à un assez bon spectacle plein d’enseignements. Paris a azuré contre les Azuréens.

M. Gautier n’a pas été particulièrement bon, sur ces actions il a juste pris les décisions qui s’imposaient pour des fautes évidentes. La victoire 2-1 des Parisiens est méritée, ils ont réussi une première période de très haut niveau, sans doute car ils avaient à cœur de bien débuter la rencontre 3 jours après un déplacement difficile en Savoie. La seconde période a été un peu plus difficile, les Aiglons ayant joué libérés et un temps en supériorité numérique. Le résultat est très important, avec un 9e match consécutif TCC sans défaite et un 3e succès de rang à domicile en Ligue 1, le PSG a 14 points en 7 journées, un rythme de champion (même s’il n’est que 4e à 2 points de Montpellier, chez qui ira il se déplacera samedi soir, et à égalité avec le 2e).

Lire la suite...

dimanche 21 août 2011

Ciseaux et découpe.

Ligue 1 saison 2011-2012 La première partie de la 3e journée de Ligue 1 a été marquée par 2 buts marqués en ciseau retourné… et par 3 cartons rouges pour des tacles particulièrement effrayants.

  • Les résultats de samedi.

Bordeaux-Auxerre, 1-1,
Brest-OL, 1-1,
Caen-LOSC, 1-2,
Dijon-Lorient, 2-0,
Nice-Toulouse, 1-1,
Ajaccio-ETG, 1-1.

Certaines journées de championnat sont faciles à pronostiquer, les dynamiques et les écarts de niveau permettent de dégager facilement des favoris. En début de championnat, compte tenu des faiblesses et des forces déjà entrevues, du calendrier de chaque club, des différences de préparation, on a beaucoup plus de mal à imaginer comment les choses pourraient se dérouler. Pendant longtemps, j’ai cru avoir tout faux. Une dernière demi-heure mouvementée a dû décevoir ou au contraire soulager nombre de parieurs…

Lire la suite...

lundi 15 août 2011

Les gardiens ont tout fermé (1/2).

Ligue 1 saison 2011-2012 Après l’orgie offensive de la première journée de Ligue 1, 31 buts marqués, il fallait s’y attendre, les défenses et les gardiens étaient beaucoup plus concentrés lors de la seconde. Résultat, seulement 18 buts. On a eu le premier 0-0 de la saison. Ça vous manquait ?

  • Les scores.

-Samedi :
ASSE-Nancy, 1-0,
Lorient-Bordeaux, 1-1,
OL-Ajaccio, 1-1,
Rennes-PSG, 1-1,
Sochaux-Caen, 1-2,
Toulouse-Dijon, 2-0,
Valenciennes-Brest, 0-0.
-Dimanche :
Auxerre-OM, 2-2,
ETG-Nice, 1-0,
LOSC-Montpellier, 0-1.

  • Les hommes de la semaine.

Les gardiens. Pas tous, bien sûr, certains ont commis des erreurs, mais beaucoup ont eu l’occasion de se mettre en valeur, je pense notamment à Laurent Pionnier, Salvatore Sitigu, Alexis Thébaux, Guillermo Ochoa (dans un style bien à lui), Cédric Carrasso, Fabien Audard, Nicolas Penneteau… J’en oublie sans doute. Ils ont réalisé un festival ! Même le jeune Baptiste Reynet a réussi à tirer son épingle du jeu.

Lire la suite...

lundi 8 août 2011

A s'en friser les moustaches !

Ligue 1 saison 2011-2012

31 buts (!!), 31 buteurs dont 2 contre leur camp, 2 penalties manqués, des frappes assez fabuleuses… Bon, des défenses pas toutes dans le coup et des boulettes de gardiens, mais aussi des arrêts magnifique… La première journée de Ligue 1 s’annonçait très excitante avec plein de nouveautés, elle n’a pas déçu Maître Moustache (alias Frédéric Thiriez), il a dû se les friser !

Quoi de mieux pour faire de la pub à la Ligue 1 que de multiplier les buts magnifiques ? Olivier Sorlin, Grégory Proment, Loutcho, Alain Traoré, Paulo Machado, Geoffrey Dernis, Pierre-Aymeric Aubameyang… C’était la journée des buts improbables ! D’autres ont marqué de jolis buts dans des registres différents (Lisandro Lopez, Alexander Tettey, j’en passe)… Les CPA ont aussi fait des ravages.

En revanche, pour ce qui est de tirer des enseignements à propos des clubs, hormis quelques évidences concernant certaines lacune de-ci de-là à certains postes (Evian-Thonon-Gaillard a besoin d’un gardien, Bordeaux d’un buteur, etc.), l’analyse doit rester très mesurée.

Lire la suite...

dimanche 8 mai 2011

Le mur de la Méditerranée.

bandeau L1 2010-2011 Il y a quelques années, Monaco avait une équipe de football digne de son image de luxe, de bling-bling... Les gens allaient à Louis II pour voir des stars et du jeu.
Depuis quelques saisons, Monaco a une équipe d’anti-football digne de son territoire… Impossible de plus bétonner.

Samedi, à 19h, il faisait encore chaud en Principauté. Le PSG s’y présentait avec une équipe remaniée. Coupet était de retour – ce qui n’a eu aucune conséquence positive ou négative – derrière une charnière centrale au sein de laquelle Zoumana Camara remplaçait Mamadou Sakho, laissé au repos (sur le banc). Le côté droit était celui que je demande depuis plusieurs semaines, Cearà-Jallet, ça s’est très bien passé avec un excellent Cearà, Jallet a été un peu moins en vue. Dommage qu’Hoarau n’ait pas été là pour tenter de disputer le ballon à Petter Hansson et Puygrenier sur les nombreux centres aériens réalisés par les deux latéraux associés (le mec qui a fait les stats présentes sur le site de la LFP doit avoir un problème avec la définition du mot centre)… Erding en a pris quelques-uns, Bodmer aussi, mais tant qu’à faire, le jour où on aligne les meilleurs centreurs, autant mettre le meilleur joueur de tête, non ?

Lire la suite...

lundi 2 mai 2011

La Ligue 1 version courte.

bandeau L1 2010-2011 Alors comme ça je ne sais pas faire court ? C’est faux ! La preuve ! Je vais tâcher d’être complet et de faire court (un paragraphe de taille normale par match).

33e journée de Ligue 1, 10 matchs, c’était du 4-1-4-1 (4 matchs samedi à 19h, un à 21h, 4 le dimanche à 17h, un à 21h). Bon, PSG-Valenciennes, c’est fait. Le reste.

Sans surprise le LOSC a mis 5-0 à Arles-Avignon, pathétique à l’extérieur. But rapide de Gervinho (6e), affaire entendue juste avant la mi-temps (encore Gervinho, petite feinte pour mettre le gardien sur les fesses), et balade en seconde période. Tout de suite un péno pour une main (volontaire ? pas sûr), Debuchy l’a transformé car après 3 échecs consécutifs Yohan Cabaye ne les tire plus, contrairement aux CF. Un CF, il en a mis un joli pour le 4-0 puis David Rozehnal a fini le travail avec un joli petit lob, il avait remplacé Chedjou, blessé en première période. Notons qu’un certain Corrèze a pris un rouge. Non seulement les Lillois ont repris la tête du championnat, mais surtout ils ont soigné la différence de but, c’est presque une victoire à 3,5 points.

Lire la suite...

jeudi 28 avril 2011

Contre la chatte, on ne peut pas lutter.

bandeau L1 2010-2011 Il paraît qu’un jour les femmes domineront le monde… pour le moment la chatte domine la Ligue 1, c’est peut-être un début.

Triviale cette introduction… Mais si comme moi vous avez vu comme moi OL-Montpellier et OM-Nice ce mercredi, les 2 matchs de la 32e journée de L1 reportés à cause de la finale de la Coupe de la Lie, vous ne pouvez qu’acquiescer.

J’ai regardé les 2 matchs en jonglant de l’un à l’autre de façon en louper le moins possible. L’impression est simple, contre cette chatte, on ne peut pas lutter. L’OL a gagné quasiment par miracle face à des Montpelliérains privés de pas mal de monde, fatigués physiquement et mentalement par leur défaite en finale de la CdL samedi. L’OM a aussi bénéficié d’une chance/réussite improbable face à des Niçois décimés (l’effectif était tellement réduit que Habib Bamogo a joué, c’est dire !).

Lire la suite...

lundi 21 février 2011

Vive la cryothérapie !

bandeau L1 2010-2011 Fatigué physiquement et mentalement ? Usé par la pression subie au travail ? Testez les bienfaits de la cryothérapie ! La Biélorussie vous accueille pour des séjours grand luxe – standing ex-URSS – par -20°C, vous y resterez 2 jours (plus vous ne survireriez pas) et rentrerez chez vous frais, revigoré, ragaillardi. La Biélorussie, ça vous réussit !

Le jeudi, match à Minsk par un froid polaire et des conditions de jeu horribles, le PSG s’en sort en arrachant un 2-2 à la 89e après s’être fait très peur bêtement. Dimanche, déplacement à Nice pour le compte de la 24e journée de Ligue 1, il s’agit d’un lieu où traditionnellement le PSG perd (en général de façon très frustrante… d’ailleurs le PSG sort quasiment à chaque fois très frustré de ses confrontations face à Nice, j’espère qu’on les retrouvera en Coupe de France si on doit jouer une autre Ligue 1), dans un stade où Lyon a perdu en CdF, l’OM a perdu et Lille a galéré en championnat… Rien ne poussait à l’optimisme hormis la capacité de réaction montrée en Europa League.

Lire la suite...

lundi 7 février 2011

Juste pour me casser les couill*s !

bandeau L1 2010-2011 Quelle étrange journée… La Ligue 1 est encore relancée alors qu’elle a failli être quasiment pliée à quelques minutes et quelques centimètres près. En fait j’ai l’impression que les joueurs de L1 ont décidé de tout faire pour plomber mes pronostics, à croire qu’ils ont tous lu ce à quoi je m’attendais et se sont donné le mot pour me casser les couill*s (ou en version plus soft pour me donner tort) !

Samedi à 19h aucun match de la 22e journée ne m’attirait, j’attendais Rennes-PSG, très bon match de foot à la fin malheureuse. Comment voulez-vous avoir envie de regarder Arles-Avignon en déplacement à Marseille, Caen recevoir Lorient, les Verts visiter l’antre du Fight Club, les 738e Derby du Nord du XXIe siècle (en ne comptant que les confrontations entre équipes premières de clubs professionnels), un Nice-Sochaux aussi sexy qu’Amélie Mauresmo en tenue de bonne-sœur, ou encore un Brest-Nancy toujours sans Nolan Roux ? A part si on est fan d’un de ces clubs – or vous le savez, ce n’est pas mon cas – on ne peut être impatient d’assister au spectacle d’une de ces 6 rencontres… Ou alors ça s’appelle du masochisme.

Attention, je ne dis pas que toutes ces équipes sont nulles, qu’elles ne produisent jamais de spectacle, mais avouez qu’Arles-Avignon est catastrophique, que depuis le début de saison l’OM galère à domicile contre 100% des équipes qui se présentent au Vélodrome, y compris Zilina, que Lorient et Sochaux se font tout le temps corriger à l’extérieur, que si Lens, Caen et Nice luttent pour conserver leur place en L1 ce n’est pas par hasard, que l’ASSE avec Emmanuel Rivière en pointe normalement a autant de chance de marquer des buts que Brest sans Nolan Roux, que Montpellier n’est qu’une équipe de barbares sans foi ni loi, et que Valenciennes… non, en fait Valenciennes, malgré ses difficultés, est l’équipe la plus potable du lot (Sochaux à domicile c’est sympathique, seulement le Stade du Ray est loin du Doubs).

Lire la suite...

dimanche 6 février 2011

Une mauvaise habitude.

bandeau L1 2010-2011 Le PSG revient de Rennes avec des regrets, c’est un grand classique. Enchaîner 5 déplacement consécutifs, ça ne l’est pas, c’est très rare. Le premier s’est mal terminé (au terme d’une prolongation), le dernier aussi.

Le PSG s’est encore incliné 1-0 au Stade de la Route de Lorient lors de la 22e journée de Ligue 1, pratiquement comme tous les ans, et pratiquement comme tous les ans il s’est procuré pas mal d’occasions. Au final Edel n’a quasiment rien eu à faire, le gardien parisien n’a réellement mis en danger par pratiquement aucun tir, il a simplement été battu comme sa défense sur un exploit individuel de Yacine Brahimi, que je pensais être une des révélations de la saison… ça se confirme, le nouvel international espoir est capable de sortir des prestations de folie. S’il continue à progresser et gagne en régularité, il peut devenir monstrueux.

Samedi soir contre le PSG, club qui avait commencé à le former avant qu’il ne soit attiré, lui et sa famille, par les sirènes rennaises (j’ai du mal à croire qu’il n’y ait pas eu des arrangements financiers normalement pas permis), Brahimi a été étincelant :
-2 fois moins saisissable qu’un Eden Hazard en grande forme,
-aussi agaçant par sa protection de balle que virevoltant par ses dribles,
-efficace.

Lire la suite...